Quelle est la meilleure imprimante 3D professionnelle de bureau ?

Il existe tellement d’imprimantes 3D professionnelles sur le marché aujourd’hui qu’il peut s’avérer compliqué d’en choisir une qui soit réellement adaptée à vos besoins et à votre budget. La compatibilité des matériaux, le volume d’impression, la facilité d’utilisation, le flux de travail, le logiciel et bien d’autres éléments entrent en jeu.

Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous proposons une liste de quelques-unes des meilleures imprimantes 3D professionnelles disponibles cette année. Ces imprimantes 3D FFF (à dépôt de fil) de bureau offrent un savant mélange de performance, fiabilité, et d’options, et sont issues de fabricants de confiance et marques bien établies. Ce sont des outils idéaux pour le prototypage rapide et le design itératif, et elles conviennent également pour fabriquer des pièces en série en petites quantités. N’oubliez pas, cependant, que si la qualité des pièces dépend des performances de votre imprimante, elle dépend aussi largement de votre choix de matériaux.

À fin de cet article, nous fournissons également un bref guide d’achat où vous pouvez en apprendre davantage sur les différentes spécifications des imprimantes 3D, telles que les températures d’impression, l’épaisseur des couches, la double extrusion, etc.

Meilleures imprimantes 3D pour les professionnels en 2022 : notre sélection

Le tableau ci-dessous récapitule notre sélection d’imprimantes 3D professionnelles pour le bureau. Notre objectif est de fournir un aperçu rapide et visuel du marché ; il y a bien sûr de nombreux autres facteurs à prendre en compte (compatibilité des matériaux, certifications, service client, logiciels, etc.) avant de faire le bon choix.

MarqueProduitTaille d’impressionPaysPrix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
Prusa ResearchOriginal Prusa i3 MK3S
Ce produit a été testé par notre équipe.
250 × 210 × 210 mmCzech Republic931 €Acheter
BCN3D TechnologiesSigma D25420 × 300 × 200 mmEspagne3 495 €Devis
UltimakerUltimaker S5330 × 240 × 300 mmPays-Bas5 495 €Devis
MakerBotMethod X190 × 190 × 196 mmUnited States6 055 €Devis
Raise3DPro3 Plus
Ce produit a été testé par notre équipe.
300 × 300 × 605 mmUnited States6 249 €Devis
MarkforgedOnyx Pro320 × 132 × 154 mmUnited States10 000 €Devis
StratasysF120254 × 254 × 254 mmUnited States11 000 €Devis

Les produits sont classés par ordre de prix croissant.

TITRE:
MarqueProduitTaille d’impressionVolume d’impressionExtrudeur temp.PaysPrix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
Prusa ResearchOriginal Prusa i3 MK3S
Ce produit a été testé par notre équipe.
250 × 210 × 210 mm11.03 L300°CCzech Republic931 €Acheter sur Prusa
BCN3D TechnologiesSigma D25420 × 300 × 200 mm25.2 L300°CEspagne3 495 €Obtenir un devis
UltimakerUltimaker S5330 × 240 × 300 mm23.76 L280°CPays-Bas5 495 €Obtenir un devis
MakerBotMethod X190 × 190 × 196 mm7.08 L260°CUnited States6 055 €Obtenir un devis
Raise3DPro3 Plus
Ce produit a été testé par notre équipe.
300 × 300 × 605 mm54.45 L300°CUnited States6 249 €Obtenir un devis
MarkforgedOnyx Pro320 × 132 × 154 mm6.5 LUnited States10 000 €Obtenir un devis
StratasysF120254 × 254 × 254 mm16.39 LUnited States11 000 €Obtenir un devis

Présentation des meilleures imprimantes 3D pour les professionnels en 2022

Dans cette section, nous donnons un peu plus de contexte et d’informations sur chaque imprimante 3D pro de notre sélection.

http://Prusa%20Research%20Original%20Prusa%20i3%20MK3S%202021
Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
PaysRépublique Tchèque
Volume250 × 210 × 210 mm
Extrudeur temp.300°C
Plateau temp.120°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
931 €

La Prusa Research Original Prusa i3 MK3S est une imprimante 3D de bureau produite par Prusa Research. Prusa Research, une société basée en République Tchèque, est un fabricant réputé dans le milieu de l’impression 3D. L’entreprise est dirigée par l’emblèmatique Josef Prusa, inventeur du modèle open-source Prusa i3.

