Guide
Accueil / Guides / VR/AR / Types de casques VR – VR pour PC, VR autonome et VR pour smartphones

Types de casques VR – VR pour PC, VR autonome et VR pour smartphones

Différents types de casques VR sont disponibles pour découvrir les nombreuses expériences de réalité virtuelle disponibles. Certains requièrent une connexion constante à un ordinateur, d’autres sont entièrement autonomes et sans fils, et d’autres encore fonctionnent avec un smartphone.

Chaque catégorie de casque VR présente ses avantages et ses limites, et c’est à l’utilisateur de trouver son équilibre entre budget, cas d’utilisation, et qualité.

Qu’est-ce que la réalité virtuelle (VR) ?

La réalité virtuelle est “une technologie informatique qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels” (source : Wikipedia). L’utilisateur peut interagir avec cet environnement virtuel, dans lequel il est en immersion via un casque de réalité virtuelle. Le but d’un casque VR (également appelé HMD) est de plonger l’utilisateur dans cet environnement artificiel et de l’isoler de son environnement réel.

HMD (head-mounted display) : littéralement traduit par “appareil porté sur la tête”, le terme HMD fait généralement référence aux casques VR. Cependant, les lunettes AR (réalité augmentée) et les casques à réalité mixte (MR) sont également considérés comme des HMD.

Il ne faut pas confondre la réalité virtuelle avec la réalité augmentée (AR). Cette dernière superpose de l’information digitale par dessus le monde réel, alors que la VR crée entièrement un environnement à part. La réalité mixte (MR) est le point intermédiaire entre la VR et l’AR.

Pour plus de détail, découvrez notre guide des technologies VR-AR-MR.

Casques VR pour PC (réalité virtuelle de bureau)


La réalité virtuelle avec suivi de position et room scale.
Source : MIT Media Lab

Les casques VR pour PC, comme leur nom le suggère, sont reliés à un ordinateur via un ou plusieurs câbles, tels que HDMI et/ou USB.

Cette réalité virtuelle dite de bureau est actuellement beaucoup plus immersive que les autres catégories de VR, notamment car la connection à un ordinateur suffisamment puissant permet de générer des expériences immersives de haute qualité.

Ces casques VR hauts de gamme exigent une certaine quantité d’espace voire une pièce dédiée, dans le salon par exemple, ainsi qu’une connexion constante à un ordinateur puissant (un achat généralement coûteux).

Certaines marques comme Windows, avec sa plateforme Windows Mixed Reality, permettent à d’autres fabricants (tels que HP, Acer, Asus, et Samsung) de produire des visiocasques qui nécessitent moins de puissance de calcul. Cependant, cela implique un sacrifice au niveau de la précision du suivi (tracking) et au niveau de la qualité graphique.

Grâce à la technologie WiGig (Wireless Gigabit) d’Intel, des adaptateurs sans fil existent pour combiner le meilleur des deux mondes : la liberté de mouvement en combinaison avec la haute qualité livrée par l’utilisation d’un ordinateur puissant.

Types de casques VR – casques VR pour PC (PC VR, VR de bureau) : Oculus Rift, HTC VIVE Pro, Lenovo Mirage, Samsung Odyssey.
  • Applications:
    • Professionnel
    • Jeux
    • Éducation
    • Tourisme
    • Art
  • Modèles populaires :
  • Convient aux utilisateurs qui :
    • Possèdent déjà un PC puissant ou ont un budget élevé
    • Requièrent une expérience réellement immersive
  • Avantages :
    • Expériences virtuelles de haute qualité
    • Accès à du contenu haut de gamme
  • Limites :
    • Peu de liberté de mouvement
    • Exige un espace dédié ainsi qu’un système d’organisation des câbles
    • Coûts cachés (PC, manettes, capteurs)

Casques VR autonomes (casques VR tout-en-un ou standalone)

Les casques VR tout-en-un ont des processeurs, capteurs, batteries, espaces de stockage, et cartes graphiques intégrés, et ne nécessitent donc pas de connexion à un ordinateur ou à un smartphone.

Cette catégorie de visiocasques requiert le moins d’interaction externe ; les casques autonomes sont plug-and-play, c’est-à-dire prêts à l’utilisation. À part brancher le casque pour le recharger et, possiblement, créer un compte pour accéder à certaines plateformes VR, l’utilisateur n’a rien d’autre à faire.

De manière générale, les visiocasques autonomes sont moins puissants que les casques VR connectés à un PC. Ils offrent des graphismes de moindre qualité et des fréquences de rafraîchissement plus faibles.

Cependant, plusieurs grandes entreprises technologiques telles que Google, Facebook, et HTC semblent s’interresser de plus en plus à cette catégorie de VR. En effet, l’avenir réside dans la réalité virtuelle puissante et sans fil, plutôt que dans les casques VR câblés. À un moment donné, ces casques VR tout-en-un domineront le marché, étant plus abordables et autonomes.

Types de casques VR – casques VR autonomes (VR tout-en-un) : Lenovo Mirage Solo, HTC VIVE Focus, Pico Neo, Oculus Go.

De gauche à droite : Lenovo Mirage Solo, HTC VIVE FocusPico NeoOculus Go.

