AccueilBlog Thor3D présente Drake, un nouveau scanner 3D portable et modulaire

Thor3D présente Drake, un nouveau scanner 3D portable et modulaire


Alors que le marché des imprimantes 3D est en perpétuelle évolution et renouvellement avec des nouveautés annoncées tous les mois, celui des scanners 3D est bien plus sage. Aujourd’hui la société Thor3D a présenté officiellement leur nouveau produit, un scanner 3D portable, sans fil et modulaire, le Drake (oui, comme le bien connu rappeur/chanteur Canadien).

Drake, the portable 3D scanner by Thor3D, in operation.

Drake, le scanner 3D portable de Thor3D.

Chez Aniwaa nous avons accueilli cette nouvelle avec beaucoup d’excitation. Nous suivons en effet le fabricant de scanners 3D Russe Thor3D depuis leurs débuts prometteurs il y a deux ans. Thor3D est un « spin-off » du bien connu fabricant Artec. Thor3D a été lancé avec l’objectif de développer des scanners 3D portables performants et abordables. De plus, leur marque de fabrique est la connectivité sans-fil et l’autonomie de leurs produits. La plupart des scanners 3D portables du marché sont en effet contraignants car ils nécessitent d’être branchés non seulement à un ordinateur, mais aussi à une prise de courant, ce qui impose des fils électriques très peu pratiques. Les scanners 3D de Thor3D s’affranchissent de cette contrainte en offrant un ordinateur embarqué, un écran tactile et une connectivité par clé USB, en plus du Wifi. C’est ainsi que le Thor,  premier scanner 3D de Thor3D a rencontré son marché.

 

Le Drake ouvre à présent un nouveau chapitre de l’histoire de Thor3D. Le Drake est ainsi sans-fil, portable et il permet de satisfaire la plupart des usages professionnels. Il est en effet capable de capturer précisément et en couleur la plupart des objets, de la petite bijouterie à des pipelines de l’industrie pétrolière. Sa conception modulaire permet en effet de facilement changer son capteur (baptisé « tête » par Thor3D) en un clin d’oeil. La versatilité est ainsi obtenue par la combinaison de ces « têtes » au champ de capture (FoV – Field of View en Anglais) et de s’adapter à la taille des objets à scanner en 3D. Les capteurs portent les noms évocateurs de Maxi (grands objets), Midi (objets de taille moyenne y compris body scan) et Mini (petits objets tels que bijoux ou matériel dentaire).

Le design robuste du Drake fait immanquablement penser à celui du matériel militaire, ou encore à la télécommande d’un drone. Son ergonomie reste cependant à tester puisqu’il semble assez épais.

Drake, the modular handheld 3D scanner by Thor3D.

Drake par Thor3D est modulaire et propose un design robuste.

 

Le Drake utilise la technologie de lumière blanche structurée et l’ordinateur embarqué de celui-ci réalise directement la compilation et fusion des données capturées. Les trois capteurs ne nécessitent aucune calibration et peuvent être changées très rapidement, un véritable plus pour l’expérience utilisateur. De plus ces derniers peuvent s’acheter séparément ce qui permet de limiter les coûts et d’avoir un produit parfaitement adapté aux cas d’usages de scan 3D envisagés.

Changing the scanning heads on Drake by Thor3D.

Changer les têtes de scan 3D sur le Drake s’effectue rapidement.

Drake entièrement sans-fil et se contrôle via son grand écran tactile de 7 pouces. Il est également livré avec la Thor3D Suite, le logiciel spécifiquement développé par les ingénieurs de Thor3D pour le scan 3D.

Si vous vous posiez la question de savoir pourquoi le Drake s’appelle comme ça nous avons la réponse ! Non il ne s’agit pas d’un hommage au chanteur mais d’une référence au mot « Dragon » en Russe qui progressivement déformé est devenu « Drake ». Reste maintenant à voir si celui-ci en conditions réelles d’utilisation soufflera le chaud… ou le froid.

Il est très rafraîchissant de voir débarquer un scanner 3D innovant sur le marché, dans un contexte de forte croissance de la demande pour des produits industriels de qualité. L’approche modulaire de Thor3D nous semble être un facteur différenciant fort, susceptible de permettre à la jeune société de remporter une belle part du marché. Le prix de vente du Thor3D Drake sera un énorme facteur dans le succès du produit, mais il y a fort à parier qu’il saura trouver sa place pour peu qu’il soit contenu. On peut ainsi penser au très grand succès remporté par le Shining 3D EinScan-Pro.

 

Pierre-Antoine Arrighi

Pierre-Antoine Arrighi est le co-fondateur et Conseiller Technique d’Aniwaa. Basé à Paris, en France, il participe aux prises de décision importantes concernant la stratégie globale de la startup. Il est également l’expert technique de l’équipe pour toutes les questions liées à l’impression et la numérisation 3D ainsi que la réalité virtuelle et augmentée. Il travaille aussi en tant que Consultant Senior au sein du cabinet de Conseil kxiop, basé à Paris.