Les 10 meilleures imprimantes 3D abordables à moins de 300 € en 2017

Quelle est la meilleure imprimante 3D pas chère à moins de 300 euros ?

Trouver une imprimante 3D avec un petit budget peut s’avérer délicat : il faut naviguer entre les promesses fallacieuses sur Kickstarter, les imitations médiocres et les fabricants douteux. Nous avons effectué des recherches approfondies pour trouver les 10 meilleures imprimantes 3D à moins de 300 €.

Comme c’est le cas dans beaucoup de secteurs, les utilisateurs recherchent de plus en plus des imprimantes 3D abordables. Dernièrement nous avons remarqué une tendance dans laquelle beaucoup de startups et de fabricants s’affrontent pour créer les imprimantes 3D les moins chères du marché. Ces petits prix ont évidemment une incidence, dans la majorité des cas, sur la qualité du matériel. En effet, les imprimantes 3D budget à moins de 300 euros ne sont typiquement pas des machines de qualité professionnelle ; elles requièrent une bonne dose de connaissances techniques. Ces imprimantes 3D pas chères sont recommandées pour les bricoleurs, les créateurs avec un peu d’expérience en impression 3D ou les débutants qui ont un petit budget (et beaucoup de patience !).

Voici une vue d’ensemble des critères sur lesquels nous avons basé notre liste :

  • Prix inférieur à 300 euros
  • Metascore
  • Test YouTube
  • Communauté active et qualité du service clients
  • Pas de projets Kickstarter en attente de financement

Après avoir filtré notre base de données d’imprimantes 3D pour obtenir cette liste, nous avons classé les 10 meilleures imprimantes 3D à moins de 300 € selon leur metascore.

Les 10 meilleures imprimantes 3D abordables à moins de 300 €

Imprimante 3DMetascore*Volume d'impression (en mm)................CatégoriePrix en USD (PDSF**)Achat
Anet A84.7220 x 220 x 240Kit285 $
Monoprice MP Select Mini4.2120 x 120 x 120Assemblée199 $
FLSUN Delta Kossel DIY4.1180 x 180 x 300Kit220 $
TEVO Tarantula4.1200 x 200 x 200Kit300 $
Alunar Prusa i3 DIY3.9220 x 220 x 230Kit290 $
CoLiDo DIY3.7200 x 200 x 170Kit299 $
Q3D TwoUp3.3175 x 175 x 125Kit279 $
XYZPrinting Da Vinci Mini3.2150 x 150 x 150Assemblée290 $
Cetus3D 3D Printern/a180 x 180 x 180Assemblée199 $
Tronxy X1n/a150 x 150 x 150Kit160 $
Ce tableau contient notre liste des 10 meilleures imprimantes 3D abordables à moins de 300 euros, classées selon leur metascore. Il est possible de les classer selon leur prix ou volume d'impression en cliquant sur le titre de la colonne en question.

*Metascore : combinaison de notes référencées à partir de quatre sources fiables (Amazon, 3D Hubs, Pinshape, Make:)

**Prix de détail suggéré par le fabricant

Astuce : si vous souhaitez voir une vue d’ensemble complète du marché de l’imprimante 3D, vous pouvez utiliser notre comparateur d’imprimantes 3D. Notre base de données référence plus de mille imprimantes 3D, toutes dans différentes fourchettes de prix.

La A8 de ANET

La A8 de ANET est #1 dans notre classement des 10 meilleures imprimantes 3D à moins de 300 euros.




Méthodologie : comment nous avons sélectionné les meilleures imprimantes 3D à moins de 300 €

Toutes les imprimantes listées dans cet article répondent aux critères ci-dessous.

Prix inférieur à 300 € et disponibles

Comme indiqué dans le titre, ce sont des imprimantes 3D d’entrée de gamme à moins de 300 euros ; leurs petits prix rendent l’impression 3D accessible à plus de consommateurs, y compris les établissements scolaires. La plupart d’entre elles sont disponibles soit sur Amazon soit sur GearBest. À défaut, ces imprimantes 3D peuvent être achetées directement via le fabricant.

