Quelle est la meilleure imprimante 3D résine (SLA/DLP/LCD) ?

Les imprimantes 3D à résine ou stéréolithographie sont capables d’offrir un très haut niveau de détail et des surfaces lisses. On les trouve le plus souvent dans les laboratoires et cliniques dentaires ainsi que dans les ateliers de bijouterie, mais elles sont aussi de plus en plus populaires auprès des makers et amateurs d’impression 3D.

Le fonctionnement d’une imprimante 3D en résine dépend de sa technologie : SLA (stéréolithographie) laser, DLP (« Digital Light Processing ») ou LCD (utilisation d’un écran LCD pour masquer la lumière projetée).

Toutes les imprimantes 3D à résine impliquent néanmoins les mêmes flux de travail, exigeant plusieurs étapes de post-traitement telles que le retrait ou nettoyage de la résine et le « post-curing ».

Dans ce guide, nous examinons quelques-unes des meilleures imprimantes 3D à résine disponibles dans chaque catégorie (SLA, DLP et LCD) et explorons les concepts clés liés à l’impression 3D résine.

Les meilleures imprimantes 3D résine du marché

ProduitMarqueTechnologieTaille d’impressionPaysPrix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
InkspireZortrax Resin > LCD74 × 132 × 175 mmPoland1 696 €Contacter le fabricant
Original Prusa SL1Prusa Research Resin > LCD120 × 68 × 150 mmCzech Republic1 448 €Acheter sur Prusa
PhenomPeopoly Resin > LCD276 × 155 × 400 mmChina1 899 €Acheter sur Peopoly
Liquid Crystal Precision 1.5Photocentric Resin > LCD121 × 68 × 160 mmUnited Kingdom2 028 €Obtenir un devis
Hunter DLPFlashForge Resin > DLP120 × 67 × 150 mmChina3 068 €Acheter sur Flashforge
SLASH PLUSUNIZ Resin > LCDChina3 400 €Obtenir un devis
MoonRay S100SprintRay Resin > DLP130 × 80 × 200 mmUnited States3 777 €Obtenir un devis
Form 3Formlabs Resin > SLA146 × 145 × 185 mmUnited States2 983 €Acheter sur iGo3D
XFABDWS Resin > SLA180 × 180 × 180 mmItaly6 000 €Obtenir un devis
B9 Core 550B9Creations Resin > DLP96 × 54 × 127 mmUnited States8 487 €Obtenir un devis
Micro Plus HDEnvisionTEC Resin > DLPGermany10 000 €Obtenir un devis
MAXAsiga Resin > DLP119 × 67 × 75 mmAustralia9 369 €Obtenir un devis

Présentation des meilleures imprimantes 3D de résine (SLA/DLP/LCD)

Nous avons catégorisé les imprimantes 3D en trois sections selon leur technologie : SLA, DLP ou LCD.

Les meilleures imprimantes 3D SLA (stéréolithographie laser)

http://Formlabs%20Form%203
Sélection
Par Formlabs
PaysUnited States
Volume146 × 145 × 185 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
2 983 €

Formlabs est l’un des principaux acteurs sur le marché des imprimantes 3D professionnelles à résine depuis des années. La Form 3, évolution des Form 1 et Form 2, est leur tout dernier modèle accompagné de la Form 3L (grand volume).

Par le passé, les utilisateurs ont salué la qualité et la précision des machines Formlabs, tout en critiquant l’obligation d’utiliser exclusivement les résines propriétaires (et coûteuses) Formlabs. Aujourd’hui, la Form 3 dispose d’un mode « ouvert » permettant l’utilisation de matériaux génériques.

Cette imprimante résine professionnelle est dotée de nombreuses fonctionnalités et équipements pratiques qui en font un excellent choix pour de nombreuses applications.

Sélection
Par Peopoly
PaysChina
Volume276 × 155 × 400 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
1 899 €

La Phenom est une imprimante 3D LCD (MSLA) grand format et abordable pouvant convenir aux amateurs comme aux professionnels. L’un des avantages de cette imprimante 3D résine est son grand format.

L’imprimante 3D Peopoly Phenom existe également en plusieurs versions plus grandes : Phenom L, Phenom Noir, Phenom XXL.

Sélection
Par DWS
PaysItaly
Volume180 × 180 × 180 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
6 000 €

DWS Systems est spécialisé dans la fabrication d’imprimantes 3D résine de qualité professionnelle et industrielle. La XFAB est leur solution la plus abordable, mais elle produit des résultats de très haute qualité.

