Les 10 meilleures imprimantes 3D résine (SLA et DLP) en 2017 🏆

Quelle est la meilleure imprimante 3D résine (SLA ou DLP) en 2017 ? Notre classement des meilleures imprimantes 3D SLA et DLP regroupe 10 des meilleures imprimantes 3D à résine liquide du marché, sur la base d'avis et de notes fiables.

Quelle est la meilleure imprimante 3D (SLA ou DLP) sur le marché ?

Les imprimantes 3D SLA et DLP gagnent en popularité auprès des utilisateurs de l’impression 3D. La raison principale : ces imprimantes 3D produisent des objets avec une grande précision et des résultats plus précis et fins que des imprimantes 3D à extrusion (FFF) classiques. La principale différence entre ces deux catégories d’imprimantes 3D réside dans le matériau consommable utilisé : il s’agit de résine liquide pour les imprimantes 3D SLA ou DLP, tandis que les imprimantes 3D à dépôt de fil (FFF) utilisent des bobines de filament plastique (PLA ou ABS notamment).

Pour ce classement, nous avons sélectionné 10 des meilleures imprimantes 3D à résine, SLA et DLP, dont le prix est inférieur à 6000€. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas inclus d’imprimantes 3D industrielles dans ce classement. Cependant, la plupart des imprimantes 3D SLA et DLP listées ci-dessous sont destinées à des usages professionnels. Pour la plupart des modèles d’imprimantes 3D résine, il n’existe pas de notes ou d’avis fiables nous permettant de calculer notre meta-note. En effet, les notes affichées sur Aniwaa sont la moyenne de quatre sources de notes et avis fiables sur les imprimantes 3D : 3D Hubs, Make, Pinshape et Amazon. Nous avons donc indiqué la meta-note Aniwaa pour les 4 modèles où des notes sont disponibles, pour le reste nous nous sommes basés sur des retours d’expérience de la part d’utilisateurs. Ce classement n’est bien sûr pas parfait, mais il a pour but de faire ressortir 10 des meilleures imprimantes 3D SLA et DLP actuellement disponibles.

Conseil: si vous souhaitez avoir une vision exhaustive du marché des imprimantes 3D résine, utilisez notre comparateur d’imprimantes 3D en filtrant sur la technologie « Photopolymérisation ». Nous avons listé plus de 200 imprimantes 3D SLA et DLP dans notre base de données !

Les 10 meilleures imprimantes 3D résine (SLA et DLP) en 2017

Imprimante 3DTechnologieNoteVolume d'impression (mm)PaysPrixAchat
Formlabs Form 2SLA4.7145 x 145 x 175Etats-Unis3925€
SprintRay MoonRayDLP127 x 81 x 229Etats-Unis$3,499
3D Systems Projet 1200DLP4.143 x 27 x 150Etats-Unis5499€
Photocentric Liquid Crystal LC10DPP200 x 100 x 200Royaume-Uni899€Devis
B9Creations B9Creator V1.2DLP4.0104 x 76 x 203Etats-Unis$4,595
DWS Systems XFABSLA180 x 180 x 180Italie€5,950Devis
Autodesk EmberDLP64 x 40 x 134Etats-Unis$5,995
MakeX M-OneDLP145 x 110 x 170Chine$2,699
XYZPrinting Nobel 1.0SLA2.8128 x 128 x 200Taïwan1599€
Kudo3D Titan 2DLP190 x 110 x 249Etats-Unis$3,500
Ce classement regroupe 10 des meilleures imprimantes 3D à résine liquide, utilisant les technologies d'impression 3D SLA ou DLP.

Les imprimantes 3D à résine sont basées sur le principe de la photopolymérisation, où une source de lumière (laser par exemple) vient polymériser (solidifier) de la résine liquide dans un bac pour former l’objet désiré, couche après couche. La stéréolithographie (SLA) est le nom d’une technologie d’impression 3D dérivant de ce principe (DLP étant une autre technologie d’impression 3D dérivée du même principe de photopolymérisation). Parmi les secteurs qui utilisent les imprimantes 3D SLA et DLP, on retrouve notamment le secteur Dentaire ou la Joaillerie, où de hauts niveaux de précision et de résolution des impressions 3D sont souvent requis.

