Cet article a été traduit automatiquement (article original en anglais ici).

Le nouveau FreeScan UE Pro

La plupart des utilisateurs du monde de la numérisation 3D connaissent Shining 3D, le spécialiste de la métrologie dont la gamme de produits comprend des scanners 3D portables abordables, des scanners 3D professionnels pour l’inspection, des systèmes de photogrammétrie, et tout ce qui se trouve entre les deux.

En raison de leur praticité et de leur polyvalence, les scanners 3D portables représentent une part importante du catalogue de Shining 3D. La gamme EinScan d’entrée de gamme contient notamment plusieurs solutions portatives, principalement des scanners à lumière structurée (et l’hybride HX!). Un cran au-dessus d’EinScan se trouve la gamme FreeScan, des scanners laser suffisamment précis pour des applications professionnelles de métrologie comme l’inspection de pièces ou la rétroconception.

En 2021, Shining 3D a lancé le FreeScan UE, disponible en deux modèles distincts, le UE7 et le UE11. Ces scanners laser bleus offraient un châssis plus léger et une plus grande plage de numérisation par rapport à leurs prédécesseurs de la série FreeScan X. Aujourd’hui, en 2022, la société a lancé le FreeScan UE Pro, qui offre de nettes améliorations dans la numérisation des détails fins et des objets de grande taille. Il est également doté d’un système de photogrammétrie intégré, exclusif à la version Pro.

http://Shining%203D%20Freescan%20UE%20Pro%20laser%203D%20scanner
Sélection Ce produit fait partie d’un guide d’achat.
Par Shining 3D
Cette marque est un partenaire certifié de notre réseau.
Accuracy0.02 mm
Précision volumétrique0.02 mm + 0.015 mm/m
Vitesse d’acquisition1,850,000 points/s
Poids0.84 kg

Le FreeScan UE Pro est une version plus puissante du FreeScan UE. Il s’agit d’un scanner 3D portable de qualité métrologique pour des cas d’usage professionnels et industriels. Shining 3D est un important fabricant de scanners 3D basé en Chine et possédant des bureaux en Allemagne.

Le tout nouveau FreeScan UE Pro dispose de 13 lignes laser croisées, de cinq lignes laser parallèles et d’une ligne laser pour trous profonds, ce qui lui permet de s’adapter à de nombreuses situations de numérisation. Sa vitesse de numérisation est presque le double de celle de l’UE11. En termes d’applications professionnelles, la solution de métrologie 3D est adaptée à l’inspection avec une précision de niveau métrologique, à la rétro-ingénierie, à la fabrication additive et à plusieurs autres applications.

Le FreeScan UE Pro en un coup d’œil :

  • Trois modes de numérisation : Balayage de plusieurs lignes, balayage d’une seule ligne, balayage fin
  • 13 lignes laser croisées, cinq lignes laser parallèles, une ligne laser de trou profond
  • Précision : jusqu’à 0,02 mm
  • Vitesse de balayage : 1 850 000 points/s
  • Profondeur de balayage : 170 mm ~ 680 mm
  • Plage de balayage maximale : 600 x 550 mm
  • Précision volumétrique (standard) : 0.02+0,03 mm/m
  • Précision volumétrique (photogrammétrie) : 0.02+0,015 mm/m

Les différents modes de numérisation font de l’UE Pro un scanner 3D polyvalent capable de numériser de très grandes pièces et de capturer des détails extrêmement fins.

Pierre-Antoine a capturé de minuscules détails avec le mode laser à ligne unique du FreeScan UE Pro. Source : Aniwaa

Photogrammétrie avec une haute précision volumétrique

L’un des principaux avantages du FreeScan UE Pro est son module de photogrammétrie intégré, qui offre aux utilisateurs une grande flexibilité lorsqu’il s’agit de numériser des objets de grande taille – environ 1,5 m ou plus – tels que des véhicules.

Le succès du module de photogrammétrie breveté repose sur l’utilisation de caméras binoculaires, qui permettent de capturer des images sous un plus grand nombre d’angles, d’où une plus grande précision

Le processus de photogrammétrie nécessite l’utilisation de marqueurs (et non de cibles codées) sur l’objet scanné – que le scanner peut identifier et transformer en maillage – et de barres d’échelle, qui sont placées à côté de l’objet afin que le scanner puisse se positionner plus précisément. Le mode photogrammétrie produit la meilleure précision volumétrique possible du scanner, qui est d’environ 0,02+0,015 mm/m.

La capture peut également se faire à un rythme beaucoup plus rapide : Shining 3D estime qu’une séquence de 200 photos en photogrammétrie traditionnelle prendrait environ 30 minutes, mais la capture de 20 000 images sur le FreeScan UE Pro ne prend que deux minutes. Les utilisateurs peuvent ensuite passer au balayage linéaire laser pour capturer la surface de l’objet. Le logiciel Shining 3D prend en charge les données de numérisation laser et de photogrammétrie, qui peuvent ensuite être exportées en un clic vers les principaux logiciels d’inspection, de conception et de rétroconception, comme la suite Geomagic.

Découvrez le mode photogrammétrie dans la vidéo ci-dessous :

Le FreeScan UE Pro est le seul scanner 3D à main de Shining 3D à offrir un système de barre d’échelle dédié à la photogrammétrie, ce qui en fait une sorte de scanner hybride. Toutefois, l’entreprise commercialise également la solution de photogrammétrie DigiMetric, qui utilise un appareil photo numérique distinct au lieu d’un scanneur à main.

Scanner 3D laser portable vs scanner à lumière structurée stationnaire

Lorsqu’ils choisissent un scanner 3D pour des applications de métrologie professionnelle ou industrielle, les acheteurs doivent souvent choisir entre un scanner laser à main et un scanner à lumière structurée stationnaire. Heureusement, les deux types de scanners 3D peuvent être capables de répondre aux exigences élevées de la métrologie professionnelle.

Les scanners à lumière structurée sont préférables dans certaines situations. Ils sont plus à même de capturer des pièces de précision de petite ou moyenne taille qui peuvent être facilement déplacées sur la zone de numérisation du bureau. Ces scanners créent un nuage de points mono-image, ne reposant pas sur l’alignement et la fusion complexes de données multi-image comme les scanners laser portatifs, et produisent donc des données de numérisation stables et précises. Leur précision est inégalée : La série OptimScan de Shining 3D peut atteindre une précision stable de 0,005 mm.

Ceci étant dit, les scanners laser à main excellent dans d’autres scénarios. Portables et flexibles, les scanners comme le FreeScan UE Pro sont non seulement meilleurs pour numériser des objets de grande taille, mais aussi pour numériser une variété de matériaux. Cela est dû à la méthode de numérisation laser, qui est moins sensible aux erreurs causées par les surfaces sombres ou réfléchissantes. Et comme ces scanners sont portables, ils sont idéaux pour numériser des objets qui doivent être déplacés vers différentes zones de numérisation.

Galerie