L’une des caractéristiques les plus intéressantes de cette imprimante 3D SLA est son système de cartouches de résine. Cela facilite grandement la manipulation du matériau et réduit le temps de nettoyage nécessaire.

Les meilleures imprimantes 3D DLP (digital light processing)

Sélection
PaysChina
Volume120 × 67 × 150 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
3 068 €

Cette imprimante 3D résine professionnelle possède plusieurs caractéristiques destinées à rendre son utilisation plus facile. Ces caractéristiques comprennent notamment un écran tactile, une fonction de calibration automatique et une connectivité Wi-Fi. FlashForge développe ses propres résines, mais l’utilisateur peut également utiliser des résines d’autres marques.

Avec son mode de structures de support spécial joaillerie, la Hunter DLP vise plus particulièrement les joailliers.

Sélection
Par SprintRay
PaysUnited States
Volume130 × 80 × 200 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
3 777 €

Cette imprimante 3D résine fournit des résultats rapides sans sacrifier la précision. Le logiciel RayWare de SprintRay est spécialement conçu pour minimiser le besoin de structures de support. Ceci permet de réduire le gâchis de matériau et d’optimiser les impressions 3D.

SprintRay produit également la MoonRay D.

Sélection
PaysUnited States
Volume96 × 54 × 127 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
8 487 €

La série B9 Core de B9Creations offre des niveaux de précision et de détail très élevés. Selon le fabricant, la B9 Core 550 imprime plus rapidement (100+ mm/h) que la plupart des imprimantes 3D DLP dans la même fourchette de prix.

Cette imprimante 3D digital light processing est également disponible avec un volume d’impression réduit (B9 Core 530).

http://EnvisionTEC%20Micro%20Plus%20HD
Sélection
PaysGermany
Volume
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
10 000 €

EnvisionTEC est un fabricant d’imprimantes 3D professionnelles basée au Michigan (États-Unis). L’imprimante 3D DLP Micro Plus HD fait partie de leur gamme de produits milieu de gamme, ciblant les joailliers, ingénieurs et designers professionnels.

Cette imprimante 3D à technologie digital light processing est équipée d’un grand écran tactile, offre une épaisseur de couche minimum de 25 microns, et est compatible avec les matériaux non-propriétaires.

http://The%20Asiga%20Max%20is%20a%20professional%20desktop%203D%20printer.
Sélection

MAX

Par Asiga
PaysAustralia
Volume119 × 67 × 75 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
9 369 €

La Asiga MAX est équipée d’un détecteur de niveau de résine, d’une fonction de calibration automatique et d’un écran tactile. Asiga fournit un service technique gratuit et à vie.

Cette imprimante 3D est particulièrement adaptée dans le secteur médical et dentaire, étant compatible avec les résines en silicone.

Les meilleures imprimantes 3D LCD (liquid crystal display)

http://Prusa%20Research%20Original%20Prusa%20SL1
Sélection
PaysCzech Republic
Volume120 × 68 × 150 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
1 448 €

Depuis plusieurs années, la marque Prusa Research est reconnue pour ses imprimantes 3D très fiables. L’Original Prusa SL1 est la première imprimante 3D résine commercialisée par Josef Prusa, mais il ne fait aucun doute qu’elle a été dotée d’autant de qualité que les imprimantes 3D FFF Prusa i3 MK3.

Cette imprimante 3D LCD possède un lit d’impression inclinable, une fonction de calibration automatique, un système d’extraction de vapeurs et plus encore.

http://Zortrax%20Inkspire
Sélection
Par Zortrax
PaysPoland
Volume74 × 132 × 175 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
1 696 €

Zortrax, un fabricant polonais, est un autre favori au sein de la communauté d’utilisateurs d’imprimantes 3D. Tout comme Prusa Research, ce fabricant a souhaité pour la première fois apporter son expertise en impression 3D au marché des imprimantes 3D de résine avec la Inkspire.

L’imprimante 3D résine Zortrax Inkspire est, selon Zortrax, jusqu’à 8 fois plus rapide et 9 fois plus précise que les imprimantes 3D à stéréolithographie actuellement sur le marché.

http://Photocentric%20Liquid%20Crystal%20Precision%201.5
Sélection
PaysUnited Kingdom
Volume121 × 68 × 160 mm
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
2 028 €

La LC (Liquid Crystal) Precision 1.5 est conçue pour imprimer des petites pièces avec un niveau de détail très fin. Elle est capable d’imprimer des couches fines de 0.025 mm avec une haute précision de 0.047 mm. Ainsi, la LC Precision 1.5 est idéale pour les industries telles que le dentaire, la joaillerie ou encore les figurines.

