AccueilGuides d'achatScanners 3DLes meilleurs scanners 3D de métrologie en 2020

Les meilleurs scanners 3D de métrologie en 2020


Les scanners 3D et les logiciels de numérisation 3D s’avèrent extrêmement utiles en métrologie, notamment pour l’inspection qualité. Dans ce guide, vous trouverez un aperçu complet du secteur ainsi qu’une sélection des meilleurs scanners 3D de métrologie disponibles aujourd’hui.

Qu’est-ce que la métrologie 3D ?

 
La métrologie 3D est le processus d’acquisition de mesures physiques tridimensionnelles très précises d’un objet. En résulte un modèle 3D pouvant être analysé ou utilisé en rétro-ingénierie.

Dans le cas du contrôle qualité, par exemple, le modèle 3D final peut être comparé à un fichier CAO de référence afin de s’assurer que la pièce contrôlée respecte bien les normes établies. La métrologie permet ainsi de garantir la qualité des produits tout en faisant gagner un temps précieux et, par conséquent, de réduire les coûts.

Les MMT, machines à mesurer tridimensionnelles, ont longtemps été l’outil de prédilection pour la prise de mesures de précision. Toutefois, les progrès réalisés dans le monde du scan 3D font des scanners 3D une solution de plus en plus prisée pour la métrologie, étant plus rapides et souples d’utilisation.

Dans ce guide, nous proposons un aperçu complet des meilleurs fabricants de scanners 3D de métrologie, couvrant différents types de scanners (fixes, portables) et fourchettes de prix. Nous nous intéressons également aux logiciels de métrologie, qui sont tout aussi importants que le matériel en soi.

 

Les meilleurs scanners 3D de métrologie en 2020

Scanner 3DCatégorieSource de lumièreRésolution*PrécisionPaysPrix**Logiciel d'inspection***
Creaform HandySCAN BLACK ElitePortableLaser (11)0.1 mm0.025 mmCanada55 000 €VXinspect
ScanTech KSCAN20PortableLaser (7)0.01 mm0.02 mmChine45 000 €ScanViewer
GOM ATOS QFixeLED0.03 mm-Allemagne40 000 €GOM Inspect
Hexagon AICON PrimeScanFixeLED0.016 mm-Sweden30 000 €Hexagon Inspire
Shining3D FreeScan X7PortableLaser (14)0.05 mm0.03 mmChine30 000 €Geomagic Essentials
eviXscan Heavy Duty QuadroFixeLED0.07 mm0.013 mmPologne25 000 €Geomagic Control X (15 900 €)/PolyWorks Inspector
Artec Space SpiderPortableLED0.1 mm0.05 mmLuxembourg20 000 €Geomagic Control X (15 900 €)
Polyga CarbonFixeLED0.1 mm0.035 mmCanada14 000 €Geomagic Control X (15 900 €)
Shining 3D AutoScan InspecFixeLED0.05 mm0.01 mmChine13 000 €Geomagic Control X (15 900 €)
Ce tableau représente notre sélection des meilleurs scanners 3D de métrologie disponibles sur le marché cette année. Ils sont classés par ordre de prix décroissant.

*Résolution : Certains fabricants indiquent soit la résolution du scan, soit du mesh (distance entre les points du modèle 3D), ou n'indiquent pas à laquelle des deux types de résolution ils se réfèrent. De plus, ces chiffres sont atteints en conditions idéales et ne sont pas forcément atteignables à chaque numérisation.

**Prix : Les prix peuvent varier au fil du temps, d'un pays à l'autre (taxes, livraison, ...), et selon les options choisies.

***Logiciel d'inspection : Ces logiciels sont des recommandations, qui peuvent être ou ne pas être inclus dans le prix du scanner 3D.

Types de scanners 3D métrologiques

Scanners 3D portables

Les scanners 3D portables sont des systèmes pratiques et polyvalents permettant de scanner des endroits difficiles d’accès, comme par exemple l’intérieur d’une voiture. Ils disposent souvent de plusieurs modes pour s’adapter à différentes tailles d’objets.

