AccueilGuides d'achatImprimantes 3DLes meilleures imprimantes 3D à moins de 1000 € en 2020

Les meilleures imprimantes 3D à moins de 1000 € en 2020


Il existe aujourd’hui des centaines d’imprimantes 3D à moins de 1000 €. Nous avons réalisé une sélection de 10 des meilleures imprimantes 3D pas chères pour vous offrir un aperçu du marché dans cette fourchette de prix. Si vous débutez dans l’impression 3D, vous pouvez également consulter notre guide d’achat en bas de page.

Quelle est la meilleure imprimante 3D à moins de 1000 € ?

Avec un budget de 1000 euros, vous avez certainement de quoi trouver une bonne imprimante 3D FDM.

Les fabricants d’imprimantes 3D pas chères– principalement basés en Chine– ont effectivement fait chuter les prix au cours des deux dernières années, tout en misant de plus en plus sur la qualité.

Nous sommes passés de kits complexes nécessitant plusieurs heures (ou journées) pour être assemblées à des imprimantes 3D pré-assemblées et faciles d’utilisation.

De nouveaux standards ont également fait leur apparition. Les fonctionnalités et caractéristiques autrefois considérées comme rares sont désormais monnaie courante sur les imprimantes 3D à moins de 1000 €. On retrouve notamment des lits d’impression chauffés, détecteurs de filament, écrans tactiles, châssis fermés, …

Sans plus tarder, découvrez quelles imprimantes 3D FDM offrent les meilleures performances avec un budget en dessous de mille euros !



Meilleures imprimantes 3D à moins de 1000 €

Imprimantes 3DNote*Volume d'impressionPrix**Acheter
Qidi Tech X-Plus4.9270 x 200 x 200 mm859 €ACHETER
Original Prusa i3 MK3S4.6250 x 210 x 200 mm999 €ACHETER
Tiertime UP mini 2 ES4.5120 x 120 x 120 mm690 €ACHETER
Dremel DigiLab 3D204.4230 x 150 x 140 mm465 €ACHETER
Creality CR-10 V24.4300 x 300 x 400 mm499 €ACHETER
FlashForge Creator Pro4.3227 x 148 x 150 mm545 €ACHETER
Creality Ender 5 Plus4.2350 x 350 x 400 mm559 €ACHETER
FlashForge Dreamer4.1230 x 150 x 140 mm549 €ACHETER
Creality CR-10 S53.5500 x 500 x 500 mm659 €ACHETER
Le tableau ci-dessus représente notre sélection de quelques unes des meilleures imprimantes 3D à moins de 1000 € (et au dessus de 500 €).

*Note : il s'agit d'une moyenne de notes d'utilisateurs.
** Prix : les prix peuvent varier au fil du temps et/ou d'un pays à l'autre (taxes, frais de livraison, etc.).
Original Prusa i3 MK3S meilleure imprimante 3d moins de 1000

L’Original Prusa i3 MK3S est l’une des meilleures imprimantes 3D à moins de 1000 €.

Note : nous n’avons pas testé toutes les imprimantes 3D résine de cette liste. Découvrez plus d’informations sur notre méthodologie ici. Pour voir toutes les imprimantes 3D du marché, faites un tour sur notre comparateur d’imprimantes 3D.

Présentation des meilleures imprimantes 3D à moins de 1000 €

Ci-dessous vous trouverez plus d'informations sur ces imprimantes 3D abordables.

Qidi Tech X-Plus

  • Volume d’impression : 270 x 200 x 200 mm
  • Prix : 859 €

ACHETER

Cette imprimante 3D de bureau offre une assez bonne performance à ce prix. Elle est équipée de deux axes Z afin d’offrir plus de stabilité, et elle est compatible avec de nombreux matériaux.

En effet, l’imprimante est livrée avec deux têtes d’impression interchangeables. L’une pour imprimer les filaments basiques comme le PLA ou l’ABS, et l’autre pour les matériaux plus exigeants tels que le Nylon, le filament chargé en fibre de carbone ou même le polycarbonate.

De plus, le plateau d’impression flexible et amovible possède deux faces. Il suffit de retourner le plateau d’un côté ou de l’autre pour s’adapter à différents matériaux.

