EOS EOS M 400-4 : description

La EOS M 400-4 est une imprimante 3D industrielle conçue par le fabricant Allemand EOS.

Les imprimantes 3D industrielles de la gamme EOSINT sont basées sur une technologie d’impression 3D appelée DMLS (Direct Metal Laser Sintering) développée par EOS. Cette technique d’impression 3D utilise un laser pour faire fondre et fusionner de la poudre métallique, couche après couche, pour fabriquer un objet imprimé en 3D. Cette solution technique permet la création de produits avec des géométries complexes telles que surfaces convexes, intrications et gorges profondes en une seule impression 3D.

Conçue pour les applications industrielles, la EOS M 400-4 propose un grand volume d’impression 3D dans lequel oeuvrent 4 lasers fibre Yb, ce qui permet un gain de productivité allant jusqu’à un facteur 4.

Vitesse et volume d’impression 3D de la EOS M 400-4

  • Grand volume d’impression 3D de 400 x 400 x 400 mm à partir de 4 lasers Yb de 400W.
  • Les 4 lasers fibre-Yb fonctionnent sur une surface de 250 x 250 mm carrés avec une superposition de 50 mm.
  • Vitesse de production de 100 cm³/h.

Spécifications des lasers de la EOS M 400-4

  • Faisceaux lasers puissants et stables afin de garantir une qualité de fabrication DLMS la plus élevée.
  • Nouvelle technologie brevetée EOS ClearFlow pour garantir une stabilité atmosphérique de l’enceinte lors de la fabrication.
  • Système de suivi et surveillance complet pour assurer un processus de production stable et une qualité constante.

The EOS M 400-4, an high productivity platform with smart process flow

  • Nombreux matériaux d’impression 3D métal disponibles.
  • Système optimisé et automatisé afin de garantir un processus de fonctionnement sans accroc.
  • Interface utilisateur intuitive.

Avec la EOS M 400-4 il est possible d’utiliser une large gamme de matériaux métalliques sous forme de poudre tel que l’aluminium, l’acier maraging, le titane, le nickel et les alliages cobalt chrome.

Prix de la EOS M 400-4

Cette imprimante 3D professionnelle métal coûte plus de 1 000 000 Euros.