AccueilBlog MarkForged Mark Two : un nouveau standard d’imprimantes 3D professionnelles

MarkForged Mark Two : un nouveau standard d’imprimantes 3D professionnelles


MarkForged est un fabricant d’imprimantes 3D basé à Somerville, Massachusetts, aux Etats-Unis d’Amerique.

En 2014 lors de la conférence SolidWorks World, MarkForged a présenté pour la première fois son imprimante 3d au public, la Mark One. La Mark One est disponible dans deux versions différentes à ce moment: la Mark One Standard et la Mark One Professional. Ces deux imprimantes 3D sont destinées à un usage professionnel, mais la version Professional propose en suplément de quelques options un support utilisateur étendu comparée à la Standard vendue moins cher.

La Mark One est une imprimante 3D aux performances uniques dotée de deux extrudeurs. Celle-ci met à profit la technologie d’impression 3D baptisée Composite Filament Fabrication (CFF). Le premier extrudeur utilise un matériau de base composé de Nylon, qui constitue un substrat. Le second extrudeur dépose une fibre composite continue qui vient renforcer le substrat (également appelé matrice thermoplastique). Les pièces imprimées en 3D par les imprimantes 3D MarkForged Mark One sont jusqu’à 20 fois plus rigides et jusqu’à 5 fois plus solides que des pièces similaires imprimées en 3D en utilisant de l’ABS standard.

Les pièces imprimées en 3D avec les imprimantes 3D Mark poussent la performance jusqu’à atteindre un meilleur ratio masse résistance que de l’aluminium 6061-T6, et jusqu’à un tiers de la résistance des fibres de carbone composites disponibles sur le marché.

En 2016, MarkForged a présenté la nouvelle version de leur imprimante 3D, baptisée la Mark Two. Cette nouvelle génération d’imprimante 3D professionnelle propose un renforcement jusqu’à 40% plus rapide et la capacité à gérer des pièces jusqu’à 15 fois plus petites comparée à la génération précédente.

Toutes les imprimantes MarkForged Mark Two sont vendues et livrées avec un logiciel de controle qui utilise un navigateur web pour fonctionner. Celui-ci est appelé Eiger. Eiger est capable d’optimiser la résistance des pièces produites en 3D dans les endroits les plus critiques grâce à une disposition spécifique des fibres composites, et ce à la couche près. De plus en fonction des propriétés de résistance souhaitées Eiger peut orienter différemment les fibres de manière globale et systématique dans une pièce. Une fois la matrice thermoplastique refroidie, les pièces mécaniques imprimées en 3D par les MarkForged Mark Two peuvent être directement utilisées.

Les imprimantes 3D MarkForged Mark Two sont capables d’utiliser plusieurs matériaux, y compris la Fibre de Carbone, la Fibre de Verre, la Fibre de Verre HSHT et le Kevlar. Récemment MarkForged a présenté un nouveau matériau baptisé Onyx.

Fibre de Carbone
La Fibre de Carbone possède un excellent ratio résistance sur poids, ainsi qu’une très bonne conductivité thermique. La Fibre de Carbone est un très bon choix pour réaliser des pièces qui réclament rigidité et résistance.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Fibre de Carbone.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Fibre de Carbone.

Fibre de Verre HSHT
La Fibre de Verre HSHT (High Strength High Temperature) est un matériau conçu pour des pièces qui évoluent dans un environnement contraint et exigeant. Ce matériau propose une résistance à la chaleur jusqu’à 105°C, tout en étant capable de conserver sa forme jusqu’à 140°C.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Fibre de Verre HSHT.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Fibre de Verre HSHT.

Fibre de Verre
La Fibre de Verre est un des matériaux les plus économiques proposé par MarkForged. Elle est aussi résistante que la Fibre de Carbone, mais 40% plus rigide tout en étant deux fois plus lourde.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Fibre de Verre.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Fibre de Verre.

Kevlar
Le Kevlar est le matériau d’impression 3D proposé par MarkForged qui possède la meilleure résistance à l’abrasion et le plus de flexibilité. C’est un excellent choix pour réaliser des pièces qui résiteront dans le temps aux frottements et aux impacts.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Kevlar.

Pédale imprimée en 3D par une MarkForged Mark Two en Kevlar.

Onyx
Onyx est le dernier né de la gamme des matériaux d’impression 3D proposés par MarkForged. Onyx combine du Nylon avec des micro-fibres de carbone, ce qui le rend plus résistant, rigide, stable et résistant à la chaleur que les thermoplastiques classiques. Onyx est pour le moment proposé en exclusivité aux clients MakerForged détenteurs d’une Mark Two Enterprise Kit.

Pièce imprimée en 3D en Onyx avec une MarkForged Mark Two.

Pièce imprimée en 3D en Onyx avec une MarkForged Mark Two.

 

Ce qui rend sans doute les imprimantes 3d professionnelles MarkForged aussi intéressantes, en regard de leur performance, est leur prix abordable. La Mark Two peut en effet être commandée pour $5,499 dans sa version Standard. Deux autres versions plus onéreuses sont disponibles, la MarkForge Mark Two Professional ($8,799) et la MarkForge Mark Two Enterprise ($13,499). Elles se distinguent par le nombre plus élevé de matériaux d’impression 3D disponibles, comme le montre le tableau ci-dessous. Il est crucial de noter qu’il existe très peu de concurrence aux MarkForged Mark Two dans cette gamme de prix, surtout dans les machines destinées à un public professionnel.

Prix et compatibilités matériaux pour les différentes versions de la MarkForged Mark Two.

Prix et compatibilités matériaux pour les différentes versions de la MarkForged Mark Two.

About this author

Pierre-Antoine Arrighi

Pierre-Antoine Arrighi est le co-fondateur et Conseiller Technique d’Aniwaa. Basé à Paris, en France, il participe aux prises de décision importantes concernant la stratégie globale de la startup. Il est également l’expert technique de l’équipe pour toutes les questions liées à l’impression et la numérisation 3D ainsi que la réalité virtuelle et augmentée. Il travaille aussi en tant que Consultant Senior au sein du cabinet de Conseil kxiop, basé à Paris.