Plus d’informations : Qidi Tech X-Plus

Prusa Research Original Prusa i3 MK3S

  • Volume d’impression : 250 x 210 x 210 mm
  • Prix : 999 €

ACHETER

La gamme Original Prusa i3 est un véritable succès mondial depuis des années. Prusa Research, basé en République Tchèque, met l’accent sur la qualité et le service client, et leurs produits open source sont très appréciés par la communauté d’impression 3D.

La MK3S a été lancée début 2019 et est la version la plus récente de la Original Prusa i3. Elle est équipée de nombreuses fonctionnalités, dont un lit d’impression magnétique avec plateaux interchangeables, une panoplie de capteurs (de filament, de décalage de couches, etc.). Ses composants sont de haute qualité.

Un kit multi-matériaux est disponible pour permettre d’imprimer avec jusqu’à 5 filaments différents à la fois. Il ne s’agit pas tout à fait d’impression 3D couleur, mais le kit permet néanmoins d’apporter du peps à vos impressions.

Plus d’informations : Prusa Research Original Prusa i3 MK3S

Tiertime UP mini 2 ES

  • Volume d’impression : 120 x 120 x 120 mm
  • Prix : 690 €

ACHETER

La Tiertime UP mini 2 ES est une machine très performante et intuitive à utiliser. Elle offre la mise à niveau automatique du lit d’impression, la détection de matériaux (lecteur NFC) et ses plateaux interchangeables sont très pratiques.

Son volume d’impression est légèrement petit par rapport aux tendances actuelles, mais elle fait du très bon travail, surtout avec les impressions 3D ABS. L’imprimante est dotée d’un filtre à air pour réduire la quantité de particules émises.

Il est possible d’ouvrir l’imprimante à l’avant ou à l’arrière grâce à ses deux portes, et il y a deux couvercles magnétiques pour voir les impressions depuis le dessus.

Plus d’informations : Tiertime UP mini 2 ES test complet

Dremel DigiLab 3D20

  • Volume d’impression : 230 x 150 x 140 mm
  • Prix : 465 €

ACHETER

Sur le marché depuis 2014, la Dremel DigiLab 3D20 a eu le temps de se forger une très bonne réputation et de récolter plusieurs récompenses. C’est une imprimante 3D fiable dédiée au secteur de l’éducation et aux débutants.

Son châssis fermé et lit d’impression non-chauffant offrent un cadre sécurisé. Cela signifie aussi qu’elle est compatible uniquement avec les filaments à base de PLA.

Ainsi, bien que ce soit un excellent choix comme imprimante 3D pour débutants, la 3D20 n’est pas adaptée aux utilisateurs plus avancés.

Plus d’informations : Dremel DigiLab 3D20

Creality CR-10 V2

  • Volume d’impression : 300 x 300 x 400 mm
  • Prix : 499 €

ACHETER

Voir aussi : Boutique Officielle Creality, AliExpress

Si vous êtes à la recherche d’une imprimante 3D avec un grand volume d’impression, la CR-10 V2 pourrait tout à fait vous convenir. En plus d’offrir une grande taille d’impression maximale, elle réalise des impressions 3D de très bonne qualité. La CR-10 V2 est dotée d’un détecteur de filament et elle peut reprendre des impressions en pause, même après une panne de courant. Ses deux ventilateurs assurent un refroidissement efficace du plastique. L’imprimante est prédisposée à accueillir un système de mise à niveau automatique du lit d’impression, mais il faut le commander séparément et l’installer soi-même. Plus d’informations : Creality CR-10 V2

FlashForge Creator Pro

  • Volume d’impression : 227 x 148 x 150 mm
  • Prix : 545 €

ACHETER

Voir aussi : AliExpress

La Creator Pro, autre classique ayant reçu de nombreuses récompenses, est l’une des rares imprimantes 3D de cette gamme de prix à offrir la double extrusion. Elle est capable d’imprimer une grande variété de matériaux, allant du PLA à l’ABS et aux filaments flexibles.

Outre son double extrudeur, la FlashForge Creator Pro est une imprimante 3D assez basique, avec un lit d’impression chauffant et un écran LCD standard. L’absence relative de fonctionnalités – qui est principalement due au fait qu’elle soit sortie en 2016 – ne l’empêche pas d’offrir une performance fiable.

L’imprimante est facile d’utilisation et est livrée entièrement assemblée, et FlashForge propose un très bon SAV.

