Imprimantes 3D de bureau

La catégorie des imprimantes 3D de bureau englobe les imprimantes 3D qui sont suffisamment petites pour tenir sur un bureau. Leur prix peut varier d’environ 500 euros pour les imprimantes 3D bon marché à quelques milliers d’euros pour les imprimantes 3D de bureau professionnelles.

Ces imprimantes 3D peuvent être livrées prêtes à l’emploi – imprimantes 3D dites “plug-and-play” – ou, plus souvent, nécessiter un calibrage et une configuration de base avant l’impression 3D de leur premier objet. Certaines sont disponibles sous forme de kits à assembler, bien que ce format soit de moins en moins courant aujourd’hui.

Les kits d’imprimantes 3D, également appelés imprimantes 3D DIY, sont constitués de pièces détachées et de composants électroniques. Leur prix peut commencer à partir d’une centaine d’euros, et ces kits nécessitent certaines connaissances techniques pour l’assemblage et l’entretien.

Les imprimantes 3D de bureau sont généralement livrées avec un logiciel de découpe (aussi appelé “slicer”) dédié, qui peut être propriétaire, open-source ou les deux (comme le logiciel Cura d’Ultimaker).

PrusaSlicer screenshot
Le “slicer” de Prusa Research.

De nombreuses imprimantes 3D de bureau utilisent la technologie d’impression 3D FFF/FDM (extrusion) avec un filament plastique comme consommable. Cependant, il existe un nombre croissant d’imprimantes 3D de bureau à résine (qui utilisent les technologies SLA ou DLP) pour les professionnels mais aussi pour les amateurs.

Best liquid resin printer Formlabs Form 3
Une imprimante 3D résine de Formlabs.

Imprimantes 3D industrielles

Les imprimantes 3D industrielles, sont les machines les plus avancées de notre catégorisation. Ces systèmes de fabrication additive sont conçus pour répondre à des cas d’usage industriels, pour des applications comme le prototypage rapide ou la fabrication directe de pièces fonctionnelles ou même de produits finis.

MASSIVit 3D Massivit 1800
Une imprimante 3D industrielle grand format de Massivit.

En fonction de leur objectif, les imprimantes 3D professionnelles peuvent être basées sur un large éventail de technologies d’impression 3D, du SLS au SLM, en passant par le SLA ou le DLP.

Par exemple, les imprimantes 3D commerciales destinées à l’industrie dentaire ou à la bijouterie sont susceptibles d’utiliser des technologies à base de résine telles que SLA ou DLP (niveau de détail plus élevé). Une imprimante 3D industrielle conçue pour les applications aérospatiales peut utiliser une imprimante 3D métal SLM ou SLS pour produire des pièces métalliques certifiées et très résistantes.

Les prix des imprimantes 3D commerciales peuvent varier de quelques milliers de d’euros à des centaines de milliers d’euros, voire des millions d’euros pour les systèmes de fabrication additive de qualité industrielle les plus avancés.

Cet article est en cours de construction ; revenez plus tard pour en découvrir davantage !