Les imprimantes 3D Prusa sont des machines très fiables qui peuvent produire d’excellentes pièces au pied levé. Avec un prix légèrement inférieur à 1 000 euros, la MK3S offre un très bon rapport qualité-prix. Son châssis ouvert et son haut potentiel de personnalisation en font un choix incontournable pour les utilisateurs manuels. Les professionnels qui recherchent un fonctionnement facile et nécessitant peu d’intervention manuelle devront toutefois se tourner vers des options dans une gamme de prix plus élevée.

http://BCN3D%20Sigma%20D25
Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
PaysEspagne
Volume420 × 300 × 200 mm
Extrudeur temp.300°C
Plateau temp.80°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
3 495 €

La BCN3D Sigma D25 est une imprimante 3D FFF professionnelle fabriquée par BCN3D Technologies. BCN3D, ou BCN3D Technologies, est basée en Espagne et est l’un des leaders du marché des imprimantes 3D de bureau. Elle produit des imprimantes 3D de haute qualité pour les professionnels, la Sigma étant sa série phare.

La Sigma D25 offre un volume de construction relativement important et bénéficie de la technologie IDEX de BCN3D. Cela signifie qu’il y a deux têtes d’impression séparées qui peuvent toutes deux se déplacer indépendamment pour imprimer deux objets identiques en même temps ou imprimer en mode miroir.

http://Ultimaker%20S5
Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
PaysPays-Bas
Volume330 × 240 × 300 mm
Extrudeur temp.280°C
Plateau temp.140°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
5 495 €

La Ultimaker S5 est une imprimante 3D de bureau professionnelle produite par Ultimaker, un fabricant basé en Hollande. Il est possible de contrôler la S5 via l’application mobile Ultimaker App et via WiFi. Une caméra intégrée permet également de surveiller l’impression 3D à distance.

Afin de maximiser l’efficacité de production, l’utilisateur peut faire fonctionner plusieurs Ultimaker S5 simultanément avec Cura Connect. Grâce à son lit d’impression chauffant et à son cadre fermé, la S5 est compatible avec une grande variété de filaments. Ceux-ci comprennent notamment le PLA, l’ABS, le Nylon, le CPE, le polycarbonate et les matériaux flexibles (TPU).

Aujourd’hui, la Ultimaker S5 est souvent considérée comme la meilleure imprimante 3D professionnelle, surtout lorsqu’elle est équipée du « Pro Bundle ». Ce pack comprend une station pour les matériaux où jusqu’à 6 bobines de filament peuvent être chargées et automatiquement gérées, ainsi qu’un boitier pour refermer l’espace d’impression par le haut et pour filtrer les particules émises.

Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
PaysÉtats-Unis
Volume190 × 190 × 196 mm
Extrudeur temp.260°C
Plateau temp.100°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
6 055 €

La Method X est une imprimante 3D professionnelle de bureau produite par MakerBot (une marque appartenant à Stratasys). Elle a été conçue pour imprimer des filaments ABS de manière fiable et efficace, grâce à un certain nombre de caractéristiques – dont une chambre de fabrication chauffée à 100°C – qui permettent un contrôle complet de l’environnement.

La Method X de MakerBot est équipée d’un écran tactile de 5 pouces avec un retour d’information et un statut en temps réel sur les travaux d’impression, et offre un calibrage automatique. Cette imprimante 3D pro dispose également de la fonction “SmartAssist Material Loading”, pour un changement de filament rapide et facile. Les utilisateurs peuvent se connecter au logiciel CloudPrint, exclusif à MakerBot, pour surveiller les impressions à distance à tout moment.

http://Markforged%20Onyx%20Pro%20pro%203D%20printer%20for%20office%20and%20work
Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
PaysÉtats-Unis
Volume320 × 132 × 154 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
10 000 €

La Markforged Onyx Pro est une imprimante 3D professionnelle de bureau fabriquée par Markforged, un fabricant basé à Somerville, Massachusetts (USA). Avec sa double tête d’impression, l’Onyx Pro renforce les pièces en plastique avec un brin continu de fibre de verre.

Les principaux matériaux disponibles pour l’Onyx Pro sont l’Onyx (un nylon rempli de fibres de carbone) et le Precise PLA. Markforged annonce des pièces jusqu’à dix fois plus résistantes que les pièces en plastique non renforcées.