Il y a encore quelques années, seuls quelques rares modèles d’imprimantes 3D à résine étaient disponibles, principalement pour une cible d’utilisateurs professionnels. Mais le marché et les technologies d’impression 3D basées sur la stéréolithographie (SLA et DLP) évoluent rapidement. On trouve aujourd’hui de nombreux modèles d’imprimantes 3D à résine, pour tout types de budgets et d’utilisation.

Le système de notation des imprimantes 3D sur Aniwaa.

Comment classer les imprimantes 3D à résine (SLA et DLP) ?

Pour préparer ce classement des meilleures imprimantes 3D résine (SLA et DLP), nous avons utilisé dans la mesure du possible les meta-notes Aniwaa, ainsi que des avis et retours d’utilisateurs et notre propre expérience. Pour calculer nos meta-notes (les notes affichées dans le tableau et sur nos fiches produits), nous indexons les notes et avis issus de quatre sources fiables (3D Hubs, Pinshape, Amazon et le magazine spécialisé Make). Nous calculons ensuite une note moyenne pour chaque imprimante 3D, que nous appelons meta-note et que nous affichons sur nos fiches produits.

De nombreuses imprimantes 3D résine n’ont pas de meta-notes car ces modèles n’ont pas engrangé suffisamment d’avis pour obtenir une note sur une des sources que nous indexons. Nous avons cependant inclus des imprimantes 3D SLA et DLP sans meta-note dans ce classement afin de refléter la diversité du marché des imprimantes 3D résine. Par exemple, certains modèles comme la Moonray ont de très bons retours utilisateurs mais pas de notes chiffrée disponible, nous avons fait le choix de les inclure néanmoins.

Ce classement, comme tous les classement des meilleures imprimantes 3D, n’est pas parfait mais il présente 10 imprimantes 3D à résine (SLA et DLP) parmi les meilleures du marché dans cette gamme de prix (< 6000€).

Imprimantes 3D à résine (SLA/DLP) : comment ça marche ?

Les imprimantes 3D à résine utilisent comme consommable de la résine liquide. Cette résine, parfois appelée photopolymère, se solidifie lorsqu’elle est exposée à un certain type de lumière : on parle alors de photopolymérisation. Le fonctionnement d’une imprimante 3D à résine liquide repose sur ce principe : une source de lumière (laser ou projecteur) vient « activer » la résine liquide et la solidifier dans le bac à résine, formant ainsi l’objet en 3D couche par couche. Ce procédé de photopolymérisation est mis en oeuvre dans deux technologies d’impression 3D équipant la plupart des modèles à résine actuels :

  • SLA (Stéréolithographie): la résine est solidifiée dans le réservoir au centre de l’imprimante 3D par un laser très précis qui va ainsi fabriquer l’objet, point par point.
  • DLP (Digital Light Processing): la résine est solidifiée par un projecteur, formant l’objet couche par couche dans le bas à résine.

Il existe des variantes de ces deux technologies, comme par exemple la technologie propriétaire d’impression 3D DPP (Daylight Polymer Printing) développé par le fabricant Photocentric pour ses imprimantes 3D Liquid Crystal. Enfin, une troisième technologie est développée par le fabricant Carbon3D, la CDLP (Continuous Digital Light Processing), où la résine est polymérisée par un mélange de LED et d’oxygène, qui permet une vitesse d’impression 3D beaucoup plus élevé. Cette technologie reste actuellement réservée aux imprimantes Carbon3D, destinées à un usage industriel.

Conseil : pour aller plus loin, vous pouvez lire notre article sur les différentes technologies d’impression 3D.

Les technologies d'impression 3D SLA et DLP.

Présentation des meilleures imprimantes 3D résine (SLA/DLP)

Formlabs Form 2

1. Meilleure imprimante 3D résine (SLA) : Formlabs Form 2

  • Prix : €3,925
  • Technologie : SLA
  • Volume d’impression : 145 x 145 x 175 mm
  • Note : 4.7/5

La Form 2 est une imprimante 3D SLA de Formlabs, lancée sur le marché en septembre 2015 pour remplacer la Form1+. La Form 2 est donc basée sur la technologie d’impression 3D par stéréolithographie, où un laser vient polymériser de la résine liquide pour former l’objet. La Form 2 est une des imprimantes 3D résine les plus abouties, elle est souvent utilisée dans des secteurs tels la Joaillerie ou le Dentaire, qui nécessitent des imprimantes 3D capable d’imprimer en haute résolution. Le seul point noir de cette imprimante 3D SLA : le coût relativement élevé des consommables propriétaires, les résines liquide. La Form 2 reste un modèle de référence, en témoigne les excellentes notes reçues par ce modèle, qui le placent en tête de notre classement des meilleures imprimantes 3D SLA.