L’utilisation d’un scanner 3D portable est comparable à l’enregistrement d’une video, ou à la peinture d’un tableau ; l’objet doit être « filmé » sous tous ses angles.

Scanner 3D portable Creaform

Un scanner 3D portable Creaform.
Source : Creaform

Scanners 3D fixes

Un scanner 3D fixe (ou stationnaire) est semblable à un appareil photo sur trépied. Pour les objets de petite à moyenne taille, ces scanners 3D sont généralement associés à un plateau tournant automatique pour faciliter le processus de numérisation.

Les scanners 3D fixes ont souvent plus précis que les scanners 3D portables en raison de leur position stable et, évidemment, fixe, mais sont peu pratiques pour les objets ou infrastructures de grande taille.

Un scanner 3D fixe de Polyga

Un scanner 3D fixe de Polyga.
Source : Polyga

Solutions de métrologie automatisée

De nombreux scanners 3D de métrologie, principalement les scanners fixes, sont conçus pour pouvoir être montés sur un bras industriel robotique selon les besoins particuliers de chaque entreprise.

Ces bras à cinq ou six axes éliminent les erreurs humaines et permettent d’accélérer le processus de numérisation 3D. Les bras robotiques sont très souvent utilisés dans les chaînes de montage, notamment dans l’industrie automobile.

Un système de contrôle automatisé du fabricant GOM.
Source : GOM

Présentation des meilleures solutions de scan 3D pour la métrologie

Dans cette section nous fournissons plus d'informations sur chaque scanner 3D de notre liste.

Creaform HandySCAN BLACK Elite best metrology 3D scanner

Creaform HandySCAN BLACK Elite

  • Catégorie : Portable
  • Précision : 0.025 mm
  • Précision volumétrique : 0.02 mm + 0.04 mm/m
  • Pays : Canada
  • Prix : 55 000 €
Ce scanner 3D portable convient à un grand nombre d’applications professionnelles et industrielles telles que l’inspection qualité, la rétro ingénierie ou encore le design produit. Il est capable de numériser les surfaces difficiles (sombres, réflectives) et est facile d’utilisation.

Le HandySCAN BLACK Elite est livré avec le logiciel propriétaire de Creaform, VXelements, qui peut être accompagné de VXinspect, un module logiciel dédié aux applications liées à l’inspection de pièces. Ce scanner 3D poids plume peut également être utilisé avec des suites logicielles externes de 3D Systems, Autodesk, Dassault, etc.

Pour complémenter la performance du HandySCAN, la solution MMT MaxSHOT de Creaform est disponible.

Plus d’informations : Creaform HandySCAN BLACK Elite (test et avis complet)

ScanTech KSCAN20 3D scanner for metrology

ScanTech KSCAN20

  • Catégorie : Portable
  • Précision : 0.02 mm
  • Précision volumétrique : 0.01 mm + 0.035 mm/m
  • Pays : Chine
  • Prix : 45 000 €
Le KSCAN20 de ScanTech offre une capacité de mesure très flexible, pouvant scanner tant des petites pièces de monnaie qu’une voiture entière, voire même un avion. Ce scanner 3D de métrologie est également doté de deux modes de scan différents : un offrant efficience, l’autre offrant une résolution accrue.

Un accessoire de palpage MMT est disponible pour les trous, rebords affutés, éléments cachés et toute autre géométrie où le placement de marqueurs autocollants n’est pas possible.

Le ScanTech KSCAN20 fonctionne avec le logiciel propriétaire de ScanTech, appelé ScanViewer. Ce logiciel comprend une série de fonctionnalités dédiées à la détection de déformations, mesure de tuyaux, inspection de pièces, et plus encore, bien que basiques.