Aniwaa's meta-rating system for 3D printers.

Metascore

Ceci est un facteur fondamental – nous indexons des avis comportant des notes issus de quatre sources fiables (3D Hubs, Pinshape, Amazon and Make:) pour calculer une note globale, le metascore. Quelques unes des imprimantes 3D dans la liste sont relativement récentes sur le marché de l’impression 3D, et n’ont donc pas encore été notées par beaucoup d’utilisateurs. Elles ont, cependant, été approuvées par d’autres sources et par des chaînes YouTube d’impression 3D comme Maker’s Muse.

Test YouTube

Pour être inclues dans notre classement, les imprimantes 3D doivent avoir au moins un avis vidéo sur YouTube (similaire au test YouTube de reddit). Nous considérons ceci comme un véritable point de repère, car il est sécurisant de voir une personne réelle qui « prouve » l’existence de l’imprimante 3D concernée. Nous ne comptons pas sur les vidéos de présentation réalisées par le fabricant lui-même, ni sur les vidéos qui ne montrent que le déballage sans émettre d’opinion.

Retour de la communauté et service clients

Nous avons sélectionné des imprimantes 3D qui possèdent une communauté active d’utilisateurs en ligne et/ou qui disposent d’un service clients convenable de la part du fabricant. Nous savons que ces deux aspects sont subjectifs, et surtout qu’il est difficile d’évaluer la fiabilité d’une marque. Néanmoins, nous recevons des commentaires de la part d’utilisateurs et de partenaires, et nous effectuons des recherches approfondies pour évaluer ces critères.

Avant de prendre votre décision d’achat, nous recommandons comme d’habitude d’effectuer des recherches sur différents supports : groupes Facebook, cercles Google+, forums, reddit, etc. Pour commencer, nous avons constitué une liste des meilleurs forums d’impression 3D.

Présentation des 10 meilleures imprimantes abordables 3D à moins de 300 euros

Les meilleures imprimantes 3D en kit à moins de 300 €

Anet A8

 Anet A8

  • Metascore : 4.7/5
  • Volume d’impression : 220 x 220 x 240 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Non
  • Prix : 279 $
  • Acheter Amazon

La Anet A8, une réplique du modèle d’imprimante 3D Prusa i3, délivre des impressions 3D rapides et précises sans être trop bruyante. L’assemblage de cette imprimante 3D peut prendre plus de 5 heures, mais le manuel d’instructions est clair et facile à suivre.

Le support de bobine de filament et le système de refroidissement de la buse d’impression sont souvent pointés du doigt comme étant sources de problèmes, mais ils peuvent facilement être améliorés grâce à quelques pièces de rechange imprimées en 3D.

Plus d’informations : Anet A8

FLSUN Delta DIY (Kit)

FLSUN Delta Kossel DIY (Kit)

  • Metascore : 4.1/5
  • Volume d’impression : 180 x 180 x 300 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Oui
  • Prix : 220 $
  • Acheter Amazon

La Delta Kossel DIY de FLSUN est basée sur le modèle Kossel, une structure d’imprimante 3D faisant partie du projet RepRap (comme le modèle Prusa i3). Les imprimantes 3D de type delta travaillent plus rapidement et avec plus de précision que la plupart des imprimantes 3D basiques. La FLSUN Delta Kossel est open source et peut donc être remaniée et améliorée à souhait. Cette imprimante 3D possède un châssis en aluminium pour plus de stabilité (par rapport aux châssis en plastique).

Il semble que le fabricant FLSUN réponde de manière fréquente aux questions des utilisateurs, délivrant un service clients convenable.

Plus d’informations : FLSUN Delta Kossel DIY

TEVO Tarantula

TEVO Tarantula

  • Metascore : 4.1/5
  • Volume d’impression : 200 x 200 x 200 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Oui (en option)
  • Prix : 269 $
  • Acheter Amazon

La TEVO Tarantula, facile à monter, est une autre version de la Prusa i3. Celle-ci génère des impressions 3D de qualité sans forcément avoir besoin d’être retouchée au préalable. Sa buse chauffante en métal est fiable et permet d’imprimer en 3D plusieurs matériaux tels que le PETG, le nylon, le bois, etc.

