Les imprimantes et scanners 3D dentaires

Typiquement, un flux de travail de dentisterie numérique peut se dérouler de la manière suivante : (1) numérisation 3D des dents du patient, (2) manipulation des données 3D à l’aide d’un logiciel de CAO/FAO puis (3) utilisation d’un outil de fabrication digitale tel qu’une imprimante 3D.

Certains scanners 3D dentaires peuvent numériser directement depuis l’intérieur de la bouche du patient (scanners 3D intra-oraux), tandis que d’autres numérisent plutôt une empreinte négative (scanners 3D de bureau). Les imprimantes 3D dentaires (et les matériaux) peuvent quant à elles produire des articles dentaires à usage final ou des modèles indirects.

Source: Formlabs

Le scanner 3D dentaire du moment

Shining 3D AutoScan DS-MIX
Contacter le fabricantObtenir un devisAjouter au comparateur