Imprimantes 3D
Best of
AccueilBest ofImprimantes 3D Les 10 meilleures imprimantes 3D en 2019

Les 10 meilleures imprimantes 3D en 2019

Mis à jour :

Quelle est la meilleure imprimante 3D en 2019?

Plus de 1500 imprimantes 3D sont référencées dans notre base de données. Cette abondance de choix rend difficile la recherche de la meilleure imprimante 3D, surtout pour les débutants. C’est pourquoi nous avons décidé d’établir cette liste des meilleures imprimantes 3D en 2019.

Notre but est d’identifier les 10 meilleures imprimantes 3D du marché, dans différentes fourchettes de prix (de 215 € à 2995 €).

Pour ce classement, nous nous sommes concentrés sur les imprimantes 3D de bureau les mieux notées et offrant les meilleurs rapports qualité/prix. Nous n’avons pas pris en compte les imprimantes 3D les plus chères du marché, car leurs prix peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros et sont dédiées à des applications professionnelles et industrielles.

Notre sélection se base sur les critères suivants :

  • Metascore de 4.0/5 ou plus
  • Disponible à moins de 3 000 €
  • Technologie FFF (dépôt de fil)

Les 10 meilleures imprimantes 3D sur le marché en 2019

Imprimante 3D de bureauMetascore*Volume d'impression en mmDate de sortiePaysPrix (PDSF**)Acheter
Original Prusa i3 MK34.7250 x 210 x 2002017Rep. Tchèque999 €-
Sindoh 3DWOX 14.6210 x 200 x 1952018Corée du Sud1280 €
CraftUnique CraftBot PLUS4.5250 x 200 x 2002015Hongrie970 €
Tiertime UP mini 2 ES4.5120 x 120 x 1202018Chine695 €
Creality Ender 34.2220 x 220 x 2502018Chine215 €
FlashForge Creator Pro4.2227 x 148 x 1502016Chine215 €
Creality CR-104.2300 x 300 x 4002017Chine1599 €
Dremel DigiLab 3D454.1254 x 152 x 1702017États-Unis375 €
LulzBot Mini 24.1152 x 152 x 1582017États-Unis1285 €
Ultimaker 34197 x 215 x 2002017Pays-Bas2995 €
Ce tableau contient notre liste des meilleures imprimantes 3D disponibles sur le marché en 2019, classées selon leur metascore. Il est possible de les classer selon leur prix ou volume d'impression en cliquant sur le titre de la colonne en question.

*Metascore : note sur 5.

**PDSF : prix de détail suggéré par le fabricant. Ces prix peuvent varier au fil du temps et/ou d’un pays à l’autre (frais de livraison, taxes d’importation, etc.).
Meilleure imprimante 3D 2019 Prusa i3 MK3

La Original Prusa i3 MK3 est première dans notre liste des meilleures imprimantes 3D.

Cette liste est non-exhaustive ; il existe de nombreuses autres imprimantes 3D sur le marché et nous ne prétendons pas détenir la vérité ultime. Nous recommandons de croiser les sources d’information et d’effectuer des recherches complémentaires avant de prendre une décision d’achat.

Méthodologie : nous n’avons pas testé toutes les imprimantes 3D de cette liste. Notre sélection inclut aussi des retours d’utilisateurs et de partenaires fiables. Découvrez plus d’informations sur notre méthodologie. Pour une vision complète du marché des imprimantes 3D, utilisez notre comparateur d’imprimantes 3D.

Présentation des meilleures imprimantes 3D en 2019

Original Prusa i3 MK3 meilleure imprimante 3D de bureau

Prusa Research Original Prusa i3 MK3

  • Metascore : 4.7/5
  • Volume d’impression : 250 x 210 x 200 mm
  • Pays : République Tchèque
  • Prix : 999 €
La Original Prusa i3 MK3 est une imprimante 3D abordable produite par Prusa Research, fondée par le créateur original du modèle Prusa i3. Toutes les pièces de cette imprimante 3D sont open source et font partie du projet RepRap. Les Prusa i3 sont reconnues pour leur fiabilité et robustesse, et ce sont des modèles évolutifs et faciles à entretenir.

