AccueilGuidesImprimantes 3DLa CreatBot F430 : une puissante imprimante 3D pour matériaux d’ingénierie et PEEK
Sponsorisé
Haute température
Guide
Imprimantes 3D

La CreatBot F430 : une puissante imprimante 3D pour matériaux d’ingénierie et PEEK


CreatBot logo
CreatBot est un fabricant d’imprimantes 3D en pleine expansion et basé en Chine. Leur gamme d’imprimantes 3D convient pour de nombreuses applications, notamment l’impression de grandes pièces et prototypes, et l’impression 3D de matériaux haute performance.
CreatBot F430 powerful desktop 3D printer for professionals

Des performances fiables à un prix abordable

 
La F430, l’imprimante 3D phare de CreatBot, offre l’un des meilleurs rapports qualité/prix de sa catégorie. Cette imprimante 3D professionnelle de bureau est fiable avec une grande précision (12.7 μm, XY), rapidité (120 mm/s), et stabilité grâce à son châssis entièrement en métal.

Elle est équipée de nombreuses caractéristiques qui la rendent facile d’utilisation sans pour autant faire de compromis en matière de qualité. Son système de calibration automatique, par exemple, se fie à la mesure de 25 points différents sur le plateau d’impression, éliminant le besoin de mise à niveau manuelle du lit.

Cette fonction est accessible via l’écran tactile de 4.3 pouces, qui permet également d’imprimer des pièces en un clic et d’ajuster les réglages en direct pendant les impressions.

CreatBot F430 précision
CreatBot F430 système calibration plateau d'impression

Imprimez des matériaux complexes en toute confiance

CreatBot’s F430 boasts a number of high-temperature features:

  • Extrudeur de 420°C
  • Chambre d’impression fermée et chauffant jusqu’à 70°C
  • Lit d’impression en verre céramique recouvert de fibre de carbone et chauffant jusqu’à 140°C

Ces éléments lui permettent d’imprimer en 3D des thermoplastiques courants mais surtout des matériaux d’ingénierie plus complexes. Les matériaux comprennent ainsi : PLA, ABS, composites (fibre de carbone, bois), Nylon, PC, PETG, HIPS, PP, plastiques flexibles, TPU, PVA, et bien d’autres.

La CreatBot F430 est également équipée d’un détecteur de filament pour éviter les pertes liées au manque de filament. Une fonctionnalité de sauvegarde automatique est également intégrée, permettant de reprendre des impressions en cours après une panne de courant, par exemple. De plus, une fois que les impressions sont terminées, l’imprimante s’éteint automatiquement.

En outre, le filtre à air de l’imprimante permet de la placer n’importe où dans un environnement de bureau sans émettre de particules potentiellement nocives.

Le plus : la CreatBot imprime du PEEK et de l'ULTEM

En partie grâce à sa chambre d’impression fermée et chauffée, la F430 est même capable d’imprimer du PEEK et de l’ULTEM (PEI). Certes, elle ne sera pas aussi performante dans ce domaine que les imprimantes 3D spécialement dédiées au PEEK, mais elle suffit pour expérimenter dans un premier temps.

Toutefois, si le PEEK et l’ULTEM sont les matériaux qui vous intéressent principalement, n’hésitez pas à découvrir l’un des derniers ajouts à la gamme CreatBot : la PEEK-300. Avec ses éléments haute température, la CreatBot PEEK-300 est parée pour imprimer ces matériaux sans difficultés.

CreatBot F430 vs PEEK-300

CreatBot F430 : spécifications techniques

Volume d'impression400 x 300 x 300 mm
Épaisseur minimum des couches0.04 mm
Vitesse d'impression maximum120 mm/s
Température maximum de la buseDroite : 420°C
Gauche : 260°C
Température maximum du plateau d'impression140°C
Température maximum de la chambre d'impression70°C
Précision de positionnement XY12.7 μm
Précision de positionnement axe Z1.25 μm
Dimensions620 x 485 x 680 mm
Poids48 kg
CreatBot F430 double extrudeur

À propos de l'auteur

Ludivine Cherdo

Ludivine conçoit et implémente la stratégie de contenu d'Aniwaa, élaborant des guides détaillés basés sur ses connaissances approfondies en matière de fabrication additive. Elle réalise également des tests d'imprimantes 3D et se maintient au courant des dernières nouvelles et tendances de l'industrie. Après avoir grandi aux États-Unis puis vécu en Espagne, au Chili et au Cambodge, Ludivine est désormais basée en France.