Plus d’informations : ScanTech KSCAN20

ATOS Q GOM 3D scanner

GOM ATOS Q

  • Catégorie : Fixe
  • Précision : –
  • Précision volumétrique : –
  • Pays : Allemagne
  • Prix : 40 000 €
Le GOM ATOS Q est un scanner milieu de gamme venant de GOM, l’un des leaders sur le marché des scanners 3D et autres outils de mesure. Ce scanner 3D à lumière bleue structurée bénéficie des derniers capteurs et avancées technologiques de GOM, offrant des résultats de qualité industrielle dans un appareil compact. Il est capable de numériser les surfaces sombres et réfléchissantes, qui sont habituellement difficiles à capturer.

Un set de cinq lentilles est fourni afin de pouvoir adapter le scanner aux objets de différentes tailles.

Ce scanner 3D GOM est livré avec la suite logicielle GOM Inspect pour applications métrologiques. Il peut être utilisé sur un trépied ou monté sur un bras robotique pour une automatisation complète du processus de scan.

Plus d’informations : GOM ATOS Q

Hexagon AICON PrimeScan 3D scanner metrology

Hexagon AICON PrimeScan

  • Catégorie : Fixe
  • Précision : –
  • Précision volumétrique : –
  • Pays : Suède
  • Prix : 30 000 €
Hexagon est l’un des plus grands fabricants de scanners 3D industriels. L’entreprise a fait l’acquisition de nombreuses marques au fil des années, lui permettant aujourd’hui de proposer une très large gamme de produits pour toutes les applications et industries.

Leur AICON PrimeScan utilise une technologie particulière offrant une projection de lumière puissante, uniforme et de haute qualité. Il est disponible en plus de vingt configurations différentes, variant en résolution et en champ de vision.

Plus d’informations : Hexagon AICON PrimeScan

Shining 3D FreeScan X7 3D scanning for metrology

Shining 3D FreeScan X7

  • Catégorie : Portable
  • Précision : 0.03 mm
  • Précision volumétrique : 0.02 mm + 0.06 mm/m
  • Pays : Chine
  • Prix : 30 000 €
Le FreeScan X7 est équipé de 14 rayons laser et bénéficie de la technologie HOI (hybride d’optique et d’intertie) de Shining 3D. Ce scanner 3D portable ne pèse que 0.95 kg.

Il peut être utilisé à l’intérieur comme à l’extérieur et est compatible avec les systèmes DigiMetric de photogrammétrie de Shining 3D pour les cas où de grands volumes doivent être numérises en 3D.

Ce scanner 3D de métrologie Shining 3D fonctionne avec la plupart des principaux logiciels d’inspection du marché.

Plus d’informations : Shining 3D FreeScan X7

Evatronix eviXscan Heavy Duty Quadro

Evatronix eviXscan Heavy Duty Quadro

  • Catégorie : Fixe
  • Précision : 0.013 mm
  • Précision volumétrique : –
  • Pays : Pologne
  • Prix : 25 000 €
L’eviXscan Heavy Duty Quatro est l’un des scanners 3D les plus robustes du marché. Son boîtier en aluminium oxydé et résistant à la poussière convient à de nombreux environnements, pouvant être mis à l’épreuve dans les mines souterraines, ateliers d’usinage, chaînes de production, …

Deux volumes de scan sont disponibles, s’adaptant aux objets de taille moyenne à grande, et trois couleurs différentes (R/V/B) sont disponibles comme source de lumière LED.

Plus d’informations : Evatronix eviXscan Heavy Duty Quadro

Artec Space Spider best metrology 3D scanners

Artec 3D Space Spider

  • Catégorie : Portable
  • Précision : 0.05 mm
  • Précision volumétrique : –
  • Pays : Luxembourg
  • Prix : 20 000 €
L’Artec Space Spider est une solution de scan 3D de premier choix depuis plusieurs années. Il offre une très haute précision sur des pièces aussi petites que 5 mm et sur des détails fins et complexes. Sa caméra à texture de 1.3 MP permet de numériser en couleur.