Les versions précédentes (MK2 et MK2S) ont reçu de nombreuses récompenses et prix par 3D Hubs et Make: notamment. La Original Prusa i3 MK3 est aussi largement reconnue par la communauté comme l’une des meilleures imprimantes 3D de bureau du monde.

Plus d’informations : Original Prusa i3 MK3

Sindoh 3DWOX 1 meilleure imprimante 3D fermée

Sindoh 3DWOX 1

  • Metascore : 4.6/5
  • Volume d’impression : 210 x 200 x 195 mm
  • Pays : Corée du Sud
  • Prix : 1280 €
  • Acheter : Amazon
La Sindoh 3DWOX 1 est une version améliorée de la célèbre 3DWOX DP200 du même fabricant. Avec son filtre HEPA filter et son châssis fermé, la Sindoh 3DWOX 1 est adaptée à un usage à la maison ou au bureau. Cette imprimante 3D de bureau possède un écran tactile 5 pouces et peut être également contrôlée via l’application mobile 3DWOX.

Sindoh produit également la 3DWOX 2X (prix plus élevé), une imprimante 3D avec un double extrudeur indépendant.

Plus d’informations : Sindoh 3DWOX 1

CraftUnique CraftBot PLUS meilleure imprimante 3D fermée

CraftUnique CraftBot PLUS

  • Metascore : 4.5/5
  • Volume d’impression : 250 x 200 x 200 mm
  • Pays : Hongrie
  • Prix : 970 €
  • Acheter : Amazon France
La CraftBot PLUS (2ème génération) a été reconnue par 3D Hubs en tant que meilleure imprimante 3D “plug-n-play” deux années d’affilée, en 2017 et 2018. Son châssis en acier offre stabilité et durabilité, pendant que son écran tactile et connectivité Wi-Fi la rendent facile d’utilisation.

L’un des points forts de Craft Unique se trouve dans leur service clients qui est, selon les utilisateurs, très réactif et serviable.

Plus d’informations : CraftUnique Craftbot PLUS

Tiertime UP mini 2 ES meilleure imprimante 3D pour débutants

Tiertime UP mini 2 ES

  • Metascore : 4.5/5
  • Volume d’impression : 120 x 120 x 120 mm
  • Pays : Chine
  • Prix : 695 €
  • Acheter : Amazon France
Cette imprimante 3D de bureau est la troisième itération de la UP mini originale de Tiertime. La Tiertime UP mini 2 ES offre un rapport qualité/prix non négligeable et convient aux débutants comme aux professionnels. Elle offre une variété de caractéristiques généralement inhabituelles pour cette gamme de prix : un filtre HEPA, châssis fermé, calibration automatique, et plus encore.

Nous avons testé la Tiertime UP mini 2 ES ; découvrez notre avis complet ici (article en anglais).

Plus d’informations : Tiertime UP mini 2 ES

Creality Ender 3 meilleure imprimante 3D pas chère en kit

Creality Ender 3

  • Metascore : 4.2/5
  • Volume d’impression : 220 x 220 x 250 mm
  • Pays : Chine
  • Prix : 215 €
  • Acheter : Amazon France
La Ender 3 fait partie des meilleures imprimantes 3D à moins de 300 €. Elle est livrée en kit à assembler soi-même et convient aux utilisateurs prêts à bricoler un minimum. Le principal avantage de cette imprimante 3D abordable est son volume d’impression relativement grand.

Les utilisateurs apprécient la fiabilité et facilité d’utilisation de la Ender 3, faisant d’elle l’une imprimantes 3D les plus vendues en 2018.

Plus d’informations : Creality Ender 3

FlashForge Creator Pro meilleure imprimante 3D assemblée

FlashForge Creator Pro

  • Metascore : 4.2/5
  • Volume d’impression : 227 x 148 x 150 mm
  • Pays : Chine
  • Prix : 215 €
  • Acheter : Amazon France
Depuis son lancement en 2014, la Creator Pro a reçu plusieurs améliorations et, par conséquent, plusieurs récompenses 3D Hubs : “Best enthusiast” en 2016 et “Best workhorse” en 2017. La FlashForge Creator Pro (version 2016) possède un châssis fermé pour les impressions 3D en ABS, tout en offrant un accès facile via son couvercle et sa porte frontale.