Le MarkForged Onyx Pro est livré avec le logiciel Eiger de Markforged, puissant et facile à utiliser. Eiger permet un contrôle précis du processus d’impression 3D.

http://Raise3D%20Pro3%20Plus%20large%20professional%203D%20printer
Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
Testé Ce produit a été testé par notre équipe.
Par Raise3D
PaysÉtats-Unis
Volume300 × 300 × 605 mm
Extrudeur temp.300°C
Plateau temp.120°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
6 249 €

La Raise3D Pro3 est une imprimante 3D professionnelle de qualité industrielle produite par Raise3D, un fabricant certifié ISO9001:2015 et ISO14001 basé aux États-Unis (Californie). Raise3D est également présent aux Pays-Bas (Rotterdam) et en Chine (Shanghai).

Cette imprimante 3D de bureau est un véritable bourreau de travail, capable d’imprimer pendant des heures sans le moindre accroc. Elle fait un travail impressionnant avec les porte-à-faux complexes et est très facile d’utilisation. L’imprimante est équipée d’un système de filtration de l’air, d’une caméra embarquée et d’un double extrudeur. Son logiciel est également disponible sous forme d’application smartphone, pour un contrôle à distance pratique.

La série Pro3 comprend également la Pro3, qui présente un volume d’impression plus compact. Toutes deux font suite à la série précédente, Pro2.

Test complet : Avis Raise3D Pro3 Plus

Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
PaysÉtats-Unis
Volume254 × 254 × 254 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
11 000 €

Stratasys is the Apple of the 3D printing industry. Their 3D printers, including the F120, are reliable machines with industrial-grade components and printing quality. However, Stratasys 3D printers generally only work with Stratasys materials and hardware. At the moment, less than a handful of filaments are available for the Stratasys F120.

The F120 is one of the most affordable FDM printers from Stratasys and is destined to be a desktop workhorse for professionals. Stratasys emphasizes on the printer’s ease of use, durability, and industrial quality.

Zoom sur les imprimantes 3D “made in France”

Il existe également quelques fabricants d’imprimantes 3D français qui valent le coup d’être mentionnés. Ces marques s’attachent à produire des imprimantes 3D “made in France” de qualité et suffisamment fiables pour une utilisation professionnelle.

http://eMotion%20Tech%20Strateo3D%20IDX420
Volume420 × 320 × 400 mm
Extrudeur temp.300°C
Plateau temp.120°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
6 990 €

La Strateo3D IDEX420 est une imprimante 3D pour les professionnels, produite par eMotion Tech. eMotion Tech est une entreprise française basée à Toulouse.

Cette imprimante 3D à double extrudeur indépendants (“IDEX”) est dotée d’un grand volume d’impression 3D (420 x 320 x 400 mm) chauffant jusqu’à 60°C. Différentes buses sont disponibles, aux diamètres allant de 0.4 à 0.8 mm.

http://imprimante-3D-francaise-professionnelle-COSMYX-NOVA
Par Cosmyx
Volume300 × 200 × 270 mm
Extrudeur temp.295°C
Plateau temp.115°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
2 990 €

La Nova est une imprimante 3D professionnelle produite par COSMYX. COSMYX est un fabricant d’imprimantes 3D basé en France. Cette imprimante 3D utilise la technologie d’impression 3D par extrusion et offre un volume d’impression de 300 x 200 x 270 mm.

Par Volumic
Volume300 × 200 × 310 mm
Extrudeur temp.420°C
Plateau temp.160°C
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et par région, et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
5 490 €

La Stream 30 Ultra SC2 est une imprimante 3D professionnelle produite par Volumic. Volumic est un fabricant d’imprimantes 3D basé en France. Cette imprimante 3D utilise la technologie d’impression 3D par extrusion et offre un volume d’impression de 300 x 200 x 310 mm.

Comment choisir son imprimante 3D professionnelle ?

Plusieurs caractéristiques et spécifications sont à prendre en compte pour choisir la meilleure imprimante 3D professionnelle pour vos besoins.

Technologie

Pour cette sélection d’imprimantes 3D professionnelles de bureau, nous nous sommes concentrés sur les imprimantes 3D FFF(à dépôt de fil). Elles sont idéales pour créer à la fois des prototypes et des pièces d’utilisation finale.

Pour les professionnels de l’industrie dentaire ou de la bijouterie, où une grande précision et des détails sont nécessaires, les imprimantes 3D en résine sont plus adaptées, avec des technologies SLA, DLP ou LCD.