Plus d’informations : FlashForge Creator Pro test complet

Creality Ender 5 Plus

  • Volume d’impression : 350 x 350 x 400 mm
  • Prix : 559 €

ACHETER

Voir aussi : AliExpress, Banggood

Creality est un fabricant chinois qui se retrouve dans plusieurs de nos classements et sélections de produits. Leur Ender 3 fait partie de notre sélection d’imprimantes 3D à moins de 300 €, et la Ender 5 est comprise dans notre sélection d’imprimantes 3D à moins de 500 €.

Ce modèle, la Ender 5 Plus, offre un grand volume d’impression. Ainsi, vous pouvez imprimer de très grands objets ou bien des petites séries de plusieurs objets à la fois. Cette imprimante 3D Creality est livrée en semi-kit à assembler soi-même.

Elle est dotée d’une fonction de mise à niveau automatique du lit d’impression, d’un détecteur de filament et d’un écran tactile.

Plus d’informations : Creality Ender 5 Plus

FlashForge Dreamer

  • Volume d’impression : 230 x 150 x 140 mm
  • Prix : 549 €

ACHETER
Voir aussi : AliExpress

Cette imprimante 3D est très similaire à la Dremel 3D20. Elles sont en réalité quasiment identiques, mais la FlashForge Dreamer offre un peu plus de fonctionnalités.

La version de FlashForge est dotée de connectivité Wi-Fi, d’un plateau chauffant (120°C) et, surtout, d’un double extrudeur. Ceci explique la différence de prix entre les deux modèles (Dremel 3D20 vs FlashForge Dreamer).

La FlashForge Dreamer est compatible avec les filaments PLA et ABS.

Plus d’informations : FlashForge Dreamer

Creality CR-10 S5

  • Volume d’impression : 500 x 500 x 500 mm
  • Prix : 659 €

ACHETER

Voir aussi : AliExpress

La CR-10 S5 est actuellement la plus grande imprimante 3D disponible à moins de 1000 euros. Elle n’est pas équipée d’un écran tactile ou de mise à niveau automatique, mais cela reste une bonne affaire compte tenu de son énorme volume d’impression.

Cette imprimante 3D a néanmoins d’autres cartes à jouer, comme un lit d’impression chauffant et amovible, la possibilité de mettre des impressions en pause, et un détecteur de filament.

Elle est livrée en kit à être assembler en quelques étapes rapides.

Plus d’informations : Creality CR-10 S5

Guide d'achat : comment choisir son imprimante 3D ?

Voici quelques éléments à prendre en compte avant de faire son choix.

Volume d’impression

La taille de votre imprimante 3D déterminera de toute évidence la taille maximale de vos impressions. Gardez à l’esprit que plus vos modèles 3D sont grands, plus ils prendront du temps à imprimer.

Même les petits objets peuvent prendre plusieurs heures à être imprimés, alors pour de grandes pièces, il faut parfois compter plusieurs jours.

Pour vous faire une idée de ce que vous pourrez imprimer, faites un tour sur l’un de ces 50 sites où télécharger des fichiers STL gratuitement (Thingiverse, Cults, etc.).

À noter qu’il est tout à fait possible de « découper » des modèles en plusieurs pièces pour les imprimer séparément et les assembler postérieurement.

Épaisseur des couches et vitesse d’impression

Presque toutes les imprimantes 3D de moins de 1000 euros ont des caractéristiques très similaires.

Leur épaisseur minimale des couches est généralement de 0.1 mm, ou 0.05 mm pour certaines. Plus vos couches sont fines, plus vos impressions prendront de temps à être imprimées, et plus elles auront la surface lisse.

Toutefois, les utilisateurs ont tendance à imprimer des couches plus épaisses (0.15 mm ou 0.2 mm) afin de gagner du temps, et la différence est peu visible à l’oeil nu.

Les vitesses d’impression sont également assez proches d’une imprimante 3D à l’autre dans cette fourchette de prix. Elles se situent généralement entre 120 mm/s et 180 mm/s, vitesses à lesquelles on sacrifie précision et qualité.

La plupart du temps, on recommande d’imprimer à une vitesse aux alentours des 60 mm/s ou moins selon la complexité de l’objet à imprimer.

Si vous souhaitez réaliser de petites pièces avec un des détails complexes, vous pourriez plutôt vous tourner vers les imprimantes 3D à résine. Il existe des imprimantes 3D résine à partir de 300 €.