De plus, son double extrudeur permet aux utilisateurs d’imprimer avec deux filaments à la fois, y compris avec du matériau du support soluble.

Plus d’informations : FlashForge Creator Pro

Creality CR-10 meilleure imprimante 3D grand volume abordable

Creality CR-10

  • Metascore : 4.2/5
  • Volume d’impression : 300 x 300 x 400 mm
  • Pays : Chine
  • Prix : 375 €
  • Acheter : Amazon France
La Creality CR-10 est devenue un modèle de référence au sein de la communauté de l’impression 3D, par son grand volume et bonne qualité d’impression 3D. Les utilisateurs devront parfois un peu bricoler avec cette imprimante 3D à monter soi-même pour en tirer le meilleur parti. En 2018, 3D Hubs a nommé la CR-10 “Meilleure imprimante 3D abordable”, consolidant ainsi sa réputation.

La CR-10 Plus (également appelée CR-10 Max) est également disponible et propose un volume d’impression encore plus grand de 500 x 500 x 500 mm.

Plus d’informations : Creality CR-10

Dremel DigiLab 3D45 IdeaBuilder meilleure imprimante 3D pour l'éducation

Dremel DigiLab 3D45

  • Metascore : 4.1/5
  • Volume d’impression : 254 x 152 x 170 mm
  • Pays : États-Unis
  • Prix : 1599 €
  • Acheter : Amazon France
La série d’imprimantes 3D DigiLab “Idea Builder” de Dremel, comprenant également la 3D20 et 3D40, est reconnue dans le secteur de l’Éducation. Ces imprimantes 3D sont en effet fiables, faciles d’utilisation et offrent une sécurité optimale. Au fil du temps, de nombreuses améliorations ont été apportées à cette série, dont la Dremel DigiLab 3D45 est le modèle phare.

La Idea Builder 3D45 est équipée entre autres d’une caméra HD, de filtres à air, et d’un système de détection de matériau (pour filaments propriétaires/autorisés). Cette imprimante 3D de bureau a gagné une récompense PCMag en 2018.

Plus d’informations : Dremel DigiLab 3D45

LulzBot Mini 2 meilleure imprimante 3D compacte

LulzBot Mini 2

  • Metascore : 4.1/5
  • Volume d’impression : 160 x 160 x 180 mm
  • Pays : États-Unis
  • Prix : 1285 €
  • Acheter : Amazon
Les imprimantes 3D produites par LulzBot ont un long historique rempli de récompenses et avis positifs. La première version de cette imprimante 3D, la LulzBot Mini, a gagné le titre de meilleure imprimante 3D “plug-n-play” de 3D Hubs trois années d’affilée (2016 à 2018).

Par rapport à la première version, la LulzBot Mini 2 offre 20 % plus de volume d’impression et est équipée d’un “Aerostruder”, un extrudeur nouvelle génération.

Plus d’informations : LulzBot Mini 2

Ultimaker 3 meilleure imprimante 3D professionnelle de bureau

Ultimaker 3

  • Metascore : 4.0/5
  • Volume d’impression : 197 x 215 x 200 mm
  • Pays : Pays-Bas
  • Prix : 2995 €
  • Acheter : Amazon France
Les utilisateurs font régulièrement l’éloge des imprimantes 3D Ultimaker. La Ultimaker 3 est la version améliorée de la Ultimaker 2+, imprimante 3D primée à plusieurs reprises. Cette imprimante 3D de bureau professionnelle est dotée d’un double extrudeur, d’un système de mise à niveau automatique et d’une caméra intégrée.

Pour les utilisateurs ayant besoin d’un volume d’impression plus grand, il existe la Ultimaker 3 Extended et la plus récente Ultimaker S5.

Plus d’informations : Ultimaker 3

Les meilleures imprimantes 3D de 2019 : mentions spéciales

Nous listons ci-dessous quelques imprimantes 3D qui, malgré leur excellente qualité, n’ont pas trouvé leur place dans notre sélection principale pour différentes raisons, mais restent selon nous de très bons modèles dignes d’intérêt.