Il existe également des imprimantes 3D SLS de bureau (imprimantes 3D à poudre), des imprimantes 3D en PEEK, des imprimantes 3D à fibres continues, et bien d’autres pour les applications avancées. Explorez ces sujets avec tous nos autres guides sur les imprimantes 3D.

Lit d’impression (ou plateau)

Un lit d’impression chauffant est un critère incontournable pour les utilisateurs souhaitant imprimer en ABS ou autres matériaux exigeants. La chaleur aide à éviter le gauchissement (“warping”) du matériau et offre une meilleure adhésion.

Si les imprimantes 3D d’aujourd’hui disposent presque toujours de lits d’impression chauffées, elles n’atteignent pas toutes les mêmes températures. Il convient donc de savoir quels thermoplastiques vous allez imprimer et de choisir votre imprimante 3D en conséquence.

Certaines imprimantes 3D professionnelles disposent de plateaux de construction interchangeables pour accélérer le flux de travail, permettant aux utilisateurs de lancer rapidement de nouvelles impressions pendant que le plateau de construction précédent refroidit.

Tête d’impression

Le PLA et l’ABS peuvent être considérés comme les matériaux d’impression 3D les plus courants et les plus basiques en général. Cependant, les professionnels ont souvent besoin d’imprimer des matériaux plus complexes, comme le nylon, le polycarbonate, le PETG, l’ASA ou d’autres polymères de performance supérieure.

Ils n’ont pas tous la même température de fusion ou de transition vitreuse et doivent donc être imprimés en 3D à des températures différentes. Par exemple, le PLA peut être extrudé à environ 200°C, le PC à environ 260°C, et certains matériaux haute performance comme le PEEK ou le PEKK nécessitent que l’extrudeur atteigne au moins 450°C.

Les professionnels se tournent aussi de plus en plus vers les matériaux chargés en fibre de carbone ou de verre pour plus de résistance et de solidité. Ce sont des matériaux abrasifs qui nécessitent que la buse soit résistante ; la plupart des imprimantes 3D professionnelles sont déjà compatibles avec ces matériaux composites.

Certaines imprimantes 3D sont compatibles avec plusieurs types de buses de diamètres différents, et il existe même des têtes d’impression de type pâte pour imprimer de l’argile en 3D.

Calibration automatique


De nombreuses imprimantes 3D à usage professionnel sont équipées de systèmes de calibration automatique afin de rendre le processus aussi facile que possible. Il est important de recalibrer une imprimante 3D de temps en temps pour garantir une qualité d’impression constante.

Il existe deux principaux types de calibration :

  • La mise à niveau du lit d’impression (s’assurer que le lit d’impression est parfaitement parallèle à la buse, et non incliné)
  • Le décalage de la buse ou “Z-offset” (déterminer le bon écart entre la buse et le lit d’impression)

La plupart des imprimantes 3D professionnelles sont équipées d’une sonde fixée à la tête d’impression pour automatiser ces processus au lieu que les utilisateurs aient à utiliser un morceau de papier ou une carte de visite.

Certaines imprimantes 3D sont également équipées de lecteurs NFC pour ajuster automatiquement leurs paramètres en fonction du matériau détecté (à condition que la bobine soit pucée).

Double extrusion et double extrusion indépendante (IDEX)

Un double extrudeur permet d’utiliser deux couleurs ou matériaux simultanément, y compris avec du matériau de support soluble pour les objets complexes à imprimer en 3D.

S’il y a deux têtes d’impression distinctes, le système est appelé IDEX (independent dual extruder). BCN3D Technologies a été l’un des premiers fabricants à proposer cette fonctionnalité il y a quelques années.

Outre la possibilité d’imprimer deux matériaux à la fois, la double extrusion indépendante offre différentes possibilités d’impression 3D :

  • Mode duplication : imprime en 3D deux objets identiques en même temps.
  • Mode miroir : pour imprimer en 3D un objet deux fois plus vite qu’avec un seul extrudeur, chaque buse réalise une moitié de l’objet.

Caméra intégrée

Certaines imprimantes 3D sont équipées d’une caméra embarquée qui permet de suivre les impressions à distance ou d’enregistrer des vidéos en time-lapse. Cette fonction peut s’avérer utile si l’imprimante doit fonctionner sans surveillance pendant de longues périodes. Nous l’avons trouvée très pratique lorsque nous avons lancé une longue impression pour notre revue de la Pro3 Plus.