La Tarantula est une machine assez silencieuse, mais pas sur le net : cette imprimante 3D est au centre d’une communauté de taille conséquente et très active.

Plus d’informations : TEVO Tarantula

Alunar Prusa i3

Alunar Prusa i3

  • Metascore : 3.9/5
  • Volume d’impression : 220 x 220 x 230 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Non
  • Prix : 262 $
  • Acheter Amazon

Cette imprimante 3D pas chère en kit de Alunar est encore une copie du modèle Prusa i3. La Alunar Prusa i3 offre un volume d’impression convenable, un lit d’impression chauffant et un écran LCD pour vérifier en un coup d’œil l’état de progression des impressions 3D. L’assemblage de cette imprimante 3D en kit est relativement simple et expliqué pas-à-pas ; les débutants peuvent se lancer dans ce projet sans trop de difficultés.

Il existe une énorme communauté internationale autour du modèle de la Prusa i3 ce qui facilite la recherche d’information, d’aide et d’améliorations pour cette imprimante 3D open source.

Plus d’informations Alunar Prusa i3

CoLiDo DIY

CoLiDo DIY

  • Metascore : 3.7/5
  • Volume d’impression : 200 x 200 x 170 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Non
  • Prix : 299 $
  • Acheter Amazon

La CoLiDo DIY est une imprimante 3D légère qui convient aux débutants. Les pièces les plus complexes sont livrées pré-assemblées, réduisant le temps de montage de cette imprimante 3D à une quinzaine de minutes.

Selon une partie des utilisateurs, les pièces en plastique de la CoLiDo DIY se gondolent après quelques mois d’usage. Ces pièces peuvent être réimprimées et remplacées, et/ou cette imprimante 3D peut être un tremplin avant d’investir dans une machine plus haut de gamme.

Plus d’informations : CoLiDo DIY

Q3D TwoUp

Q3D TwoUp

  • Metascore : 3.3/5
  • Volume d’impression : 175 x 175 x 125 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Non
  • Prix : 279 $
  • Acheter Amazon

Comme beaucoup d’imprimantes 3D en kit à moins de 300 €, la Q3D TwoUp devra être améliorée afin de produire des impressions 3D de qualité : l’utilisateur doit être prêt à lui consacrer du temps. Un lit d’impression 3D chauffant est disponible en option.

La version précédente de cette imprimante 3D, la Q3D OneUp, a pu être lancée grâce au financement participatif sur Kickstarter.

Plus d’informations : Q3D TwoUp

Tronxy X1

Tronxy X1

  • Metascore : n/a
  • Volume d’impression : 150 x 150 x 150 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Non
  • Prix : 160 $
  • Acheter GearBest

La Tronxy X1 possède un châssis stable en aluminium, mais il est possible que quelques pièces inclues dans le kit soient livrées gondolées. Comme beaucoup d’autres imprimantes 3D en kit sur notre liste, cette imprimante 3D aura besoin d’ajustements et d’améliorations pour produire des impressions 3D convenables. La Tronxy X1 prend quelques heures à être assemblée, et exigera peut être d’être huilée au niveau de l’axe Z.

Le plateau d’impression de cette imprimante 3D est flexible, facilitant le retrait des impressions 3D finies. Il n’y a pas beaucoup d’utilisateurs de la Tronxy X1, donc cette imprimante 3D pas chère n’est pas très présente sur les communautés en ligne.

Plus d’informations : Tronxy X1

 Les meilleures imprimantes 3D assemblées à moins de 300$

Monoprice MP Select Mini

Monoprice MP Select Mini

  • Metascore : 4.2/5
  • Volume d’impression : 120 x 120 x 120 mm
  • Pays d’origine : États-Unis
  • Calibration automatique : Oui
  • Prix : 220 $
  • Acheter Amazon

La Monoprice MP Select Mini est un best-seller sur Amazon et ses nombreux utilisateurs forment une communauté en ligne vaste et active. Cette imprimante 3D n’imprime que des petits objets dû à son volume d’impression 3D modeste, mais son lit d’impression chauffant permet d’utiliser différents matériaux de filament et d’obtenir des impressions 3D de qualité.