Ce scanner 3D portable léger (0.85 kg) peut être utilisé avec une batterie externe pour une utilisation continue de jusqu’à 6h. Il est intéressant de noter que ce scanner 3D a été à l’origine conçu pour la Station Spatiale Internationale, et est ainsi capable de supporter les fluctuations d’environnement (hygrométrie, température, …) tout en conservant son haut niveau de précision.

Le logiciel Artec Studio n’est pas suffisant pour les applications en métrologie ; Artec recommande l’acquisition de Geomagic Control X.

Plus d’informations : Artec 3D Space Spider (test et avis complet)

Polyga Carbon metrology 3D scanner

Polyga Carbon

  • Catégorie : Fixe
  • Précision : 0.035 mm
  • Précision volumétrique : –
  • Pays : Canada
  • Prix : 14 000 €
Le Polyga Carbon est doté de deux caméras de 3 MP et dispose d’un champ de vision ajustable afin de scanner des objets de différentes tailles. Une version XL est disponible également pour le scan d’objets très grands.

Ce scanner 3D inclut le logiciel FlexScan3D, le même logiciel utilisé par les scanners 3D haut de gamme produits par Polyga. Un module XTract3D est disponible pour les utilisateurs de SOLIDWORKS effectuant de l’ingénierie inversée.

Plus d’informations : Polyga Carbon

Shining 3D AutoScan Inspec desktop metrological scanner

Shining 3D AutoScan Inspec

  • Catégorie : Fixe
  • Précision : 0.01 mm
  • Précision volumétrique : –
  • Pays : Chine
  • Prix : 13 000 €
Shining 3D produit des scanners 3D et imprimantes 3D depuis 2004. Ce fabricant est entré sur le marché en offrant des solutions bien plus accessibles qu’elles ne l’étaient à l’époque, et a donc contribué à rendre la technologie accessible à un plus grand nombre de professionnels.

Leur AutoScan Inspec, lancé récemment, offre une numérisation métrologique automatisée pour les objets de petite taille. Son volume de scan est de 100 x 100 x 75 mm, avec une table tournante automatique et à trois axes. Le scanner est équipé de deux caméras de 5 MP et utilise de la lumière bleue structurée pour numériser.

Il est livré avec le logiciel Ultrascan de Shining 3D pour l’export de maillages mais, pour les cas d’usage avancés comme l’inspection, un logiciel additionnel est nécessaire. Shining 3D recommande notamment Geomagic Control X et Design X, ZBrush, et Polyworks.

Plus d’informations : Shining 3D AutoScan Inspec

Systèmes de scan 3D métrologiques très haut de gamme

Dans notre sélection principale, nous n’avons pas inclus les systèmes très avancés et haut de gamme destinés aux grandes chaînes de production. Ils ne peuvent être comparés au même titre que ceux de notre liste, que ce soit en matière de précision, de prix, de logiciel, ou d’automatisation.

Une petite poignée de grands fabricants comme Hexagon ou GOM (faisant désormais partie du groupe ZEISS) propose ce genre de solutions.

Contactez-nous pour plus d’informations.

Scanner 3D vs MMT (machine à mesurer tridimensionnelle)

Le terme MMT signifie machine de mesure tridimensionnelle. Ce type d’appareil utilise une sonde – soit à contact de surface physique, soit à laser ou lumière optique – pour mesurer la géométrie d’un objet. Les MMT peuvent être opérées manuellement ou être contrôlées numériquement par ordinateur.

Ces machines sont hautement précises, mais sont relativement lentes à saisir les données et n’acquièrent qu’un nombre limité de points. Une MMT standard ne capture que quelques centaines de points, par opposition aux scanners 3D qui capturent des millions de points.

Ainsi, les MMT sont aujourd’hui surtout utilisées pour l’inspection ciblée de parties de pièces plutôt que pour fournir des modèles 3D d’une pièce complète, auquel cas les scanners 3D sont la meilleure option.

