[Test] Le Proto-pasta Carbon Fiber PLA, un filament rigide pour imprimantes 3D

Par le 06/11/2016 dans Filaments 3D, Test
This post is also available in: English

Note : les commentaires et opinions exprimés dans cet article sont le résultat de notre expérience (limitée !) avec le produit. Comme toujours, nous essayons de donner un maximum d’éléments de contexte pour expliquer dans quelles conditions nous avons testé le produit. Nous nous efforçons d’être objectifs et n’avons reçu aucun paiement ou avantage d’aucune sorte pour écrire cet article.Le filament 3D Proto-pasta Aromatic Coffee HTPLA nous a été fourni gratuitement par Proto-pasta dans le cadre d’un jeu-concours. 

Marque Proto-pasta
Modèle Carbon Fiber PLA
Prix 50€/kg
Note 4/5

INTRODUCTION

Aujourd’hui, nous testons le filament 3D Proto-pasta Carbon Fiber PLA, un filament 3D dit « exotique » (catégorie qui regroupe les filaments aux propriétés originales comme la conductivité, la flexibilité, une parfum particulier, ou une base de métal ou de bois dans sa composition). Cet article vise à donner une évaluation objective de ce produit à travers l’impression 3D d’un fichier de test classique, à savoir le fameux Benchy.

The cardboard filament spool of the Proto-pasta Carbon Fiber PLA.

Une bobine de filament 3D Proto-pasta Carbon Fiber PLA. Celle-ci est en carton.

Proto-pasta est une marque qui propose des filaments 3D fabriqués par ProtoPlant, une startup basée à Vancouver aux USA. La marque Proto-pasta est le résultat d’une campagne Kickstarter réussie et elle est à présent bien implantée dans le paysage de l’impression 3D grâce aux extrudeurs et filaments 3D qu’elle produit. Proto-pasta est gérée par 3 personnes aussi passionnées que compétentes: Dustin Cram, Alex Dick and Aaron Cram.

Le Proto-pasta Carbon Fiber PLA nous a été livré directement par Proto-pasta après que nous ayons participé à un jeu-concours organisé sur Reddit, le « reddit Proto-pasta filament giveaway« . Nous avons gagné une bobine de filament conducteur et en avons profité pour demandé à Proto-pasta s’ils ne pourraient pas nous fournir quelques uns de leurs autres filaments 3D exotiques. C’est ainsi que nous avons obtenu une bobine de Proto-pasta Carbon Fiber PLA pour le test d’aujourd’hui. Ce filament 3 est fabriqué aux Etats-Unis à partir de résine de PLA NatureWorks 4043D mélangée à de la fibre de carbone. Ce matériau est, sous sa forme de filament, plus fragile que du PLA stanard, il faut donc le manipuler avec précaution. 

The dark matte black color of the Proto-pasta Carbon Fiber PLA.

The dark matte black color of the Proto-pasta Carbon Fiber PLA.

Filament utilisé pour ce test: Nous avons testé le filament 3D Proto-pasta Carbon Fiber PLA diamètre 1.75 mm en bobine de 500g, sur une imprimante 3D Dagoma Discovery200 équipée de BuildTak pour sa surface d’impression 3D, mais sans système de chauffage.

 

PACKAGING

Packaging note : 3/5

  • Unboxing: un simple emballage plastique

The plastic packaging of the Proto-pasta Carbon Fiber PLA.

Bobine de Proto-pasta Carbon Fiber PLA dans son emballage plastique.

Le Proto-pasta Carbon Fiber PLA nous a été livré dans une boite en carton contenant plusieurs autres filaments Proto-pasta ainsi que des petits goodies, tels que autocollants ou cartes postales de la marque. La bobine du Carbon Fiber PLA était elle-même emballée dans du plastique (mais pas sous vide).

Les bobines de Proto-pasta sont faites en carton (contre du plastique habituellement). Le produit perd en qualité perçue ce qu’il gagne en éco-compatibilité. D’un point de vue utilisateur et performance,  le résultat est strictement identique.

  • Manuel d’utilisation : pas d’information sur la bobine, les données nécessaires accessibles sur le site internet de Proto-pasta 

Aucune information n’est disponible sur la bobine de filament elle-même, et nous avons dû nous rendre sur le site internet de Proto-pasta pour récupérer les données techniques et paramètres qui permettent de réaliser une impression 3D. Les informations les plus importantes, telles que la température d’extrusion (195 – 220° C) la température recommendée pour la plateforme d’impression 3D, si celle-ci est chauffée (50° C).

Le Proto-pasta Carbon Fiber PLA a une densité de 1.3 g/cm3 (1300 kg/m3).

 

MISE EN ROUTE 

Mise en route note : 4/5

  • Logiciel – 4/5

Notre Dagoma Discovery200 utilise le logiciel Cura pour préparer les instructions d’impression 3D en gCode à partir d’un fichier STL. Hormis la température d’extrusion de 210°C, similaire à celle utilisé pour du PLA standard, nous n’avons pas apporté de modifications aux paramètres par défaut du profil PLA de la Discovery200 sur Cura.

  • Matériel – 4/5

Le Proto-pasta Carbon Fiber PLA ne demande pas de réglages spécifiques de l’imprimante 3D. Il faut cependant le manipuler avec précautions car il est très cassant, particluièrement lors de la phase d’insertion du filament 3D dans le guide et jusqu`à l’extrudeur.

  • Mise en route – 4/5

La mise en opération du Proto-pasta Carbon Fiber PLA sur la Dagoma Discovery200 s’est effectué rapidement et facilement. Cependant notre toute première impression 3D (un Benchy) n’a été qu’un succès mitigé, avec un état de surface dégradé. Après plusieurs essais nous avons finalement obtenu d’excellents résultats.