SprintRay MoonRay

2. Meilleure imprimante 3D résine (DLP) : SprintRay MoonRay

  • Prix : $3,499
  • Technologie : DLP
  • Volume d’impression : 127 x 81 x 229 mm

La MoonRay est une imprimante 3D à résine basée sur la technologie DLP et produite aux Etats-Unis par le fabricant SprintRay. Lancée par une campagne réussie de financement participatif, la MoonRay a rapidement conquis son public par la qualité de ses impressions et sa fiabilité en utilisation. La MoonRay, autoproclamée « meilleure imprimante DLP de bureau du monde », est un des modèles les plus en vue sur le segment des imprimantes 3D résine. Seul bémol : à l’heure où nous écrivons, la MoonRay n’est pas encore disponible auprès d’un revendeur officiel en France.

 

3D Systems ProJet 1200

 3. Meilleure imprimante 3D résine (DLP) : 3D Systems Projet 1200

  • Prix : 5499€
  • Technologie : DLP
  • Volume d’impression : 143 x 27 x 150 mm
  • Note : 4.1/5

La ProJet 1200 est un de tout premiers modèles d’imprimantes 3D de bureau à résine lancé sur le marché, par la géant américain 3D Systems. La Projet 1200 utilise la technologie d’impression 3D DLP, où un projecteur de lumière vient solidifier la résine par polymérisation, créant ainsi l’objet dans le bac de résine, couche par couche. Cette imprimante 3D n’est pas toute récente mais reste un modèle robuste et fiable, qui a fait ses preuves sur le marché comme en témoigne la meta-note obtenue pour notre classement.

Photocentric Liquid Crystal LC10

4. Meilleure imprimante 3D résine (DPP) : Photocentric Liquid Crystal LC10

  • Prix : $1,080
  • Technologie : DPP
  • Volume d’impression : 200 x 100 x 200 mm

Parmi les nouveaux venus sur le marché des imprimantes 3D à résine, la Liquid Crystal LC10 est sans conteste une des imprimantes 3D les plus intéressantes. Lancée en 2016 par le fabricant Photocentric, basé au Royaume-Uni, la Liquid Crystal LC10 est une imprimante 3D résine abordable et performante, une première sur ce marché où les prix sont en général élevés même pour des imprimantes 3D de bureau. Photocentric est à l’origine une marque de résine pour imprimantes 3D, qui a décidé de capitaliser sur son expertise et sa connaissance du marché pour développer sa propre gamme d’imprimantes 3D à résine. Les Liquid Crystal utilisent une technologie d’impression 3D développé en interne par Photocentric, appelée DPP(Daylight Polymer Printing). La Liquid Crystal est un excellent modèle d’imprimante 3D à résine entrée de gamme, idéal si vous souhaitez obtenir des résultats de qualité pour un budget réduit.

B9Creations B9Creator v1.2

5. Meilleure imprimante 3D résine (DLP) : B9Creations B9Creator V1.2

  • Prix : $4,595
  • Technologie : DLP
  • Volume d’impression : 104 x 76 x 203 mm
  • Note : 4/5

La B9Creator v1.2 est une imprimante 3D conçue par le fabricant américain B9Creations. La B9Creations B9Creator v1.2 est disponible en deux versions, en kit ou assemblée et prête à l’emploi. Cette imprimante 3D est basée sur la technologie d’impression 3D DLP, où un projecteur de lumière polymérise la résine liquide pour fabriquer l’objet en 3D. Nous avons très peu de retours sur cette imprimante 3D DLP, mais nous avons choisi de la faire figurer dans ce classement car elle est régulièrement mentionnée et a obtenu une bonne note sur 3D Hubs. La B9Creator est une option intéressante pour les utilisateurs à la recherche d’une imprimante 3D à résine performante.

 

Plus de ressources sur l’impression 3D

  • Vous souhaitez aller plus loin dans vos recherches d’imprimante 3D ? Avec notre comparateur d’imprimantes 3D, comparez facilement plus de 1000 modèles d’imprimantes 3D.
  • Quelle est la meilleure imprimante 3D de bureau du marché ? Découvrez notre classement des 20 meilleures imprimantes 3D, basé sur des notes et avis fiables.
  • On a budget? Here are 15 cheap 3D printers under $1,000.
Contact