Zortrax M200 Plus imprimante 3D professionnelle

Zortrax M200 Plus

  • Metascore : –
  • Volume d’impression : 200 x 200 x 180 mm
  • Pays : Pologne
  • Prix : 1990 €
  • Acheter : Amazon France

La Zortrax M200, une imprimante 3D classique et reconnue comme l’une des meilleures options “plug-n-play”, a évolué vers la M200 Plus. La Zortrax M200 Plus possède une caméra intégrée, un châssis fermé et d’autres caractéristiques intéressantes. Nous n’avons pas inclus cette imprimante 3D car elle n’a pas encore de metascore.

Plus d’informations : Zortrax M200 Plus

BCN3D Sigma R19 imprimante 3D double extrudeurs indépendants

BCN3D Sigma R19

  • Metascore : –
  • Volume d’impression : 210 x 297 x 210 mm
  • Pays : Espagne
  • Prix : 2495 €
  • Acheter : MatterHackers
BCN3D, basé à Barcelone, produit des imprimantes 3D fiables et robustes principalement destinées aux professionnels. L’élément clé de la BCN3D Sigma R19 repose sur son double extrudeur IDEX (deux extrudeurs indépendants). Nous n’avons pas inclus cette imprimante 3D car elle n’a pas encore de metascore.

Plus d’informations : BCN3D Sigma R19

Raise3D Pro2 imprimante 3D professionnelle petites séries de production

Raise3D Pro2

  • Metascore : –
  • Volume d’impression : 305 x 305 x 300 mm
  • Pays : États-Unis
  • Prix : 3420 €
  • Acheter : MatterHackers
La Pro2 est une imprimante 3D grand volume basée sur la Raise3D N2. Cette imprimante 3D robuste convient pour les petites séries de production et est compatible avec de nombreux plastiques d’ingénierie. La longue liste de fonctionnalités de la Raise3D Pro2 la rend tout à fait adaptée aux professionnels. Elle ne fait pas partie de notre sélection principale en raison de son prix plus élevé (plus de 3000 €).

Plus d’informations : Raise3D Pro2

MakerGear M3 imprimante 3D de bureau professionnelle

MakerGear M3

  • Metascore : –
  • Volume d’impression : 203 x 254 x 203 mm
  • Pays : États-Unis
  • Prix : 2200 €
  • Acheter : MatterHackers
La MakerGear M3 est une imprimante 3D de bureau professionnelle basée sur sa version précédente, la MakerGear M2. Cette imprimante 3D FFF est disponible soit avec un seul extrudeur (MR-SE), soit avec un deux extrudeurs indépendants (M3-ID). Nous n’avons pas inclus cette imprimante 3D car elle n’a pas encore de metascore.

Plus d’informations : MakerGear M3

Lulzbot TAZ 6 imprimante 3D de qualité

LulzBot TAZ 6

  • Metascore : 4.2/5
  • Volume d’impression : 280 x 280 x 250 mm
  • Pays : États-Unis
  • Prix : 2140 €
  • Acheter : Amazon France
La TAZ 6 est une imprimante 3D ayant reçu de nombreux prix. Le modèle qui l’a précédé, la TAZ 5, a également gagné plusieurs récompenses par le passé. Cette solide imprimante 3D de bureau offre un grand volume d’impression, la calibration automatique et un système de nettoyage de buse.

Cependant – bien qu’elle soit de très bonne qualité – la LulzBot TAZ 6 (sortie en 2016) est plutôt chère compte tenu du marché actuel. À ce prix, elle manque de fonctionnalités incontournables comme une connectivité Wi-Fi, une chambre d’impression fermée, un filtre à air, un double extrudeur, une caméra intégrée, ou simplement un écran tactile.

Plus d’informations : LulzBot TAZ 6

Méthodologie : comment nous avons sélectionné les 10 meilleures imprimantes 3D du marché

Metascore

Notre metascore est basé sur des notes indexées à partir de quatre sources fiables :

  • 3D Hubs
  • Pinshape
  • Make:
  • Amazon

Pour plus d’explications, découvrez notre méthodologie.

Metascore Aniwaa

Imprimantes 3D de bureau : guide d’achat

Que rechercher dans une imprimante 3D de bureau ? Voici notre guide d’achat pour les imprimantes 3D à dépôt de fil.

Technologie

Dans cette liste des meilleures imprimantes 3D, nous avons inclus uniquement des imprimantes 3D à technologie FFF (fused filament fabrication, dépôt de fil, aussi appelé FDM). Cette technologie est idéale pour obtenir des prototypes, pièces fonctionnelles, ou simplement des objets ludiques pour les amateurs d’impression 3D.