Photocentric produit également la LC High-Res 2 ainsi que la LC Magna.

http://UNIZ%20SLASH+
Sélection
Par UNIZ
PaysChina
Volume
Prix
Prix indicatifs basés sur les données publiques et/ou fournies par nos partenaires. Ces prix peuvent évoluer dans le temps et excluent les produits et services supplémentaires (installation, formation, accessoires, taxes, …).
3 400 €

Les imprimantes 3D résine UNIZ sont capables d’atteindre de très hautes vitesses grâce à un système de refroidissement unique. Celui-ci extrait la chaleur générée par l’écran LCD. Ainsi, plus de lumière peut être projetée sur chaque couche– signifiant moins de temps d’exposition par couche– sans surchauffer le film polymère du bac à résine.

L’imprimante 3D LCD UNIZ SLASH PLUS peut imprimer jusqu’à 600 mm de couches par heure.

Les meilleures imprimantes 3D résine à moins de 1000 euros

Les écrans LCD étant très abordables, ils ont été la clé de l’avènement de l’impression 3D en résine dans le grand public. La différence de prix avec les imprimantes DLP ou SLA (laser) est radicale.

On ne peut évidemment pas s’attendre à ce que ces imprimantes 3D en résine abordables offrent le même niveau de détail et de précision que les imprimantes 3D professionnelles citées ci-dessus.

Toutefois, elles sont très utiles pour s’initier à l’impression 3D résine et produisent tout de même des impressions de bonne qualité. Découvrez-les dans notre guide complet sur les imprimantes 3D résine pas chères (à partir de 199 €).

Post-traitement des impressions 3D en résine : les étapes nécessaires

Retrait de la résine (ou nettoyage des pièces)

Si l’on plonge un objet dans un pot de peinture, il en ressort couvert de peinture. C’est la même chose pour les pièces imprimées en résine lorsqu’elles émergent, couche par couche, du bac : elles sont couvertes de résine non-solidifiée.

Ainsi, chaque pièce doit être nettoyée avec de l’alcool isopropylique (IPA). Cela peut se faire manuellement, en plongeant la pièce dans un bain d’IPA et en la frottant doucement avec une petite brosse, mais c’est un processus très chronophage.

Pour accélérer et surtout faciliter le processus, il existe des machines de nettoyage dédiées à cet effet. Ackuretta, par exemple, commercialise Cleani, une station de lavage automatisée à double réservoir. Elle peut laver à la fois les pièces imprimées et la plateforme d’impression, qui elle aussi doit être lavée après chaque impression.

Le post-traitement : une étape nécessaire

Lorsque l’on retire une pièce en résine du plateau d’impression, elle est encore légèrement malléable. Pour atteindre son état physique final, la pièce doit subir un post-traitement, c’est-à-dire être exposée à une certaine source de lumière ou chaleur.

Chambre UV

Afin de tirer le meilleur parti du matériau, il est recommandé (notamment pour les professionnels) d’utiliser une chambre UV (“UV curing chamber”). La plupart des fabricants d’imprimantes 3D résine proposent également à la vente des chambres UV.

Lampe à ongles

Pour de petites pièces, de simples lampes à UV destinés au séchage de vernis à ongles peuvent suffire. Il y a dizaines de lampes à ongles disponibles en ligne à moins de 50 €.

Chambre UV DIY (à bricoler soi-même)

Les bricoleurs peuvent fabriquer leur propre chambre à UV !

Imprimantes 3D à résine SLA, DLP et LCD : comment ça marche et quelles différences ?

Les imprimantes 3D SLA, les imprimantes 3D LCD et les imprimantes 3D DLP utilisent toutes de la résine liquide comme consommable. La résine, un photopolymère, devient solide lorsqu’elle est activée (photopolymérisée) par une source de lumière particulière.

Cette source de lumière solidifie la résine liquide, qui est contenue dans un bac à résine, pour former l’objet en 3D couche après couche.

Il existe trois procédés principaux pour solidifier de la résine (polymériser) :

  • Stéréolithographie par laser (SLA) : un laser UV précis solidifie la résine du bac point par point.
  • Digital Light Processing (DLP) : la résine est solidifiée par un projecteur de lumière, sur toute la surface d’une couche à la fois.
  • Liquid Crystal Display (LCD) ou MSLA (Stéréolithographie Masquée) : une série de lumières LED brillent à travers un écran LCD. L’écran LCD agit comme un pochoir entre la lumière LED et le fond du bac à résine, ne laissant passer la lumière que selon des formes spécifiques.

