AccueilGuidesImprimantes 3DÉtude de cas : Impression 3D sur la piste de course avec RLL Racing
Sponsorisé
SLS
Guide
Imprimantes 3D

Étude de cas : Impression 3D sur la piste de course avec RLL Racing


XYZprinting Logo
XYZprinting propose l’une des gammes de produits les plus complètes du marché, avec un éventail d’imprimantes de toutes tailles et technologies. Leur imprimante 3D SLS XYZprinting MfgPro230 xS a permis à l’équipe de course RLL accélérer leurs processus de design et de production de pièces critiques.
XYZprinting RLL Case study iterative design

Comment rester en tête de course ?

La course automobile est un sport particulièrement éprouvant et difficile, sachant qu’en plus de la performance et du talent du conducteur, le résultat des courses dépend également de la voiture. L’un des plus grands défis rencontrés dans ce sport est ainsi d’entretenir et améliorer l’équipement au fil des progrès technologiques, tout en gardant la sécurité du conducteur comme priorité absolue.

Ainsi, les innovations et progrès dans ce domaine se succèdent eux aussi à grande vitesse, et chaque concurrent cherche à avoir du matériel dernier cri. La conception itérative, basée sur un cercle vertueux de réflexion, de création, d’essai et d’amélioration, est essentielle pour garder une longueur d’avance sur les autres équipes.

Dans ce contexte, l’impression 3D peut jouer un rôle déterminant.

L'impression 3D entre en lice

Le prototypage rapide est aujourd’hui étroitement lié à l’impression 3D, une technologie qui permet de repousser les limites en matière de design, propriétés mécaniques et physiques, avec des délais de production toujours plus courts.

Une pièce sur mesure qui aurait pris, avec les méthodes traditionnelles, plusieurs semaines pour être fabriquée peut désormais être produite en quelques jours. Les mécaniciens peuvent même imprimer des outils parfaitement adaptés aux pièces sur mesure.

Et, par-dessus tout, les ingénieurs et designers peuvent débrider leur créativité et tester des formes qui étaient auparavant impossibles à réaliser. Le poids de chaque pièce peut être optimisé, tout comme sa force et résistance.

RLL utilise une MfgPro230 xS pour revisiter leur système de freinage

Rahal Letterman Lanigan Racing (RLL) a utilisé l’impression 3D SLS avec une XYZprinting MfgPro230 xS pour faire face à une problématique critique : le refroidissement des freins.

Pendant une course, la chaleur générée par les freins est dissipée par des conduits d’air spéciaux. Lors des arrêts aux stands, par contre, il n’y a pas suffisamment de courant d’air pour évacuer la chaleur, et c’est là que les choses peuvent se compliquer.

Tout comme l’électricité trouve toujours le chemin le moins résistant pour rejoindre le sol, la chaleur trouve naturellement le moyen le plus rapide de se transférer vers des zones plus froides. Après une utilisation intensive dans les virages des pistes, les freins peuvent atteindre des températures allant jusqu’à 900°C ; cela est dangereusement difficile à refroidir rapidement.

À de telles températures, le phénomène de transfert de la chaleur peut, dans le pire des cas, provoquer l’inflammation des pièces environnantes, mais également détériorer la performance des freins, une éventualité tout aussi funeste.

« Avec la technologie de frittage laser sélectif de XYZprinting, nous avons pu améliorer les performances et la capacité du système de refroidissement des freins, un enjeu critique aux arrêts ravitaillement. Les matériaux étaient faciles à travailler et suffisamment résistants pour construire un système qui peut durer toute une saison ». Tom German

Responsable Ingénierie, RLL

L’équipe de RLL Racing a remodelé son système de freinage, notamment pour faciliter et accélérer et faciliter l’accès aux ventilateurs de refroidissement lors des arrêts aux stands.

L’impression en 3D de la pièce, bien que réalisée en plusieurs sections détachées qui ont dû être assemblées par la suite, a permis à RLL Racing d’obtenir une pièce en nylon solide et bien ajustée. Résultat, une amélioration des performances de freinage, une optimisation du temps et une sécurité accrue pour le pilote et l’équipe de mécaniciens.

Ce n’est qu’une des nombreuses impressions 3D qui ont aidé RLL à atteindre la ligne d’arrivée. Rahal Letterman Lanigan utilise la technologie d’impression 3D de XYZprinting depuis 2018. Celle-ci a sans aucun doute contribué à la victoire de leur pilote Takuma Soto aux 500 miles d’Indianapolis cette année.

RLL Takuma Sato 2020 Indianaopolis 500 Win

Takuma Soto au Indianapolis Motor Speedway après avoir gagné la course IndyCar 500 (plus de 800 km parcourus à toute vitesse !).

XYZprinting MfgPro230 xS

La XYZprinting MfgPro 230 xS.

À propos de l'auteur

Ludivine Cherdo

Ludivine conçoit et implémente la stratégie de contenu d'Aniwaa, élaborant des guides détaillés basés sur ses connaissances approfondies en matière de fabrication additive. Elle réalise également des tests d'imprimantes 3D et se maintient au courant des dernières nouvelles et tendances de l'industrie. Après avoir grandi aux États-Unis puis vécu en Espagne, au Chili et au Cambodge, Ludivine est désormais basée en France.