Avec le bon logiciel 3D, les caméras embarquées peuvent aider au contrôle de la qualité. Pour aller plus loin dans le contrôle qualité, il existe des scanners 3D de métrologie dédiés s’intégrant aux processus de post-traitement des pièces.

Épaisseur des couches

La qualité de l’impression 3D est étroitement liée à l’épaisseur des couches, aussi appelée hauteur des couches ou résolution en Z. Il s’agit de la hauteur minimale de chaque couche. Plus les couches sont fines, moins on peut les distinguer et plus l’objet sera lisse.

Des couches plus fines signifient aussi, en contrepartie, que davantage de couches sont nécessaires pour compléter l’objet, ce qui se traduit par un temps d’impression 3D plus long. L’épaisseur des couches peut être ajustée selon vos besoins en vitesse (couches plus épaisses) ou en qualité de surface (couches plus fines).

L’épaisseur de couche minimale typique des imprimantes 3D FFF de milieu de gamme est de 100 microns ou 0,1 millimètre, mais elle peut descendre à 0,01 mm dans certains cas.

Layer thickness explained
Une représentation simple de la hauteur des couches. Source : Primantes3D

Volume de construction

Le volume de construction est la taille maximale que peuvent atteindre vos impressions. Si vous avez besoin d’un volume plus important que celui proposé par les imprimantes 3D de ce guide, vous serez peut-être intéressé par ces sélections :

Désormais, il existe même des imprimantes 3D à résine à grand format pour ceux qui ont besoin à la fois de volume et d’une qualité de surface plus fine.

Châssis fermé

De nombreux facteurs peuvent influencer la qualité d’une impression 3D, notamment la fluctuation de la température ambiante ou les courants d’air. Ainsi, les imprimantes 3D à châssis fermé ont tendance à fournir des impressions de meilleure qualité, en plus de réduire les bruits, les odeurs, et– avec un filtre HEPA– les émissions de particules nocives.

Pour imprimer avec autre chose que du PLA, il est quasiment obligatoire d’avoir un châssis fermé. Aujourd’hui, il est assez rare de voir des imprimantes 3D professionnelles ouvertes.

FAQ

Les imprimantes 3D sont-elles sans danger ?

En prenant quelques précautions, les imprimantes 3D ne présentent pas de danger particulier, bien que les particules émises par la fonte du plastique peuvent être potentiellement nocives. Il est recommandé d’utiliser une imprimante 3D avec filtre à air et/ou de les installer dans un endroit bien aéré. Les utilisateurs doivent également veiller à ne pas se brûler sur les composants chauds de l’imprimante (buse, plateau chauffant, etc.) ; certaines imprimantes 3D sont équipées de systèmes qui vérouillent l’accès à l’imprimante pendant l’impression.

Les imprimantes 3D peuvent-elles imprimer du métal ?

Oui, certaines imprimantes 3D FFF sont capables d’imprimer des filaments chargés en métal. C’est ce qu’on appelle le “FFF métal” ou “FFF métallique”. Il est à noter que les pièces imprimées par ce procédé doivent subir deux processus de post-traitement, le déliantage et le frittage, en passant par des fours dédiés. D’autres types d’imprimantes 3D (beaucoup plus coûteuses et de calibre industriel) sont capables d’imprimer de la poudre métallique à l’aide de diverses technologies comme le L-PBF (fusion laser sur lit de poudre), le binder jetting, et autres.

Quelle est la meilleure imprimante 3D pour joaillerie ?

Pour la joaillerie, les imprimantes 3D à résine sont plus adaptées que les imprimantes 3D à dépôt de fil. Ces imprimantes 3D résine utilisent des technologies SLA, DLP ou LCD afin de produire des pièces très détaillées et aux finitions lisses.

Les imprimantes 3D peuvent-elles imprimer en couleur ?

Oui, il s’agit d’imprimantes 3D couleur ou “full-color” en anglais. Ces imprimantes 3D utilisent souvent des technologies à base de poudre, comme le binder jetting ou le material jetting. Certaines imprimantes 3D FFF peuvent mélanger des filaments de couleurs différentes ou colorer du filament transparent, mais ne peuvent pas produire des résultats aussi photoréalistes que les imprimantes 3D à poudre.