Notre sélection des meilleures imprimantes 3D SLS professionnelles🏆

Par le 11/30/2017 dans Best of
This post is also available in: English

Depuis plusieurs mois, une tendance de fond du secteur de l’impression 3D est l’émergence de machines professionnelles. Ces imprimantes 3D destinées aux professionnels 👨‍💼 démocratisent des technologies d’impression 3D autrefois réservées à des usages industriels 👩‍🏭. C’est le cas des imprimantes 3D SLS (selective laser sintering ou frittage de poudre laser).

On note aujourd’hui l’apparition d’une catégorie d’imprimantes 3D SLS professionnelles dites “d’atelier” (en anglais benchtop 3D printers) ou de bureau. Le récent succès de l’imprimante 3D VIT de Natural Robotics sur Kickstarter illustre cette tendance. Ces imprimantes 3D SLS se situent dans une fourchette de prix de 5 000 a 10 000 €, rendant ainsi la technologie abordable pour de petites entreprises (entre autres). Les imprimantes SLS étant jusqu’alors des machines complexes et onéreuses réservées aux grandes entreprises uniquement. 

Découvrez notre sélection de 6 imprimantes 3D de bureau professionnelles :

Mais une question se pose : l’impression 3D SLS, comment ça marche 🤔?

Faisons le point ensemble.

Les imprimantes 3D SLS, comment ça marche ?

Une pièce fonctionnelle imprimée en 3D avec la Sinterit Lisa.
Source: Sinterit

SLS est l’acronyme de selective laser sintering, traduit en francais par “frittage sélectif par laser”. Le terme “frittage” renvoie à la solidification d’un matériau (ici, de la poudre) par un apport d’énergie (dans notre cas, le laser), sans processus de fusion. Mais tout cela reste un peu obscur. Récapitulons les étapes de l’impression 3D SLS :

  1. Le laser, projeté sur le bac à poudre de l’imprimante 3D, forme la première couche de l’objet à imprimer en 3D.
  2. Après solidification de cette premiere pellicule, le bac s’abaisse pour accueillir une seconde couche de poudre.
  3. Cette seconde couche de poudre, répandue sur la première, est également solidifiée par le laser, et ainsi de suite jusqu’à la fin de l’impression 3D.
  4. La poudre qui n’a pas été solidifiée dans le bac constitue une structure de support pour le modèle en cours d’impression 3D.

6 imprimantes 3D SLS de bureau pour les professionnels

Outre des explications détaillées (mais pas trop 😉) de la technologie d’impression 3D SLS, notre article présente également une sélection d’imprimantes 3D, ainsi que d’autres enjeux liés à la technologie du frittage de poudre :

  • SLS : avantages et inconvénients 
  • SLS VS SLA
  • Sélection d’imprimantes 3D professionnelles

Mais ce n’est pas tout. Vous voulez savoir quels sont les avantages de la technologie SLS ? Quelles imprimantes SLS sont disponibles sur le marché ? Toutes les réponses – et bien plus encore – se trouvent dans l’article des 6 meilleures imprimantes 3D SLS de bureau pour les professionnels.

Chez Aniwaa, nous aimons savoir ce que vous pensez de nos articles. N’hésitez pas à partager vos commentaires sur Facebook ou Twitter.

Commentaires
Partager