Le scan corporel 3D ou body scan 3D

Un scanner corporel 3D permet de scanner le corps humain et d'obtenir sur ordinateur un fichier 3D.

Le scan corporel 3D, comment ça marche ?

Le scan de personnes en 3D (aussi appelé body scan 3D, scan corporel 3D ou scan 3D intégral) permet de numériser le corps d’un sujet grâce à un scanner corporel 3D.

De la même manière qu’une photographie capture l’image d’une personne en deux dimensions, un scanner 3D enregistre la forme du corps en trois dimensions. Le résultat est un fichier 3D (aussi appelé modèle 3D) qui peut ensuite être stocké ou modifié sur ordinateur, et éventuellement envoyé à une imprimante 3D pour être fabriqué.

Les secteurs utilisant principalement le scan 3D de corps humain sont la médecine et la mode. D’autres secteurs, plus ludiques, s’en servent aussi pour fabriquer, par exemple, des figurines réalistes de personnes.

Deux technologies sont essentiellement utilisées pour le body scan 3D : la photogrammétrie qui utilise la reconstruction de volumes en 3D à partir de photographies classiques ; et la lumière structurée, basée sur la déformation d’une lumière projetée qui permet ainsi de calculer la distance, et donc la position des points du corps.

Les types de scanners corporels 3D

Les cabines de scan 3D

Une cabine de scan 3D est une petite pièce, semblable à un photomaton, équipée de scanners 3D fixes. Ces scanners 3D effectuent des prises de vue de la personne à scanner de tous les côtés, pour produire un modèle en 3D du corps de la personne.

La cabine de scan 3D VITUSbodyscan, du fabricant Allemand Vitronic.

La cabine de scan 3D VITUSbodyscan, du fabricant Allemand Vitronic.

Les scanners 3D portables

Un scanner 3D portable se tient à la main. Le scan corporel est généralement réalisé par un technicien qui tourne autour de la personne à scanner en portant l’appareil. Cette solution, plus flexible, est surtout utilisée pour scanner des parties précises du corps, comme le visage par exemple.

Le scanner 3D portable Artec Eva.

Le scanner 3D portable Artec Eva.

Utilisations : Médecine, mode et figurines

Médecine

Prothèses

Le scan corporel 3D, ou body scan, permet de concevoir et fabriquer des prothèses de membres sur-mesure. Le scan en 3D est la première étape de la réalisation de prothèses personnalisées, imprimées en 3D. Grâce à cette technique, il est possible de numériser très précisément la partie du corps sur laquelle devra d’adapter la prothèse, ce qui permet ensuite de modéliser une prothèse unique pour le patient. Ce procédé est notamment utilisé dans le cadre de remplacement d’articulations.

Une prothèse de bras articulée fabriquée par l'Université de Nottingham. Crédits: Science Museum.

Une prothèse de bras articulée fabriquée par l’Université de Nottingham. Crédits: Science Museum.

Un docteur utilise un scanner 3D Creaform pour scanner le corps d'un bébé.

Un docteur utilise un scanner 3D Creaform pour scanner le corps d’un bébé.

Suivi et mesures de santé

Le scan corporel 3D enregistre précisément la forme du corps d’une personne. Cette technologie, utilisée régulièrement, permet d’observer les évolutions du corps d’un patient. Ces informations peuvent ensuite être utilisées par des médecins dans le cadre du suivi d’un traitement, par exemple.

La société australienne mPort offre une solution simple pour stocker des modélisations de corps d’utilisateurs, obtenues grâce à leurs cabines de scan 3D, et permet ainsi de visualiser l’évolution du corps d’un sujet au fil du temps.

Mode

Cabines d’essayage virtuelles

Les cabines d’essayage virtuelles utilisent la technologie du scan 3D de corps humain ou scan corporel. Après un scan 3D intégral, un client connaît précisément sa taille et peut ainsi acheter en ligne vêtements, chaussures ou accessoires sans risquer de se tromper. Le service inclut une prévisualisation du rendu des vêtements choisis sur la personne scannée.

Interface d'une cabine d'essayage virtuelle par Fits.me.

Interface d’une cabine d’essayage virtuelle par Fits.me.

Création sur-mesure

Les scanners corporels 3D sont de plus en plus utilisés pour la création de vêtements sur-mesure. Il est en effet possible de scanner en 3D le corps d’une personne et d’obtenir ainsi un fichier 3D précis de ses mensurations. Ce fichier est ensuite utilisé comme un mannequin virtuel, pour créer un habit sur-mesure à l’aide d’un logiciel 3D adapté.

La société Pronuptia, spécialisée dans les robes de mariage, a lancé en mars 2015 Sizzy, un service de prise de mesure en cabine de scan 3D. Ce système permet d’enregistrer vos mensurations uniques, utilisables ensuite pour de la création sur-mesure, ou tout simplement lors de shopping en ligne pour vous assurer que les articles commandés sont à la bonne taille.

 

Figurines imprimées en 3D

Le scan corporel en 3D est une méthode utilisée pour créer des figurines 3D miniatures représentant fidèlement une personne. La première étape est d’obtenir le fichier 3D du corps de la personne, à l’aide d’un ou plusieurs scanners 3D généralement intégrés dans une cabine de scan 3D, sorte de photomaton qui vous photographie intégralement et en 3D. Le fichier peut ensuite être imprimé en 3D pour obtenir la figurine.

Tout comme une photographie encadrée, les figurines 3D sont un moyen de marquer un événement particulier : mariage, anniversaire ou obtention de diplôme par exemple. De nombreuses entreprises offrent ce service en France (scan 3D et impression 3D de la figurine) dans leurs locaux ou créent des installations temporaires, comme le Moïmee store à Paris.

Le plus souvent, le fichier est directement envoyé à un service d’impression 3D qui réalisera la figurine avec une imprimante industrielle, offrant une meilleure qualité (rendu des couleurs, haute résolution). La statuette est ensuite expédiée directement chez l’utilisateur. Il est aussi possible de récupérer le fichier 3D depuis la cabine de scan 3D et de l’imprimer chez soi, si on dispose d’une imprimante 3D.

Le sujet des figurines imprimées en 3D est analysé en profondeur sur cette page qui recense les différentes méthodes de scan 3D et les meilleures imprimantes 3D pour imprimer en 3D en couleur.

Exemple : Carrefour x Clear Channel

Cabine d'essayage virtuelle Carrefour dans un centre commercial

Cabine d’essayage virtuelle Carrefour dans un centre commercial.

Des cabines d’essayage virtuelles

Pour la première fois en France, l’espace d’une semaine en mars 2014, Carrefour, en partenariat avec la société Clear Channel, a transformé des totems publicitaires en cabines d’essayage virtuelles. L’expérience « Mon Look Virtuel by Tex » alliait réalité augmentée et reconnaissance de mouvements via un capteur 3D PrimeSense et une caméra full HD.

Les clientes se plaçaient devant l’écran et balayaient du bout des doigts les vêtements qu’elles voulaient essayer. Elles étaient ensuite scannées puis filmées avant d’apparaître sur l’écran vêtues de leurs sélections, pouvant se voir sous tous les angles.

L’opération a été menée dans six centres commerciaux en France et a confirmé le virage innovant de la marque, pris depuis 2012.

Contact