Les principaux avantages des scanners 3D par rapport aux machines à mesurer tridimensionnelles sont :

  • Rapidité : Un scan 3D peut être réalisé et traité en quelques minutes, tandis que les MMT requièrent plus de temps.
  • Automatisation : Les systèmes de scan sont plus aptes à être intégrés dans des environnements industriels comme les chaînes de production.
  • Portée : Les scanners 3D capturent infiniment plus d’informations. Ils permettent aux ingénieurs et designers de comprendre la cause première d’une déformation, plutôt que de simplement détecter cette dernière. Les scanners peuvent également numériser des pièces beaucoup plus grandes, les MMT étant cantonnées à leur châssis fixe.
  • Flexibilité: Il est plus facile de transporter et déplacer un scanner 3D à différents postes de travail pour l’adapter aux différents besoins sur la chaîne de production. Les MMT, machines souvent lourdes et encombrantes, doivent généralement rester installées au même endroit.
  • Non intrusif : Bien que les MMT ne doivent pas toutes obligatoirement toucher les pièces physiquement, elles s’en approchent tout de même à quelques nanomètres, ce qui peut parfois poser problème. Un scanner 3D peut capturer les objets tout en restant relativement éloigné.
  • Prix : Les solutions de scan 3D pour métrologie sont généralement beaucoup plus accessibles que les machines à mesurer tridimensionnelles.

Tout cela étant dit, les MMT et les scanners 3D peuvent être complémentaires. Les MMT sont difficiles à égaler lorsqu’il s’agit de numériser des détails complexes ou des trous.

En utilisant à la fois une MMT (portable, par exemple) et un scanner 3D, il est possible d’atteindre un niveau de précision très élevé.

Quelles industries utilisent la métrologie pour quels cas d'usage ?

L’intégration de la métrologie 3D directement dans la chaîne de valeur, quelle que soit l’industrie, garantit une qualité de produit plus élevée, sans interrompre ou ralentir la production.

Voici quelques unes des nombreuses industries qui tirent parti de la métrologie 3D :

  • Aéronautique et automobile
  • Electronique
  • Énergie
  • Fabrication générale
  • Médical
  • Outillage

La principale application de la métrologie 3D, c’est l’inspection de pièces dans le cadre de processus généraux de contrôle qualité. Il est essentiel pour toute entreprise de vérifier que les pièces produites soient bien conformes aux normes établies.

Cela est vrai qu’il s’agisse de simples objets ménagers, comme un bouton de machine à laver, ou qu’il s’agisse de pièces d’avion devant absolument être sécurisées.

La métrologie 3D et les données précises qu’elle procure permettent également de faire de la rétro ingénierie et de réparer des pièces plus rapidement.

Globalement, l’utilisation de la métrologie 3D permet de réduire les erreurs de production, ce qui se traduit par des économies de temps et d’argent.

Logiciels de métrologie pour inspection

La qualité d’un scanner 3D est étroitement liée à la qualité du logiciel avec lequel il fonctionne. Pour plus de clarté, nous pouvons distinguer deux types de logiciels :

  • Logiciel de base pour faire fonctionner le scanner : Il s’agit typiquement du logiciel de la marque (e.g. Artec Studio) étant vendu avec le scanner, permettant de convertir les données capturées en maillage complet et de l’exporter en fichier 3D. Le logiciel offre des fonctionnalités basiques, telles que l’alignement des scans ou le remplissage des trous, mais ne suffit généralement pas pour réaliser des opérations avancées pour l’inspection et le contrôle qualité.

Cette utilisation limitée peut convenir pour certains cas d’usage basiques, mais lorsque l’on parle de métrologie, un autre logiciel est souvent nécessaire.