Des options sont disponibles pour améliorer la performance de la MP Select Mini et la rendre aussi séduisante que des imprimantes 3D de gamme plus haute. Sa popularité a engendré le développement de sa relève, la Monoprice MP Select Mini V2.

Plus d’informations : Monoprice MP Select Mini

XYZPrinting Da Vinci Mini

XYZPrinting Da Vinci Mini

  • Metascore : 3.2/5
  • Volume d’impression : 150 x 150 x 150 mm
  • Pays d’origine : Taiwan
  • Calibration automatique : Oui
  • Prix : 290 $
  • Acheter Amazon

La Da Vinci Mini est une imprimante 3D pour les débutants ; elle est facile à utiliser et son fabricant XYZPrinting offre une gamme de fichiers qui peuvent être imprimés en 3D sans réglages. Cette imprimante 3D ne tolère que le filament propriétaire que fabrique XYZPrinting, mais ce filament est éco-responsable et est présent dans une multitude de couleurs différentes.

La XYZPrinting Da Vinci Mini offre une précision de 0.01 mm – une qualité très convenable pour cette gamme de prix.

Plus d’informations XYZPrinting Da Vinci Mini

Cetus3D 3D printer

Cetus3D 3D printer

  • Metascore : n/a
  • Volume d’impression : 180 x 180 x 180 mm
  • Pays d’origine : Chine
  • Calibration automatique : Non
  • Prix : 299 $
  • Acheter : n/a

Cette imprimante 3D à moins de 200 euros produite par Cetus3D fut lancée sur Kickstarter en 2016. C’est l’une des seules imprimantes 3D à utiliser des rails linéaires légers et précis, ces derniers étant de bonne qualité japonaise. La Cetus 3D Printer est relativement facile à utiliser, ce qui la rend une option convenable pour les novices.

Son logiciel propriétaire, cependant, empêche l’utilisateur d’utiliser Simplify3D, Slicer, ou autres logiciels. Cette imprimante ne possède pas de lit d’impression chauffant et imprime donc uniquement le filament PLA (bien que certains utilisateurs ont remarqué que la Cetus 3D Printer imprime le PETG, un exploit sans lit chauffant).

Plus d’informations Cetus3D 3D Printer

Guide d'achat pour les imprimantes 3D à moins de 300 euros

Que rechercher dans une imprimante 3D d’entrée de gamme ? Dans cette fourchette de prix il n’y a pas beaucoup de marge de manœuvre, mais il y a tout de même quelques aspects que l’on peut favoriser ou non.

Technologie

Pour moins de 300 €, la seule technologie disponible pour le moment est l’impression 3D par dépôt de fil (FFF/FDM). Quelques imprimantes 3D SLA (polymérisation de résine) ont été développées à moins de 200 euros, mais pour le moment elles en sont encore au stade de prototype. Ceci n’est pas forcément une mauvaise chose puisque la technologie FFF/FDM est moins complexe que les autres. Les imprimantes 3D à résine sont plus adaptées aux applications dentaires ou joaillères.

La qualité d’impression 3D dépend fortement de l’épaisseur des couches d’impression 3D et de la résolution XY ; avec notre comparateur il est possible d’apprécier ces caractéristiques côte-à-côte pour différentes imprimantes 3D. Pour en savoir plus sur les différentes technologies d’impression 3D, voici une liste détaillant les technologies et processus d’imprimantes 3D.

Une Anet A8 en kit
La Anet A8 en kit.

 

 

Kits à monter soi-même vs. imprimantes 3D assemblées

À un prix si bas la plupart des imprimantes 3D sont en kit, c’est-à-dire qu’elles sont à monter soi-même– tout comme les meubles d’une célèbre marque Suédoise. Après l’assemblage, même s’il semble que toutes les pièces ont chacune parfaitement été mises en place, il existe toujours la possibilité que l’imprimante 3D ne fonctionne pas correctement. Rien qu’une seule vis un peu desserrée peut générer des impressions déformées, il est donc important rester patient.

