AccueilGuidesLogiciels 3DLogiciels MES pour le pilotage de la FA : quels avantages ?

Logiciels MES pour le pilotage de la FA : quels avantages ?


Il existe des logiciels de pilotage de la production (appelés MES, acronyme de « Manufacturing Execution System ») dédiés aux flux de travail de la fabrication additive (FA). Ces « Additive MES » comprennent des fonctionnalités intéressantes telles que l’optimisation des fichiers 3D, la création de devis instantanés, l’allocation intelligente des ressources, et plus encore, offrant ainsi de nombreux avantages tant aux fabricants qu’à leurs clients ou utilisateurs finaux.

Introduction

Les logiciels MES pour fabrication additive offrent plusieurs avantages, allant de la gestion efficiente des matériaux et des machines à la traçabilité complète de chaque pièce imprimée.

Certains avantages profitent principalement aux fabricants ; l’optimisation du rendement, par exemple, permet aux entreprises de traiter davantage de commandes et d’augmenter leur rentabilité.

D’autres avantages concernent aussi bien le client que le fabricant, soit simplement via l’amélioration du produit final, soit en fournissant des informations et de la transparence aux deux parties.

Les différents logiciels MES pour la fabrication additive peuvent mettre plus ou moins l’accent sur ces avantages en fonction du type d’utilisateur (service d’impression 3D, équipementier, …).

Ce guide présente les principaux avantages des suites logicielles MES spécialement conçues pour la fabrication additive.

MES pour fabrication additive : vue du marché global

Connectivité et standardisation

L’une des fonctions principales d’un MES est de relier et de faciliter la communication entre les divers éléments et acteurs du processus de fabrication.

La plupart des logiciels MES additifs sont conçus pour établir des liens entre des processus tels que la gestion des commandes, des machines et du post-traitement. Ils utilisent des normes et des protocoles pour assurer une communication fluide entre chaque étape et chaque machine.

Ainsi, les utilisateurs peuvent gérer ces flux au sein d’une seule et unique interface, et la plupart des manipulations ou opérations sont automatisées.

Voici un exemple d’automatisation très avancée avec AM-Flow :

Optimisation des ressources

Les logiciels de pilotage de la fabrication intègrent des algorithmes développés pour traiter les commandes et assigner chaque tâche (impression 3D, dépoudrage, sablage, conditionnement, …) aux différentes machines. Ils prennent des décisions calculées en fonction de facteurs tels que la date de la commande et leur priorité, la disponibilité des machines et des matériaux, et le volume d’impression de chaque imprimante 3D.

Un bon logiciel MES garantit une certaine efficience, en utilisant le moins possible d’énergie et de matériaux d’impression, et permettant donc de réaliser d’importantes économies.

Augmenter son rendement

Un flux de travail FA efficace, optimisé par un logiciel MES, permet aux utilisateurs de maximiser leur productivité, en réalisant plus de travaux en moins de temps.

Cela peut être facilité par des outils d’analyse, qui aident les utilisateurs à identifier et à éliminer les goulots d’étranglement dans leur chaîne de production, comme les imprimantes 3D surchargées ou de longues files d’attente aux stations d’inspection.

Identification des forces et des faiblesses

La plupart des logiciels MES additifs peuvent conserver un historique permanent des données de production. Au fil du temps, cela peut être utile pour identifier les systèmes matériels étant performants et ceux qui le sont moins afin d’évoluer vers de nouvelles stratégies de production.

Par exemple, les logiciels MES peuvent tenir un registre précis des échecs d’impression ; les machines ayant un taux d’échec supérieur à la moyenne peuvent alors faire l’objet d’une maintenance, être remplacées ou simplement utilisées moins fréquemment.

Maîtrise de la production

Avec une maîtrise parfaite de chaque machine et processus de production, centralisée en un seul logiciel, les MES permettent d’implémenter de nouvelles tactiques instantanément.

Cela permet également aux entreprises de très facilement s’adapter aux tendances du marché et les refléter dans leur production, ce qui est un principe fondamental des méthodes de fabrication agiles.

Évolutivité

Les solutions MES pour la fabrication additive sont essentielles pour faire évoluer son entreprise et traiter de plus en plus de commandes.

En outre, ces suites sont souvent compatibles avec toute une série d’équipements tiers. Cela signifie que les utilisateurs peuvent, par exemple, programmer à la fois des impressions pour systèmes Multi Jet Fusion mais aussi sur des imprimantes à frittage laser sélectif (SLS).

Traçabilité complète

Les logiciels de pilotage de la production disposent d’outils pour suivre le parcours entier d’une pièce, de la matière première utilisée pour sa confection jusqu’au produit fini.

Cela est avantageux pour les fabricants, qui peuvent améliorer leurs processus en interne, mais également pour les clients ou consommateurs finaux qui pourront savoir exactement d’où provient leur produit.

Devis simplifiés et instantanés

De nombreuses solutions MES intègrent des fonctions de création de devis automatiques qui s’appuient par exemple sur le temps estimé d’impression et sur la quantité de matériau utilisée, d’après le fichier 3D soumis par le client.

Les clients reçoivent instantanément des devis précis et 100% personnalisés, un atout de taille face aux concurrents.

Le service d’impression 3D Xometry, par exemple, propose la création de devis instantanés :

Estimations précises des délais de production

Avec un accès direct aux données en temps réel de chaque machine et sa progression, un logiciel MES pour FA peut fournir une estimation très précise des délais de production et de livraison.

Les clients ont l’avantage de savoir exactement quand leurs commandes seront prêtes, ce qui peut réduire le besoin d’échanges entre les deux parties par le biais de courriels ou appels téléphoniques.

Certification facilitée

Grâce, encore une fois, à la traçabilité complète de chaque pièce, les MES pour fabrication additive sont d’une grande aide pour obtenir la certification des pièces, comme on peut le rechercher dans l’agroalimentaire, le dentaire, ou encore l’aérospatial.

L’ensemble du cycle de vie du produit peut être suivi depuis sa création jusqu’à son expédition en toute transparence.


À propos de l'auteur

Ludivine Cherdo

Ludivine conçoit et implémente la stratégie de contenu d'Aniwaa, élaborant des guides détaillés basés sur ses connaissances approfondies en matière de fabrication additive. Elle réalise également des tests d'imprimantes 3D et se maintient au courant des dernières nouvelles et tendances de l'industrie. Après avoir grandi aux États-Unis puis vécu en Espagne, au Chili et au Cambodge, Ludivine est désormais basée en France.