AccueilBlog WASP fabrique des imprimantes 3D delta, mais pas uniquement

WASP fabrique des imprimantes 3D delta, mais pas uniquement


Une des marques les plus connues, en tant que fabricant d’imprimantes 3D delta, nous vient d’Italie et s’appelle WASP. Leur nom est tiré d’un acronyme qui signifie : World’s Advanced Saving Project. La marque WASP a été créée en 2012 par la société CSP s.r.l., basée à Massa Lombarda (RA), Italy. CSP veut dire Centro Sviluppo Progetti. Massimo Moretti est le fondateur de WASP et à ce jour reste son CEO.

WASP ne propose pas seulement des imprimantes 3D delta de qualité, mais développe également des projets innovants  et ambitieux. La société est particulièrement impliquée dans la fabrication d’imprimantes 3D delta géantes capables de fabriquer des habitations à partir de matériaux locaux et recyclés.

Les Delta WASP : des imprimantes 3D delta qui bénéficient d’une excellente image

La première imprimante 3D à être développée par WASP est la PowerWASP, une imprimante 3D tout en un, capable également de fraiser aluminium et bois. Une fois équipée d’un extrudeur spécial elle peut aussi travailler des matériaux à haute viscosité tels que la céramique. La PowerWASP est toujours disponible et son extrudeur spécial disponible en option.

Après ce premier produit réussi WASP s’est lancé sur le marché des imprimantes 3D delta de toutes tailles qui ont été baptisées les Delta WASP. Cette gamme s’articule autour de 3 formats différents, chacun étant adapté à un volume d’impression 3D spécifique :

The WASP DELTA TURBO 2040 3D printer.

The WASP DELTA TURBO 2040 3D printer.

Il s’agit du modèle le plus abordable de la gamme qui bénéficie d’un plateau d’impression chauffé. Elle propose une résolution maximale de 50 microns maximum dans un volume d’impression 3D de 200 mm de diamètre et de 400 mm de haut, d’où son nom. En version TURBO WASP annonce des chiffres qui font d’elles un des modèle FFF les plus rapide du marché (600 mm/s en extrusion, 10000 mm/s en déplacement).

Les rapports de 3DHubs la placent régulièrement dans le haut de leurs classements.

La Delta Wasp 40×70 est le milieu de gamme des Delta Wasp et propose un volume d’impression 3D déjà très interessant, avec un diamètre de 400 mm et une hauteur maximum de 700 mm.

Il s’agit là du modèle haut de gamme de WASP, destiné à une utilisation professionnelle. Son volume d’impression 3D atteint les 600 mm de diamètre pour 1000 mm de haut. Pour des pièces de grandes dimensions il s’agit d’une des meilleurs option disponible sur le marché.

Les imprimantes 3D Delta Wasp sont depuis peu disponibles en versions rapides baptisées les Delta Turbo. Tous ces modèles sont basés sur une architecture open-source et sont conçues pour être modulaires et évolutives, en particulier au niveau des extrudeurs. Comme pour la PowerWASP ces machines peuvent en option (environ 650€) recevoir un extrudeur spécial pour matériaux haute viscosité tel que clay, porcelaine ou encore céramique. Cet extrudeur spécifique porte le nom de LDM (Liquid Deposit Modeling) WASP Extruder.

  • La gamme a été recemment enrichie d’un petit modèle encore plus abordable, la DELTA POP 1530

Pour maintenir des coûts limités ce modèle d’imprimante 3D delta abordable ne dispose pas d’un plateau d’impression chauffé, et ne peut ainsi que fabriquer des objets à base de PLA.

Le modèle le plus évolué technologiquement de la marque WASP fonctionne avec de la résine liquide selon le processus d’impression 3D dit de photo polymérisation. Grâce à son projecteur DLP (Digital Light Processing) cette imprimante 3D atteint la résolution maximale de 25 microns, dans un volume d’impression 3D de 88 mm de diamètre et de 158 mm de haut.

WASP : une société avec des ambitions sociales

Grâce au revenu dégager par la vente de ses imprimantes 3D WASP peut également s’investir dans des projets plus ambitieux. Leur mission se résume de la façon suivante : « Proposer un foyer abordable pour tous est la première brique nécessaire à l’instauration d’une égalité entre les Hommes. » WASP entend y contribuer en fabricant des imprimantes 3D delta capable de fonctionner en recyclant des matériaux.
Ce projet n’est pas un fantasme de doux rêveurs. WASP met en pratique son expertise et à commencer par réaliser une imprimante 3D de 6 mètres de haut baptisée la DeltaBig. Cette imprimante 3D géante peut être assemblée en moins d’une heure par 3 personnes et ne nécessite que quelques mètres carrés de panneaux solaires pour fonctionner. Sur le site internet de WASP il est même possible de demander un devis pour la dernière version de l’imprimante 3D Delta Big 66.

Nous pensons que WASP a le potentiel de devenir un acteur majeur de l’écosytème de l’impression 3D, en tant que fabricant, mais aussi comme initiateur de projets ambitieux. La marque dispose d’un large réseau de revendeurs partout dans le monde et continue à croitre rapidement. N’hésitez pas à partager avec nous votre expérience si vous possédez une imprimante 3D WASP, ou si vous voulez acheter une imprimante 3D WASP!

About this author

Pierre-Antoine Arrighi

Pierre-Antoine Arrighi est le co-fondateur et Conseiller Technique d’Aniwaa. Basé à Paris, en France, il participe aux prises de décision importantes concernant la stratégie globale de la startup. Il est également l’expert technique de l’équipe pour toutes les questions liées à l’impression et la numérisation 3D ainsi que la réalité virtuelle et augmentée. Il travaille aussi en tant que Consultant Senior au sein du cabinet de Conseil kxiop, basé à Paris.