Les imprimantes 3D en kit peuvent facilement être améliorées en leur imprimant en 3D des pièces additionnelles. Ces kits sont supers pour apprendre et comprendre comment fonctionne une imprimante 3D, mais cela peut s’avérer intimidant pour les débutants. Ceci dit nous avons inclus quelques imprimantes 3D assemblées à moins de 300$ dans notre liste, pour ceux qui ne se sentent pas encore prêts à affronter quelque chose de trop technique.

Châssis fermé vs. châssis ouvert

Pour obtenir des impressions 3D convenables, une imprimante 3D doit presque être domptée ; surtout si elle est à châssis ouvert. Beaucoup de facteurs tels que la température et les courants d’air peuvent interférer avec la qualité des impressions 3D. Pour une protection basique il est possible d’entourer l’imprimante 3D de « murs » faits maison avec du carton, par exemple.

Les imprimantes 3D à châssis fermé fournissent une protection contre les interférences extérieures, limitent odeurs (sans surprise, le plastique fondu a l’odeur de plastique fondu) et aident à masquer les bruits de fonctionnement de l’engin.

Soutien communautaire et service client

Comme on peut le supposer, des prix bas peuvent conduire à des quantités élevées de commandes, représentant beaucoup de consommateurs. Ceci peut être une bonne et une mauvaise chose.

Le côté négatif de cette remarque est que les fabricants pourraient manquer de capacité pour gérer autant de clientèle en service après vente : il est donc impératif de visiter leur site internet et les commentaires d’utilisateurs pour se faire une idée. S’il existe beaucoup d’utilisateurs pour un certain modèle d’imprimante 3D, de l’aide et des conseils peuvent être trouvés sur des forums spécialisés. Nous avons préparé une liste des meilleures communautés de l’impression 3D, riches en information pour beaucoup d’imprimantes 3D (entre autres).

Volume d’impression

Le volume d’impression, ou taille maximum d’une impression 3D, est également un facteur à prendre en compte. Si le but est uniquement de découvrir et expérimenter avec l’impression 3D, alors le volume d’impression n’est pas très signifiant. À l’inverse, il faudra y prêter attention s’il y a un besoin de dimensions spécifiques pour des objets en particulier. Pour les personnes recherchant de plus grandes possibilités d’impression, nous avons un article sur les 20 meilleures imprimantes 3D à grand volume.

Calibration automatique

La précision de l’impression 3D peut facilement être décalée si le plateau d’impression a le moindre déséquilibre. Certaines imprimantes 3D offrent un calibrage automatique du lit d’impression, mais ceci se fait manuellement sur beaucoup d’autres imprimantes 3D dans cette gamme de prix. Ces réglages manuels peuvent être compliqué et prendre du temps mais avec l’habitude cela s’améliore.

Qu'en est-il de tous les clones de la Prusa i3 ?

La Original Prusa i3 MK2 de Josef Prusa, une des meilleures machiens disponibles sur le marché des imprimantes 3D de bureau.

De nombreuses imprimantes 3D sont basées ou sont des clones de la Original Prusa i3 MK2, un modèle développé par Josef Prusa en 2012. Le modèle de l’imprimante 3D Prusa i3 fait partie du projet RepRap (replicating rapid prototyper), projet dont l’objectif initial était de créer une imprimante 3D à bas coût capable de s’auto-dupliquer. Depuis son début en 2005, des centaines de contributeurs internationaux comme Josef Prusa se sont associés au projet pour constamment améliorer et optimiser l’impression 3D pour tous.

Puisque les modèles sont publics et sans brevet, beaucoup d’opportunistes ont cloné la Prusa i3 sous d’autres noms de marque pour en faire des bénéfices. Josef Prusa, créateur originel de cette imprimante 3D, commercialise maintenant lui aussi sa Original Prusa i3 MK2 sous sa propre marque. Cette Prusa i3 est n°1 dans notre liste globale des meilleures imprimantes 3D. Étant fabriquées par le créateur de base, les Original Prusa i3 MK2 sont généralement plus fiables et de meilleure qualité que les clones chinois low-cost.