  • Logiciel avancé pour inspection : En métrologie 3D, les ingénieurs et designers utilisent des logiciels ou modules spécifiques dotés de puissantes fonctionnalités. En effet, l’objectif principal (entre autres) est de comparer le scan 3D réalisé à un fichier CAO de référence. Le logiciel doit être capable de faire cette comparaison pour trouver et analyser les points qui diffèrent entre les deux, pour ensuite générer un rapport automatique, par exemple.
Geomagic Control X logiciel inspection 3D

Une représentation du logiciel d’inspection 3D Systems Geomagic Control X.
Source : Artec

Logiciels d’inspection 3D : ce qui existe aujourd’hui

Dans la plupart des cas, les fabricants de scanners 3D proposent leur propre logiciel ou recommandent des suites logicielles particulières.

  • Logiciel propriétaire : Le fabricant peut faire développer son propre logiciel d’inspection et de contrôle qualité, comme GOM Inspect qui est une référence importante dans l’industrie. D’autres plateformes logicielles propriétaires connues existent :
    • Creaform VXelements avec modules comme VXinspect
    • FARO CAM2 2020
    • ScanTech ScanViewer
    • PolyWorks Inspector

 

  • Logiciel externe : De nombreux fabricants recommandent ou vendent des logiciels tierces. Parmi les suites logicielles universelles les plus réputées, on retrouve :
    • 3D Systems Geomagic Control X
    • Verisurf Inspect
    • Siemens NX
    • GOM Inspect (livré aves les produits GOM mais également recommandé par d’autres fabricants)

Il existe évidemment quelques exceptions à ces règles. Certains fabricants intègrent des fonctionnalités d’inspection directement dans leur logiciel de base, comme ScanTech et leur logiciel ScanViewer.

À l’inverse, il arrive que certains logiciels d’inspection spécialisés puissent servir de logiciel de base, en important et traitant des données de scan 3D brutes (non post-traitées).

Prix des logiciels d’inspection 3D et de métrologie dimensionnelle

Les prix de ces logiciels grimpent rapidement et peuvent parfois même être plus élevés que le prix du scanner lui-même. Ces logiciels peuvent coûter plusieurs milliers d’euros, voire plus de 30 000 € pour les suites les plus complètes, et ne sont pas toujours inclus dans le prix du scanner.

Si vous possédez déjà une licence pour un logiciel d’inspection en particulier, vous pouvez vérifier quels scanners 3D sont compatibles afin d’éviter l’achat d’un deuxième logiciel.

Scanners 3D et spécifications techniques : ce qu'il faut retenir

Il existe plusieurs spécifications à prendre en compte avant d’acheter une solution de numérisation 3D pour la métrologie.

Précision

La précision, c’est l’exactitude entre deux points comparés à un fichier de référence. Ceci est extrêmement important en métrologie.

Source de lumière

Les scanners 3D utilisent différents types de source de lumière pour capturer des objets en 3D : soit des lignes et croix laser, qui sont typiquement rouges ou bleues, soit des motifs lumineux projetés, avec une lumière LED souvent blanche ou bleue.

En général, plus un scanner 3D possède de lignes ou de lasers, plus il sera rapide lors de la numérisation 3D.

Résolution

La résolution est mesurée soit en distance entre les points, soit en points par scan.

Comme c’est le cas pour les images, plus la résolution est élevée, plus les détails seront visibles et plus les résultats seront nets.

Il existe deux types de résolution : la résolution du scan et la résolution du mesh dans le logiciel. La résolution du mesh est la plus importante à considérer, car elle sera la résolution de votre modèle 3D final.

Il est parfois difficile de savoir à quelle résolution les fabricants se réfèrent dans leurs spécifications de produits.

Vitesse

La vitesse d’acquisition des données peut être exprimée en mesures ou points par seconde, en images par seconde, ou en secondes par scan.

Logiciel

Certains fabricants de scanners 3D développent leurs propres logiciels, tandis que d’autres ont établi des partenariats avec des grandes marques existantes.