 

EXPERIENCE

Expérience note : 4/5

  • Impression 3D – 4/5

Imprimer en 3D avec du Proto-pasta Carbon Fiber PLA se fait facilement sans rencontrer de problème, mais nous avons été un peu inquiets après la toute première impression 3D au résultat médiocre. Après plusieurs tests nous avons fini par obtenir une qualité et un niveau de détail constant, qui frolent l’excellence avec un très beau rendu noir mat.

Nous avons testé le Proto-pasta Carbon Fiber PLA en résolution de 100 et 200 microns, avec une buse d’extrusion de 0.4 mm  de diamètre.

 

RESULTATS D’IMPRESSION 3D

Résultats d’impression 3D note : 4/5

1. Benchy

Pour évaluer la qualité d’impression 3D proposée par le Proto-pasta Carbon Fiber PLA, nous avons réalisé plusieurs tests avec le modèle Benchy. Il s’agit d’un fichier de test populaire qui s’imprime en 3D sans support et permet d’évaluer facilement les capacités du finalement à se comporter dans des conditions difficiles (porte à faux, détails, parties planes et droites). Tous les tests ont été effectués sans plateau chauffant avec une température d’extrusion de 210°C et une vitesse d’extrusion de 60 mm/s.

Notez que le Proto-pasta Carbon Fiber PLA est un matériau extrèmement noir et parfaitement mat. Cela rend particulièrement difficile la prise de photographies. En réalité, le matériau présente un très bel aspect, bien plus flatteur que sur les photos ci-dessous.

Benchy being printed in Proto-pasta Carbon Fiber filament with our Dagoma Discovery200.

Benchy imprimé à une résolution de 200 microns en Proto-pasta Carbon Fiber sur une Dagoma Discovery200.

a) Nous avons tout d’abord réalisé une série de tests avec une épaisseur de couche d’impression 3D de 200 microns. Notre premier résultat, juste après avoir inséré la bobine de Proto-pasta Carbon Fiber PLA, n’a pas été très bon. La surface du Benchy présentait plusieurs irrégularités, liées à un flux d’extrusion irrégulier. Cependant après plusieurs impressions 3D de ce matériau nous avons effectué un nouveau test, et le résultat s’est révélé très bon (photos ci-dessous). Les photos ci-dessus illustrent bien la différence de performance. Cela peut s’expliquer par le « rodage » de la buse d’extrusion de l’imprimante 3D, ou par une inconsistence de qualité du filament en tout début de bobine.

Benchy printed with the Proto-pasta Carbon Fiber PLA at 200 microns resolution.

Benchy imprimé en 3D avec du Proto-pasta Carbon Fiber PLA à une résolution de 200 microns resolution. Il s’agit du résultat obtenu une fois l’imprimante « rodée ».

b) Nous avons ensuite réalisé des tests avec une épaisseur de couche de 100 microns et le résultat est excellent. Nous avons du retirer au cutter quelques fils de filament pour parfaire le Benchy mais cela a été réalisé en quelques minutes.

Benchy printed with the Proto-pasta Carbon Fiber PLA at 100 microns resolution.

Benchy imprimé en 3D avec du Proto-pasta Carbon Fiber PLA dans une résolution de 100 microns.

Ce filament 3D est effectivement très rigide comme annoncé par Proto-pasta et produit de très bons résultats. Pour une imprimante à dépot de fil (FFF) c’est un des meilleur résultat concernant par exemple le petit logo Benchy à l’arrrière du bateau.

 

RAPPORT QUALITE PRIX

Rapport qualité prix note : 4/5

Le filament 3D Proto-pasta Carbon Fiber PLA propose une rigidité ainsi qu’un bel aspect, ce qui le rend très intéressant pour des impressions 3D requerrant longévité et résistance, malgré un prix élevé.

CONCLUSION

L’avis d’Aniwaa note : 4/5

Notre note globale reflète notre expérience avec le filament 3D Proto-pasta Carbon Fiber PLA 1.75mm imprimé sur une Dagoma Discovery200.

Coeff Note
Packaging 1 3/5
Mise en route 2 4.33/5
Expérience 2 4/5
Résultats d’impression 3D 2 4.5/5
Rapport qualité/prix 1 4/5
NOTE FINALE 4/5

Le Proto-pasta Carbon Fiber PLA est un matériau d’impression 3D exotique qui présente non seulement un bel aspect, mais aussi une très grande rigidité. Il n’est en fait pas plus solide que du PLA normal, mais sa résistance en flexion et torsion sans déformation en fait un filament 3D idéal pour les modélistes et les passionnés de drones par exemple. Vu son prix un peu élevé, le Proto-pasta Carbon Fiber PLA est plutot dédié aux usages ponctuels et exigeants. Sa facilité d’utilisation le rend intéressant pour tous les publics, du débutant à l’expert. Attention tout de même à disposer d’une buse d’extrusion de qualité pour que celle-ci ne soit pas endommagé par le côté abrasif de la fibre de carbone.

Il faut cependant noter que le manque d’informations concernant les paramètres d’impression peut déconcerter. Nous recommanderions à Proto-pasta d’imprimer sur la bobine au moins les données techniques les plus importantes, telle que la température d’impression. Le site web de Proto-pasta est lui relativement complet.

 

Nous réalisons des tests de scanners 3D, imprimantes 3D et filaments 3D nous mêmes depuis notre laboratoire de Tokyo. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que nous réalisions un essai de votre produit !

Commentaires
Partager