En effet, la plupart de ces clones sont fabriqués de manière négligée par des fabricants chinois méconnus qui ne possèdent pas de site fabricant. Ceci rend difficile l’accès aux informations du fabricant et de ses produits. Une grande partie de ces clones pas chers ont des pièces de qualité médiocre, ce qui ne les rend pas appropriés pour notre liste. Cela ne signifie pas pour autant que toutes les répliques sont de piètre qualité : dans notre liste nous avons inclus les versions de Prusa i3 les plus connues et étant présentes au coeur des communautés en ligne.

Qu'en est-il des imprimantes 3D pas chères sur Kickstarter ?

Certains projets sur Kickstarter et Indiegogo (plateformes de financement participatif) mettent en avant des imprimantes 3D à moins de 100 €, mais nous avons choisi de ne pas les inclure dans notre classement car elles sont uniquement disponibles en précommande, et ce n’est jamais garanti à 100% qu’elles soient fonctionnelles une fois livrées (si le projet aboutit réellement).

Les plus gros flops sur Kickstarter

Les startups dans l’impression 3D ont tendance à promettre des produits exceptionnels via des opérations marketing coûteuses pour obtenir le plus de contributeurs possible. Ce n’est évidemment pas une ambition inhabituelle ni surprenante, mais lorsque trop d’efforts sont investis dans le marketing il ne reste pas grand chose pour la logistique si le plan d’action n’est pas bien préparé.

TIKO 3D Tiko

  • Prix : 199 $
  • Montant récolté : presque 3 millions de dollars en mars 2015
  • Nombre de contributeurs : 16538
  • Ce qui s’est passé : ils ont simplement promis trop de choses pour trop peu en retour et se sont retrouvés sans un sou au moment de livrer les nombreuses commandes. Les premiers contributeurs ont reçu leurs imprimantes 3D, mais des milliers sont restés les mains vides.
  • Plus informations : Tiko 3D Tiko

Rinnovated Design Peachy Printer

  • Prix : 100 $
  • Montant récolté : plus de 650000 $ après son lancement en septembre 2013
  • Nombre de contributeurs : 4420
  • Ce qui s’est passé : l’un des deux fondateurs a détourné environ la moitié des fonds de la Peachy Printer pour se construire une maison, plongeant l’entreprise dans une crise où licenciements et faillite étaient à l’ordre du jour.
  • Plus informations Rinnovated Design Peachy Printer

Pirate3D Buccaneer

  • Prix : 300 $
  • Montant récolté : juste en dessous de 1.5 millions de dollars, et 2 millions de dollars additionnels apportés par des investisseurs privés
  • Nombre de contributeurs : 3520
  • Ce qui s’est passé : Pirate3D s’est noyé dans son succès initial avec beaucoup trop de produits à fabriquer face à un manque de personnel. Ils ont même malicieusement commencé à accepter les commandes commerciales avant d’essayer de livrer les contributeurs qui ont financé leur projet (et qui n’ont finalement pas eu leur imprimante 3D).
  • Plus d’informations : Pirate3D Buccaneer

Les imprimantes 3D qui ont prospéré après leur financement sur Kickstarter

Les annales des flops peuvent être décourageantes pour ceux qui cherchent sincèrement à aider des projets d’imprimantes 3D intéressants, mais le tableau n’est pas tout noir. Plusieurs startups ont gardé leurs promesses et ont livré leurs imprimantes 3D avec succès. Certaines d’entre elles ont même pu pérenniser leur activité et lancer de nouveaux produits. Un très bon exemple est celui de Formlabs, un fabricant bien connu dans l’industrie de l’impression 3D qui s’est d’abord fait connaître sur Kickstarter. Pour rester dans le vif du sujet, à continuation nous n’avons cité que les succès Kickstarter qui étaient à petits prix.