  • Applications :
    • Jeux occasionnels
    • Visionnage de films
    • Social
  • Modèles populaires :
  • Convient aux utilisateurs qui :
    • N’ont pas accès à un PC puissant
    • Manquent de temps et d’espace pour installer un système complexe
  • Avantages :
    • Sans fil
    • Pas de coûts cachés
  • Limites :
    • Moins puissants que les casques VR pour PC
    • Autonomie de batterie limitée

Casques VR pour smartphone (casques VR mobiles)


Le Google Daydream View 2, un casque VR mobile populaire.
Source : Google

Les casques VR mobiles utilisent le smartphone de l’utilisateur pour fournir une expérience de réalité virtuelle. Il faut simplement glisser le smartphone dans le casque VR ; l’écran du smartphone se situe alors juste devant les yeux de l’utilisateur, qui regarde au travers d’une paire de lentilles spéciales qui créent une impression de profondeur (tout comme les autres types de casque VR).

Il est préférable d’utiliser des smartphones récents, qui tendent à être les plus puissants. En effet, la qualité de l’expérience VR dépend largement du smartphone utilisé.

Les facteurs influant sur l’expérience incluent notamment le type d’écran et sa résolution. De plus, les applications VR utilisent l’appareil photo et capteurs internes du téléphone. Un casque VR mobile de bonne qualité peut coûter plus de 100 euros, mais il existe des alternatives moins chères, comme les visionneuses VR.

Les visionneuses VR (ex. Google Cardboard) requièrent également un smartphone, mais sont souvent faits à base de matériaux peu onéreux comme le carton. Ces visionneuses de réalité virtuelle n’ont pas de sangles ; l’utilisateur doit maintenir l’appareil à son visage manuellement. Cette option convient pour un usage très limité.

Types de casques VR – casques VR pour smartphone et visionneuses VR : Samsung Gear VR, Google Daydream View 2, Xiaomi Mi VR Play 2, Google Cardboard.
  • Applications :
    • Jeux occasionnels
    • Visionnage de films
    • Social
  • Modèles populaires :
  • Convient aux personnes qui :
    • Possèdent déjà un smartphone puissant (casques VR mobiles hauts de gamme)
    • Souhaitent vivre une expérience virtuelle basique (casques VR mobiles entrée de gamme)
  • Avantages :
    • Facile d’utilisation, et beaucoup de personnes sont déjà en possession d’un smartphone
    • Introduction abordable à la réalité virtuelle
  • Limites :
    • Peut rapidement vider la batterie du téléphone
    • L’immersion est très limitée par rapport à celle fournie en VR PC ou autonome

Quel casque de réalité virtuelle choisir ?

Après s’être décidé sur le type de casque VR, un certain nombre de facteurs sont à prendre en compte afin de choisir le bon visiocasque.

Les utilisateurs intéressés par les casques VR pour PC devront s’attarder sur la configuration minimale PC requise, le suivi de position (positional tracking), et les manettes. En ce qui concerne les casques VR autonomes et les casques VR pour smartphones, il y a moins de choix de fonctionnalités, mais ils ont également quelques caractéristiques à évaluer.

Le choix dépend également du niveau d’immersion que recherche l’utilisateur, ainsi que de ses limitations budgétaires. Compte tenu du rythme de développement rapide des casques de réalité virtuelle, il existe de nombreux casques VR très abordables ainsi que des visiocasques plus premium, répondant ainsi aux besoins des utilisateurs de tous les niveaux.

Pour plus d’informations, découvrez notre guide d’achat. Nous avons également préparé une liste de quelques-uns des meilleurs casques VR pour PC disponibles sur le marché.




À quoi peut servir la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle est souvent vue comme l’expérience de jeu vidéo ultime par rapport aux jeux PC et console d’aujourd’hui. Cependant, la réalité virtuelle a beaucoup plus à offrir que le divertissement et les jeux. Voici les industries principales où la VR trouve d’ores et déjà sa place :

  • Éducation et formation
  • Médical et soins de santé
  • Art et tourisme
  • Marketing et ventes
  • Militaire et aérospatial
  • Sciences sociales et psychologie
  • Ingénierie et design

Dans certains domaines comme le militaire, le médical, et l’éducation, la réalité virtuelle est utilisée pour simuler des expériences concrètes et difficiles. Les utilisateurs peuvent recevoir des formations de qualité, sans subir certains inconvénients tels que le risque, la distance, et le coût élevé.

Par exemple, les soldats peuvent simuler une expérience sur le champ de bataille, les astronautes peuvent s’accoutumer à la vie sur Mars, et un chirurgien peut s’entraîner à réaliser des interventions complexes sans risquer de blesser ses patients.

Les patients dans la vraie vie peuvent également bénéficier de la réalité virtuelle. Certaines applications VR peuvent servir de thérapie pour des patients traumatisés, par exemple, ou pour aider certains à retrouver leur fonction motrice et cognitive.

D’autres industries comme l’art et le tourisme utilisent également le pouvoir de la réalité virtuelle. Grâce au scan 3D, d’importants musées et sites archéologiques ont pu être entièrement recréés virtuellement. Les utilisateurs peuvent visiter le Machu Picchu ou admirer les chefs-d’œuvre du Louvre depuis le confort de leur salon, leur cuisine, ou encore dans les transports publics.

Beaucoup, beaucoup d’autres applications existent dans de nombreuses autres industries comme la mode, l’automobile, le sport, l’architecture, etc. Les possibilités d’utilisation de la réalité virtuelle sont presque infinies !