[Essai] Test du Open Technologies Scan In a Box – FX, un scanner 3D de bureau

Par le 02/07/2018 dans Review
Hands-on review of the Open Technologies SIAB-FX 3D scanner.
This post is also available in: English

Note : les commentaires et opinions exprimés dans cet article sont le résultat de notre expérience (limitée !) avec le produit SIAB-FX. Comme toujours, nous essayons de donner un maximum d’éléments de contexte pour expliquer comment nous avons pu tester ce produit. Nous nous efforçons d’être aussi objectifs que possible et n’avons reçu aucun paiement ou avantage d’aucune sorte pour écrire cet article. Le fabricant est venu au 3DExperience Lab dans les bureaux de Dassault Systèmes pour effectuer une démonstration du scanner 3D Open Technologies SIAB-FX.

Marque

Open Technologies

Modèle

Scan in a Box – FX

Prix

4 490 €

Note

4.5/5

Introduction

Aujourd’hui, nous réalisons un essai du nouveau Open Technologies Scan in a Box-FX. Stefania Tosa et Stefano Capoferri, tous deux responsables des ventes chez Open Technologies, sont venus dans les bureaux de Dassault Systèmes à Vélizy (une ville de banlieue parisienne). Vélizy est connue pour les importantes entreprises qui y sont implantées, telles que PSA, Thalès, Bouygues ou General Mills.

La démonstration a été effectuée au sein du 3DExperience Lab de Dassault Systèmes, un laboratoire abritant des projets innovants. Le 3DExperience Lab est déjà équipé de plusieurs imprimantes 3D (y compris une Ultimaker 3+ et une Markforged Mark One) et de scanners 3D. Dirigé par des professionnels en CAO et en design, le 3DExperience Lab était le lieu idéal pour cette démonstration.

Le Open Technologies Scan in a Box – FX, souvent appelé SIAB-FX, nous a été envoyé quelques jours avant l’événement par la poste. Par conséquent, nous avons assisté à l’installation complète du scanner 3D, y compris le unboxing.

À la découverte du Open Technologies SIAB-FX

Le Open Technologies SIAB-FX est livré dans un très grand carton, rempli de polystyrène. Ce premier paquet contient deux boîtes en carton plus petites. Le scanner 3D et ses accessoires sont rangés dans la première petite boîte, tandis que la seconde renfermait la table tournante automatique. La table tournante est optionnelle, au prix de 890 €. Ces deux emballages avaient un bel aspect et d’épaisses protections en mousse.

Déballage du SIAB-FX.

Déballage du Open Technologies SIAB-FX.

L’emballage principal du scanner 3D contient les objets suivants :

  • la tête du scanner 3D, constituée d’une solide armature métallique, d’un vidéoprojecteur DELL et de deux caméras USB 3.0
  • un trépied professionnel
  • tous les câbles et leurs gaines
  • une clé USB avec un logiciel IDEA 1.1
  • un mode d’emploi
  • la plaque de calibrage avec son support
Les accessoires du scanner 3D Scan In a Box - FX.

Les accessoires du scanner 3D Scan In a Box – FX.

Nous avons remarqué que la plaque de calibrage possède un support de métal solide, au lieu du support plus fragile en acrylique que présente l’ancienne version du SIAB. Étant donné le poids conséquent de la plaque de calibrage, c’est appréciable.

La plaque de calibrage du Scan in a Box – FX et son support.

La plaque de calibrage du Scan in a Box – FX et son support.

Le Open Technologies SIAB-FX est la version améliorée du SIAB. Il présente un vidéoprojecteur plus puissant, le Dell M115HD, avec un rapport de contraste de 10,0000:1 et une luminosité d’image de 450 lumens. À contrario, le ASUS S1 de l’ancienne version du SIAB offre un ratio de 1000:1 seulement, et une luminosité d’image de 200 lumens.

Le logiciel IDEA fourni avec le SIAB-FX présente des fonctionnalités intéressantes :

  • export atlas et triangular map texture
  • conversion de mesh en images
  • export de nuages de points RGB à partir d’un mesh

La table tournante automatique (ou TTA) vient avec ses propres câbles (alimentation et connectivité) et sa plaque de calibrage.

Présentation du Scan in a Box – FX d’Open Technologies

Après le déballage des deux paquets, l’installation du scanner 3D est assez rapide. Il est à préciser que pas moins de 4 ports USB sont requis, afin de connecter les deux caméras, la clé USB contenant la licence IDEA et la TTA. Pour connecter la souris (nécessaire pour toute interaction 3D), il faut donc recourir à un hub USB auto-alimenté.

Installation du SIAB – FX.

Installation du Open Technologies SIAB-FX.

La “tête” du scanner 3D a une belle finition. Toutes ses pièces sont solidement fixées sur une barre courbée en aluminium anodisé. Cette installation semble bien solide. Les petits crochets visant à maintenir les câbles USB sont également utiles. Le tout est ensuite fixé sur le trépied disponible.