M3D Micro

  • Prix : 449 $
  • Montant récolté : 3.4 millions de dollars
  • Nombre de contributeurs : 11855 – c’est un record mondial Guinness
  • L’astuce : une planification efficace avant le lancement et une bonne gestion post-financement. Attention : même si le projet a été un succès et que le fabricant a lancé un autre produit, la M3D Micro n’a pas obtenu de très bons avis.
  • Plus d’information : M3D The Micro

Cetus3D 3D Printer

  • Prix : 199* $
  • Montant récolté : 169 103 $ (objectif initial de 100 000 $)
  • Nombre de contributeurs : 589 
  • L’astuce : une campagne organisée, des contributeurs mis au courant régulièrement, et une imprimante 3D minimaliste sans promesses compliquées et inatteignables.
  • Plus d’informations : Cetus3D 3D Printer

*199 $ était le prix de la Cetus3D 3D Printer pendant son lancement sur Kickstarter ; elle est maintenant au prix de 299 $.

Projets d’imprimantes 3D à moins de 300 € actuellement sur Kickstarter

Si vous êtes prêts à prendre le risque, voici une liste bonus de quelques projets d’imprimantes 3D à moins de 300 € qui sont encore sur les rails aujourd’hui (juin 2017) en financement participatif sur Kickstarter.

Kodama Obsidian

  • Prix : 99 $
  • Montant récolté : 360 206 $ (au 27/06/2017)
  • Nombre de contributeurs : 1488 (au 27/06/2017)
  • Concept: une petite imprimante 3d prête à l’utilisation avec un design moderne et élégant. Le fabricant produit déjà la Kodama Trinus
  • Date de livraison prévue : décembre 2017
  • Plus informations Kodama Obsidian

Robotic Industries BuildOne

  • Prix : 99 $
  • Montant récolté : 771 191 $ (objectif initial de 100 000 $)
  • Nombre de contributeurs : 3213
  • Concept: une imprimante 3D basique et modulable avec des options telles qu’un lit d’impression chauffant ou un écran OLED
  • Date de livraison prévue : septembre 2017
  • Plus informations Robot Industries BuildOne

Kodama Obsidian

Kudo3D Bean

Kudo3D Bean

  • Prix : 399 $
  • Montant récolté : 478 748 $ (objectif initial de 50000 $)
  • Number of backers : 1170
  • Concept : une imprimante 3D SLA fiable et à cadre fermé avec un rapport qualité-prix raisonnable
  • Date de livraison prévue : janvier 2018
  • Plus informations Kudo3D Bean

La Kudo3D Bean coûte plus de 300 $, mais elle utilise la technologie SLA (polymérisation de résine), une technologie beaucoup plus précise que l’extrusion et souvent plus chère. Kudo3D produit déjà la Kudo3D Titan 1 et la Kudo3D Titan 2.

ONO 3D ONO

  • Prix : 99 $
  • Montant récolté : 2 321 811 $ (objectif initial de 80000 $)
  • Number of backers : 16 180
  • Concept : une imprimante 3D de type résine qui utilise un smartphone comme source de lumière polymérisante
  • Date de livraison prévue : aux dernières nouvelles cette imprimante 3D aurait du être livrée en juin 2017, mais cela fait plusieurs fois que la date de livraison est repoussée. Affaire à suivre !
  • Plus informations ONO 3D ONO

Lorsque nous avons recueilli des informations pour cet article, nous avons pris en compte le point de vue de Maker’s Muse dans sa vidéo Cheap 3D Printers THAT DON’T SUCK $350 and under – 2017. Angus (Maker’s Muse) est l’un des Youtubeurs de l’impression 3D les plus connus, nous recommandons l’abonnement à sa chaîne sur YouTube.

Pour plus de vidéos, voici notre liste des meilleures chaînes YouTube de l’impression 3D. Nous espérons avoir fourni des informations utiles à ceux qui souhaitent se lancer dans l’impression 3D sans dépenser trop d’argent, ou pour ceux qui sont tout simplement curieux de savoir ce qui est disponible sur le marché.

Plus de ressources sur l’impression 3D

  • Curieux à propos d’autres imprimantes 3D ? Utilisez notre comparateur, nous avons plus de 1000 imprimantes 3D printers référencées.
  • Globalement, quelle est la meilleure imprimante 3D sur le marché ? Découvrez-le dans notre classement des meilleures imprimantes 3D de 2017.