Il existe de nombreuses variations au sein de chaque catégorie de technologie. Par exemple, certaines technologies à base d’écran LCD n’utilisent l’écran LCD qu’en tant que “masque” entre une autre source de lumière (UV, LED, …) et le bac à résine.

Toutes les technologies d’impression résine font partie de la même famille, la stéréolithographie. C’est pour cela que certains fabricants incluent “SLA” dans le nom de leurs imprimantes, alors qu’elles utilisent en fait une technologie DLP ou LCD.

Technologies principales d'impression 3D résine
Technologies SLA, DLP et LCD.

Technologie SLA par laser

Une imprimante 3D SLA solidifie de la résine liquide point par point à l’aide d’un laser. Ainsi, la technologie d’impression 3D SLA est généralement plus précise que la technologie DLP.

Contrairement à la technologie DLP, le volume d’impression 3D est complètement indépendant de la résolution du modèle imprimé en 3D. En effet, la résolution ne dépend pas d’un nombre de pixels fixes mais de la précision du laser.

Technologie DLP (digital light processing)

Une imprimante 3D DLP utilise un projecteur de lumière pour solidifier une surface entière (couche) de résine à la fois. De ce fait, les imprimantes 3D DLP sont potentiellement plus rapides que les imprimantes 3D SLA.

Chaque couche est exposée en une seule fois, au lieu de point par point comme c’est le cas avec la technologie d’impression 3D SLA.

Par contre, la résolution d’une imprimante 3D est dépendante du projecteur utilisé et des sa quantité de pixels/voxels. À titre de référence, un projecteur HD compte 1080p.

Les imprimantes 3D DLP sont aussi limitées par la taille des pixels. Une imprimante 3D avec un grand volume d’impression 3D possède un nombre fixe de pixels. Ceci rend impossible la réalisation d’impressions 3D avec de très petits détails lors d’une impression 3D au volume maximal.

Les projecteurs utilisés par les imprimantes 3D DLP sont généralement moins coûteux et plus faciles à changer que les lasers utilisés par les imprimantes 3D SLA.

Impression 3D résine avec technologie LCD

La plupart des imprimantes 3D LCD utilisent un écran LCD comme “masque” ou “pochoir” par dessus une autre source de lumière (LED, UV…). Cette technologie est également appelée stéréolithographie masquée (MSLA).

C’est en ce sens que la technologie à base de LCD est différente de la technologie DLP, qui utilise des miroirs ou autres systèmes complexes pour diriger la lumière.

Puisque les écrans LCD sont bon marché, cette technologie a permis de baisser les coûts de l’impression 3D résine et devient de plus en plus populaire.

Dans certains cas, la lumière émise par un écran LCD est utilisée pour polymériser directement la résine sensible à la lumière du jour.

Comparatif : imprimantes 3D LCD vs. DLP vs. SLA

Cela dépend des besoins de chaque utilisateur, selon la précision ou la rapidité et le budget. Nous pouvons souligner que :

  • Les imprimantes 3D SLA (laser) sont plus adaptées pour imprimer en 3D des objets complexes et/ou hautement détaillés.
  • L’impression 3D résine LCD et DLP convient pour produire des séries de petits objets, ou pour rapidement imprimer en 3D de grands objets peu détaillés.
  • Les imprimantes 3D à base d’écran LCD sont généralement beaucoup plus abordables que les imprimantes 3D SLA et DLP.

Le saviez-vous ?

La stéréolithographie (à base de laser) a été la première technologie d’impression 3D à être développée. Cette méthode d’impression 3D fut inventée par Hideo Kodama au début des années 1980. Quelques ingénieurs français ont également tenté de déposer un brevet pour cette technologie, mais la demande a été abandonnée.

Chuck Hull a officiellement nommé cette technique « stéréolithographie » en 1984 puis a créé 3D Systems, la première entreprise d’impression 3D. Aujourd’hui, 3D Systems est l’un des principaux acteurs sur le marché des imprimantes 3D.

Impression 3D résine : quels cas d’usage ?

Applications de l’impression 3D résine

Les imprimantes 3D à résine sont principalement conçues pour les utilisateurs professionnels. En effet, elles sont adaptées à des usages très spécifiques où une très haute précision et des finitions impeccables sont nécessaires.