Note : pour les professionnels de l’industrie joaillère ou dentaire où un haut niveau de précision et de détails est exigé, les imprimantes 3D à résine sont plus adaptées. Découvrez notre liste des meilleures imprimantes 3D résine pour plus d’informations.

 
Le mode duplication sur la Sigma R19 de BCN3D.
Source : BCN3D

Fonctionnalités

Lit d’impression/plateforme d’impression

Un lit d’impression chauffant est un critère incontournable pour les utilisateurs souhaitant imprimer en ABS ou autres matériaux exigeants. La chaleur aide à éviter les gondolements (“warping”) et offre une meilleure adhésion pour la première couche.

Les plateformes d’impression flexibles (et amovibles) permettent de retirer les impressions 3D finies plus facilement.

Calibration automatique/mise à niveau automatique

La mise à niveau automatique du lit d’impression est devenue une caractéristique commune chez les imprimantes 3D, et permet de gagner du temps. En effet, l’ajustement manuel du lit d’impression peut s’avérer épineux. Si la calibration n’est pas effectuée correctement, cela peut causer une baisse de qualité d’impression.

Quelques imprimantes 3D possèdent également un lecteur NFC afin d’ajuster automatiquement certains paramètres (températures, vitesse, etc.) au matériau détecté. Souvent, cela fonctionne uniquement avec les bobines de filament propriétaires de la marque de l’imprimante 3D en question.

Double extrusion

Récemment, nous avons observé l’arrivée de plus en plus d’imprimantes 3D avec double extrudeur. Cependant, cette fonctionnalité très intéressante n’est pas encore présente par défaut sur la plupart des imprimantes 3D.

Un double extrudeur permet d’utiliser deux couleurs ou matériaux simultanément, y compris le matériau de support soluble pour les objets complexes à imprimer en 3D.

Si les deux extrudeurs ou têtes d’impression sont séparés, on parle alors de IDEX (extrudeurs indépendants). En plus de pouvoir imprimer deux matériaux à la fois, l’IDEX offre différents modes d’impression 3D tels que :

  • Duplication : chaque extrudeur imprime deux objets identiques en même temps.
  • Miroir : pour imprimer un objet deux fois plus rapidement qu’avec un seul extrudeur, chaque buse travaille sur une moitié de l’objet.

Caméra intégrée

Parfois, les imprimantes 3D possèdent une caméra intégrée. Cela permet de surveiller les impressions 3D à distance ou même d’enregistrer des vidéos en “time-lapse”.

Connectivité et écran LCD/tactile

Quasiment toutes les imprimantes 3D récentes sont équipées d’un écran LCD, même s’il est petit et basique. Certaines d’entre elles possèdent de grands écrans tactiles, offrant une interface plus intuitives.

Lorsque l’imprimante 3D est dotée d’un port USB, d’un emplacement SD et/ou d’une connectivité Wi-Fi, l’utilisateur peut facilement lancer des impressions 3D sans devoir garder son ordinateur relié physiquement (par câble) à la machine en permanence.

Quelques marques d’imprimantes 3D développent même leur propre application mobile. Cela permet à l’utilisateur de lancer une impression 3D à distance et d’être notifié sur son smartphone lorsqu’elle est terminée.

Guide d'achat imprimante 3D : épaisseur de couche

Différences entre deux épaisseurs de couches.
Source: Josef Prusa

Caractéristiques techniques

Épaisseur minimum d’impression 3D

La qualité d’impression 3D est étroitement liée à l’épaisseur minimum d’impression 3D, ou minimum layer thickness. Ceci se réfère à la hauteur minimum de chaque couche de filament qui forme l’objet imprimé en 3D. Plus les couches sont fines, moins il est possible de les distinguer entre elles et plus l’objet sera lisse (similaire à la proportion de pixels dans la résolution d’une image).

Typiquement, l’épaisseur minimum pour les imprimantes d’entrée ou de milieu de gamme est de 100 microns, soit 0.1 millimètres. Cependant, des couches plus épaisses peuvent réduire le temps d’impression 3D car il y aura moins de couches au total.