Il est très important de savoir que les logiciels de scan 3D requièrent toujours un ordinateur puissant et très performant en matière de mémoire vive, de carte graphique, … Si vous n’êtes pas encore équipé d’un tel PC, il faudra penser à ajouter quelques milliers d’euros à votre budget.

Champ de vision et volume de scan

De toute évidence, il est inefficace de scanner un objet de grande taille avec un scanner 3D ayant une faible portée ou champ de vision restreint. Ainsi, il faut vérifier que le volume de scan d’un scanner est compatible avec ce que vous prévoyez de numériser.

Certains scanners 3D offrent plusieurs modes ayant différents champs de vision, afin de s’adapter à différentes tailles d’objets.

Marqueurs autocollants

Afin d’augmenter leur précision globale, de nombreux scanners 3D à lumière structurée utilisent également la photogrammétrie, intégrant l’acquisition de marqueurs par le bias de caméras dédiées.

Ce sont des scanners 3D « hybrides », ce qui explique pourquoi certains scanners 3D requièrent le placement de marqueurs sur les objets à scanner ou sur leur environnement (par exemple le sol ou les murs autour de l’objet), en particulier pour les grands objets de plus d’un mètre.

Les marqueurs sont de petites « cibles » autocollantes qui permettent au scanner 3D de se positionner dans l’espace. En d’autres termes, ils aident le scanner à aligner ensemble les différentes images capturées, les unes par rapport aux autres et par rapport à l’espace, afin de former un modèle 3D.

Prix d’un scanner 3D de métrologie 3D

Le prix d’un scanner 3D pour la métrologie dépend grandement de sa précision, de logiciel qui l’accompagne, et d’autres facteurs. En métrologie dimensionnelle, le prix d’un scanner 3D adéquat peut commencer aux alentours de 15 000 euros et grimper jusqu’à plus de 100 000 euros pour les modèles les plus industrialisés.

FAQ

Combien coûte un scanner 3D ?

Il est possible de trouver un scanner 3D à moins de 1000 €, mais la plupart valent plusieurs dizaines de milliers d’euros. Les systèmes plus poussés et destinés à un usage industriel lourd coûtent plus de 100 000 €.

Le scan 3D est-il précis ?

Actuellement, la précision des meilleurs scanners 3D (haut de gamme) peuvent atteindre jusqu’à 0.004 mm.

Quelle est la taille maximale des objets que l’on peut scanner en 3D ?

Le volume maximum de numérisation d’un scanner 3D dépend du scanner en lui-même. Il s’agit cependant uniquement du volume pouvant être traité en une seule fois. Ainsi, en théorie, il est possible de scanner à l’infini.

Un scanner 3D portable peut-il être utilisé pour la métrologie 3D ?

Il est possible d’effectuer de la métrologie tridimensionnelle avec un scanner 3D. Pour les applications industrielles répétitives, il est toutefois préférable d’opter pour un scanner 3D fixe ou monté sur bras robotique.

Combien de temps faut-il pour scanner un objet en 3D ?

Cela dépend de la rapidité du scanner ainsi que de la taille et la complexité de l’objet. Un objet simple et assez petit peut être numérisé en moins de cinq minutes. Il faut également compter quelques minutes de traitement de données par le logiciel, qui lui aussi peut être plus ou moins rapide selon la puissance de l’ordinateur.

Est-il possible de scanner des objets sombres ou à surface réfléchissante ?

Ce type de texture est difficile à capturer, quelle que soit la qualité du scanner 3D. Certains sprays matifiants et techniques existent pour surmonter cet obstacle.


À propos de l'auteur

Ludivine Cherdo

Ludivine conçoit et implémente la stratégie de contenu d'Aniwaa, élaborant des guides détaillés basés sur ses connaissances approfondies en matière de fabrication additive. Elle réalise également des tests d'imprimantes 3D et se maintient au courant des dernières nouvelles et tendances de l'industrie. Après avoir grandi aux États-Unis puis vécu en Espagne, au Chili et au Cambodge, Ludivine est désormais basée en France.