Imprimantes 3D résine pour joaillerie

Les joailliers utilisent des imprimantes 3D de haute précision pour fabriquer des moules et utiliser la technique de la cire perdue pour créer des bijoux complexes.

Impression 3D résine dentaire

Les dentistes et laboratoires de prothèses dentaires utilisent l’impression 3D pour fabriquer des couronnes, implants dentaires, guides chirurgicaux et bien plus.

Stéréolithographie sur le secteur médical

L’impression 3D résine peut être utilisée pour créer des appareils médicaux (appareils auditifs, implants, etc.).

Loisirs : imprimantes 3D résine pour figurines et miniatures

Certains bricoleurs et amateurs adorent imprimer en 3D des figurines de leurs personnages préférés ou autres petits objets.

Some examples of resin 3D printing applications (jewelry, dental, figurines).
Échantillons par La Bête à Pois, SprintRay et Photocentric (de haut en bas). Source : Aniwaa

Avantages et inconvénients des imprimantes 3D résine

Avantages des technologies d’impression 3D LCD, DLP et SLA

L’impression 3D de résine présente des avantages tels que :

  • Possibilité d’imprimer de petites pièces aux géométries complexes de manière très précise
  • Diversité des matériaux résine disponibles (céramique, métal, biocompatible, flexible, rigide, etc.)
  • Finitions propres et surfaces lisses (pas de couches visibles comme avec le dépôt de fil FFF)

Limites de l’impression 3D résine

L’impression 3D résine présente également des limites :

  • Post-traitement et chambre UV souvent obligatoires (enlèvement des structures de support, durcissement final à la lumière, …)
  • Nettoyage chronophage et pénible après chaque impression (bac à résine, pièce imprimé)
  • Emissions nocives et malodorantes
  • Mesures de sécurité requises pour manipuler le matériau (gants, masque, etc.)
Impression 3D avec détails complexes par Photocentric.
Une impression réalisée par Photocentric. Source : Aniwaa

Imprimante 3D stéréolithographie : prix

Prix imprimante 3D SLA (stéréolithographie laser)

Le prix d’une imprimante 3D SLA peut dépendre de beaucoup d’éléments. Pour une imprimante 3D SLA basique telle que la Peopoly Moai, le prix peut commencer aux alentours des 1000 €. Il existe même des imprimantes 3D SLA à moins de 500 euros, comme la XYZPrinting Nobel 1.0. Quant aux imprimantes 3D à résine industrielles, elles peuvent coûter plusieurs centaines de milliers de dollars.

Imprimante 3D DLP : prix

Le prix d’une imprimante 3D DLP commence généralement autour des 2000 €. Les imprimantes 3D DLP plus professionnelles coûtent à partir d’environ 10 000 €. Il existe également des modèles à plusieurs dizaines (voir centaines) de milliers d’euros.

Prix imprimante 3D résine LCD

Les imprimantes 3D résine à base d’écran LCD sont le type d’imprimante 3D résine le moins cher. De nombreuses imprimantes 3D LCD sont disponibles à moins de 1000 €. Il y a également des imprimantes 3D résine low-cost à moins de 600 €. Il existe également des imprimantes 3D LCD de haute qualité coûtant plusieurs milliers d’euros.

Prix chambre UV

La plupart des marques d’imprimantes 3D vendent des chambres à UV à partir d’environ 300 €.

FAQ

En impression 3D, que signifie SLA ?

SLA vient du mot stéréolithographie.

Que signifie DLP en impression 3D ?

DLP est l’acronyme de Digital Light Processing.

Qu’est-ce que le LCD en impression 3D ?

LCD est l’acronyme de Liquid Crystal Display, un type d’écran utilisé pour les appraeils électroniques (smartphones, télévisions, etc.). De plus en plus d’imprimantes 3D utilisent un écran LCD pour solidifier de la résine photosensible.

De quoi est faite la résine SLA ?

La résine SLA est un matériau photopolymère principalement composé de monomères, oligomères et photo-initiateurs. Selon la “recette”, la résine peut être à base de plastique, de céramique ou même de métal.

Combien coûte une imprimante 3D résine ?

Une imprimante 3D résine peut coûter entre 500 € et 250 000 €. Cependant, de nombreuses imprimantes 3D résine sont disponibles à moins de 10 000 €.

Qu’est-ce qu’une imprimantes 3D résine ?

Une imprimantes 3D à résine (stéréolithographie) est une machine qui solidifie des couches de résine pour former un objet en 3D.