Volume d’impression

Le volume d’impression équivaut à la taille maximum que peut avoir une impression 3D sur une imprimante 3D spécifique. Les imprimantes 3D grand volume sont utiles pour imprimer des séries d’objets ou de grandes pièces/prototypes.

Un petit volume d’impression peut largement suffire pour les utilisateurs souhaitant simplement expérimenter cette technologie, ou pour ceux qui n’ont pas particulièrement besoin d’imprimer des grands objets.

Vitesse d’impression

Lorsqu’il s’agit d’imprimantes 3D de bureau “basiques”, la vitesse d’impression n’est pas un critère de choix très important. La plupart des imprimantes 3D d’entrée et milieu de gamme peuvent imprimer jusqu’à 150 ou 200 mm/s. Cependant, pour obtenir des résultats propres et détaillés, il est généralement conseillé d’imprimer à des vitesses beaucoup plus basses (60 mm/s par exemple).

Châssis ouvert versus châssis fermé (chambre d’impression fermée)

Il faut savoir dompter une imprimante 3D pour obtenir de bons résultats, surtout avec les imprimantes à châssis ouvert. De nombreux éléments – tels que la température ou les courants d’air – peuvent interférer avec la qualité des impressions 3D.

Ainsi, les imprimantes 3D à châssis fermé tendent à offrir de meilleurs résultats, en plus de réduire les bruits et odeurs. Certains fabricants comme Zortrax mettent à la vente des couvercles pour leurs imprimantes 3D à châssis ouvert.

Une chambre d’impression fermée est presque obligatoire lorsque l’on souhaite imprimer en ABS ou en Nylon (entre autres). Cependant, pour les filaments en PLA, un châssis ouvert fait très bien l’affaire.

Pour une protection basique, il est possible d’ajouter des sortes de murs (en carton ou en plexiglass, par exemple) autour d’une imprimante 3D ouverte. De nombreux projets de couvercle à réaliser soi-même sont disponibles sur le web.

Soutien de la communauté

Grâce aux forums et groupes d’impression 3D, d’innombrables astuces et infos sont disponibles pour tous. Lorsqu’un utilisateur rencontre un problème, par exemple, il est très probable que d’autres aient déjà eu le même souci et qu’il y ait des questions/réponses disponibles sur le web.

Il existe des groupes et conversations entièrement dédiés à certaines marques ou modèles d’imprimante 3D.

FAQ (foire aux questions)

Les imprimantes 3D posent-elles des problèmes de sécurité ?

En prenant quelques précautions, les imprimantes 3D sont relativement sans danger. Il n’est cependant pas recommandé de laisser un enfant seul avec une imprimante 3D car il pourrait se brûler. Certaines inquiétudes se soulèvent également concernant les particules émises par la fonte du filament plastique. Ainsi, il vaut mieux utiliser des imprimantes 3D ayant des filtres HEPA, en plus de les utiliser dans des endroits bien aérés.

Les imprimantes 3D peuvent-elles imprimer du métal ?

Oui, certaines imprimantes 3D peuvent imprimer du métal en 3D grâce à différentes techniques (SLS, SLM et autres). Notre guide sur le marché des imprimantes 3D métal propose plus d’informations à ce sujet.

Quelle est la meilleure imprimante 3D en joaillerie ?

Pour la joaillerie, les imprimantes 3D à résine sont plus adaptées que les imprimantes 3D à dépôt de fil. Ces imprimantes 3D résine utilisent des technologies SLA, DLP ou LCD afin de produire des pièces très détaillées et aux finitions lisses. Pour plus d’informations, découvrez notre liste des meilleures imprimantes 3D résine.

Les imprimantes 3D peuvent-elles imprimer en couleur ?

Oui, certaines imprimantes 3D sont capables d’imprimer des objets en couleurs réalistes. Lisez notre article sur les meilleures imprimantes 3D couleur pour plus d’informations.

Les imprimantes 3D peuvent-elles imprimer de la nourriture en 3D ?

Oui, les imprimantes 3D avec extrudeur à pâte peuvent imprimer certains types de nourriture. Pour plus de détails, nous vous proposons d’aller voir notre sélection d’imprimantes 3D alimentaires (de nourriture et de chocolat).

Plus de ressources sur l’impression 3D :