Test du Open Technologies SIAB-FX

Les branchements à effectuer prennent environ 5 minutes. Cela inclut l’installation de la tête du scanner 3D sur le trépied, le branchement des câbles et le démarrage du logiciel IDEA. Les utilisateurs doivent renseigner des informations concernant la licence du logiciel ainsi qu’activer les modules du FX. Cela permet de profiter des capacités complètes de la version SIAB-FX du logiciel, y compris l’alignement automatique des scans 3D.

Le scanner 3D SIAB-FX sur le trépied.

Le scanner 3D SIAB-FX sur le trépied.

L’installation complete du SIAB FX avec la TTA.

L’installation complete du SIAB FX avec la TTA.

Une fois le scanner 3D Open Technologies SIAB-FX fixé au trépied, le processus de calibrage peut être effectué. Il n’est nécessaire que si la configuration par défaut ne convient pas aux besoins des utilisateurs, pour un cas spécifique. Par défaut, le SIAB-FX est configuré pour un FOV (champ de vision) de 250 mm, idéal pour le scan d’objets de taille moyenne. Puisque les caméras USB effectuent leur mise au point sur l’objet à scanner en 3D, leur orientation définit le champ de vision maximum de la capture.

Conclusion

Durant la démonstration, l’objet du test était un bas-relief en plâtre. Le résultat était très impressionnant, avec beaucoup de détails et une grande précision. En quelques minutes, le nuage de points a été obtenu, prêt à la visualisation. Grâce à la table tournante automatique, aucun alignement supplémentaire ne fut nécessaire et les mesh ont pu être générés directement.

Le SIAB-FX en action.

Le SIAB-FX en action.

L’équipe Open Technologies nous a prêté le SIAB-FX pour que nous puissions mener à bien d’autres tests avec des configurations différentes. En comparaison avec le SIAB, nous avons remarqué plusieurs améliorations (rapidité, fiabilité), notamment concernant le logiciel. Par ailleurs, avec les configurations spécifiques du FX, de nouvelles caractéristiques intéressantes sont maintenant disponibles sur le logiciel.

Les tests suivants ont été menés en utilisant une configuration et un calibrage de 250 mm. Il s’agit du mode le plus adapté pour la capture d’objets mesurant moins de 10 cm de haut.

Une plante-piranha Mario colorée en plastique

Cet objet en plastique de seulement 5 cm de haut présente une forme complexe. En ce qui concerne la plante elle-même, le résultat est impressionnant. En revanche, le pot de fleur, qui ne présente que des formes géométriques de base, n’avait pas un rendu formidable. Cependant, cela ne constitue pas un réel problème, car ce genre de pièce peut être facilement modélisée (par exemple en utilisant Blender, un outil de modélisation gratuit).

Comparaison côte à côté de l'objet et de sa capture en 3D.

Comparaison côte à côté de l’objet et de sa capture en 3D.

Une empreinte dentaire

Ce type d’objet, semblable à du plâtre, est très facile à capturer pour les scanners 3D utilisant la lumière structurée. On s’attend dans ce cas à un résultat détaillé et très précis. Justement, nous avons obtenu un mesh très net avec le Scan In a Box – FX. Pour ce modèle, nous avons testé la fonction d’alignement automatique du logiciel IDEA avec configuration FX. L’alignement a été effectué presque instantanément.

Un infuseur à thé en plastique en forme de lamantin

Cet infuseur est fabriqué à partir d’un plastique souple monochrome. Il est percé de trous, afin de laisser passer l’eau et de couler. Le résultat est excellent et laisse apparaître de nombreux détails.

L’avis d’Aniwaa : 4.5/5

Après notre premier test du Open Technologies SIAB standard, nous avons enfin eu l’opportunité de tester le SIAB-FX. Il s’agit d’une version améliorée basée sur la même structure. Le logiciel IDEA dans sa configuration FX est également bien plus puissant, et les mesh générés sont d’une grande qualité.

Finalement, nous recommandons fortement ce scanner 3D à tout type d’utilisateur, des (riches) enthousiastes aux professionnels. Il est au même niveau que les meilleurs produits de sa catégorie. Par ailleurs, le coût reste abordable pour les PME.

Avec un prix fabricant de 4 490 € (TTA et étui rigide non-inclus), le SIAB-FX d’Open Technologies est assez cher. Néanmoins, il s’agit d’un scanner 3D très efficace, avec un bon logiciel.

Dans la même gamme de prix, les seuls concurrents du Open Technologies SIAB-FX sont le DAVID SLS-3 et le RangeVision Spectrum.

Nous réalisons des tests de scanners 3D, d’imprimantes 3D et de filaments 3D nous-mêmes. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que nous réalisions un essai de votre produit !

Commentaires
Partager