Matériaux

Le PLA, c’est le type de plastique le plus répandu (et le moins cher) en impression 3D par extrusion. Au niveau des couleurs, le choix est très vaste, allant de couleurs basiques aux filaments arc-en-ciel, fluorescents, ou boisés. Il n’est pas obligatoire d’avoir un lit d’impression chauffant pour imprimer du PLA.

Par contre, pour imprimer de l’ABS ou du TPU par exemple, il vous faudra un lit d’impression chauffant. Idéalement, il faut aussi avoir un châssis fermé afin de limiter les changements de températures.

Pour les matériaux abrasifs comme le nylon chargé en fibre de carbone, la buse doit être renforcée. Une buse standard en laiton peut rapidement être endommagée rien qu’avec une seule impression avec un matériau abrasif.

Si votre imprimante 3D n’est pas équipée d’une buse robuste, vous pouvez en commander en ligne et l’installer vous-même.

Fonctionnalités

L’impression 3D a encore du chemin à parcourir avant d’être réellement « plug-n-play ».

Cependant, de nombreux progrès ont été faits récemment, et les imprimantes 3D sont de plus en plus faciles d’utilisation. Voici quelques fonctionnalités intéressantes en ce sens :

  • Mise à niveau automatique : il est recommandé de mettre à niveau son plateau avant chaque impression. Certaines imprimantes 3D sont équipées de capteurs leur permettant de faire cela automatiquement. Sinon, le processus se fait manuellement, et peut prendre du temps.
  • Mise à niveau assistée : cela signifie que, via l’écran tactile, vous pouvez accéder à un assistant de mise à niveau. Vous choisissez où envoyer la tête d’impression sur le plateau (aux coins, au centre, etc.) au lieu de la déplacer manuellement.
  • Double extrudeur : cette fonctionnalité est relativement rare dans cette gamme de prix. Elle permet d’imprimer avec deux matériaux à la fois.
  • Détecteur de filament : de nombreuses imprimantes 3D comprennent un détecteur de filament. Ce dernier détecte s’il y a un encombrement au niveau de la buse, ou si la bobine de filament est terminée (c’est-à-dire lorsqu’il n’y a plus de filament dans l’extrudeur). Si une telle situation est détectée, l’imprimante se met en pause automatiquement.
  • « Print resume » : permet de mettre une impression en pause pour la reprendre plus tard. Souvent, cette fonction marche automatiquement en cas de panne de courant. Si cela fait plusieurs heures ou jours que vous imprimez un même objet, vous serez soulagés de pouvoir facilement reprendre là où vous en étiez.
  • Plateaux échangeables : il est très pratique de pouvoir retirer ses impressions 3D librement plutôt que de les décoller à partir de l’imprimante 3D.

Assemblage

Certaines imprimantes 3D sont livrées entièrement assemblées, tandis que d’autres sont livrées en kits à assembler soi-même. Auparavant, les kits DIY étaient très complexes à assembler, surtout pour les débutants.

Aujourd’hui, les fabricants proposent des « semi » kits, des kits dont les parties les plus complexes ont déjà été assemblées. Il suffit ainsi d’installer le châssis (quelques pièces à visser ensemble en moins d’une heure).

FAQ

Quelle est la meilleure imprimante 3D en kit à moins de 1000 € ?

L’un des meilleurs kits d’imprimante 3D, c’est la Creality CR-10 V2.

Quelle est la meilleure imprimante 3D grande taille à moins de 1000 € ?

Avec un volume d’impression de 500 x 500 x 500 mm, la Creality CR-10 S5 est l’une des plus grandes imprimantes 3D disponibles à moins de 1000 €.

Existe-t-il des imprimantes 3D résine à moins de 1000 euros ?

Oui, il existe même des imprimantes 3D résine à moins de 750 € (à partir d’environ 300 €) ! On retrouve des marques telles que Elegoo, Longer3D, Phrozen ou encore ANYCUBIC.



Plus de ressources





Sommaire

À propos de l'auteur

Ludivine Cherdo

Ludivine conçoit et implémente la stratégie de contenu d'Aniwaa, élaborant des guides détaillés basés sur ses connaissances approfondies en matière de fabrication additive. Elle réalise également des tests d'imprimantes 3D et se maintient au courant des dernières nouvelles et tendances de l'industrie. Après avoir grandi aux États-Unis puis vécu en Espagne, au Chili et au Cambodge, Ludivine est désormais basée en France.