[Test] Le RangeVision Smart, un scanner 3D de bureau abordable

Par le 05/09/2016 dans Scanners 3D, Test
This post is also available in: English

Note : les commentaires et opinions exprimés dans cet article sont le résultat de notre expérience (limitée !) avec le produit. Comme toujours, nous essayons de donner un maximum d’éléments de contexte pour expliquer dans quelles conditions nous avons testé le produit. Nous nous efforçons d’être objectifs et n’avons reçu aucun paiement ou avantage d’aucune sorte pour écrire cet article. RangeVision nous a prêté un scanner 3D Smart gratuitement.

Marque RangeVision
Modèle Smart
Prix 2500
Note 3.5/5

INTRODUCTION

Aujourd’hui nous testons le RangeVision Smart, un scanner 3D de bureau. Cet article vise à donner une évaluation objective de ce scanner 3D abordable à travers le scan 3D de plusieurs objets.

RangeVision est une société Russe qui distribue ses scanners 3D professionnels dans plus de 20 pays dans le monde. Leur gamme la plus performante de scanners 3D industriels est composée du Standard Plus et du Advanced.

Les scanners 3D proposés par RangeVision 3D utilisent la technologie de lumière structurée. Le principe de base de cette technique de scan 3D est le suivant : une source de lumière projette un motif connu (grille, bandes) sur la surface de l’objet à scanner. Une ou deux caméras enregistrent la déformation de la lumière créée par les irrégularités de la surface, ce qui permet d’en déduire en 3D sa topologie en utilisant un algorithme de calcul adapté. Un mesh (maillage) en 3D est ainsi créé, ce qui permet de géérer un fichier 3D au format STL ou OBJ, par exemple.

Our RangeVision Smart 3D scanner and automatic turntable setup.

Notre scanner 3D RangeVision Smart intallé avec son plateau tournant.

RangeVision a récemment présenté son dernièr né, le scanner 3D le plus abordable de sa gamme, le Smart, disponible en gris, rouge, ou jaune.

Objets utilisés pour réaliser nos tests : Une maquette de main en bois, une main, une chaussure et une petite figurine.

 

PACKAGING

Packaging note : 5/5

  • Unboxing: un packaging de qualité ainsi qu’une valise de transport

The RangeVision Smart packaging.

The RangeVision Smart packaging.

Le RangeVision Smart nous a été livré dans un double emballage en carton épais et protecteur. A l’intéireur se trouvait une valise de transport en aluminium. Celle-ci est relativement qualitative et permet de loger le scanner ainsi que tous ses accessoires dans une mousse protectrice.

  • Manuel

Le manuel Smart du Smart est disponible à l’intérieur de la valise de transport. Celui-ci est complet et bien rédigé, pour peu que vous lisiez l’Anglais. En suplément RangeVision nous a transmis des versions éléctroniques de celui-ci.

  • Accessoires

Tous les accessoires du Smart sont inclus dans sa valise de transport rigide. RangeVision nous a également fourni pour ce test le plateau tournant automatique qui est une option à 800 euros option. On trouve également à l’intérieur de cet emballage un trépied articulé fort pratique, un adaptateur secteur ainsi que les cables USB et HDMI.

Le Smart nécessite d’être en permanence relié à 3 ports USB d’un ordinateur pour fonctionner, ainsi qu’au port HDMI. Connecter le plateau tournant nécessite un port supplémentaire, ce qui porte le total à 4, ce qui peut être problématique en cas d’utilisation d’un ordinateur portable par exemple.

 

MISE EN ROUTE

Mise en route note : 2.5/5

  • Logiciel – 2/5

Le logiciel du Smart s’installe directement depuis une clé USB incluse dans les accessoires. Cependant, comme nous avons pu en faire la mauvaise expérience, mieux vaut télécharger directemen tla dernière version depuis le site de RangeVision directement pour avoir accès aux dernières fonctions et drivers. Le package de 441Mb requiert une bonne connection internet et peut prendre pas mal de temps à être entièrement téléchargé.

Deux logiciels proposés par RangeVision sont nécessaires pour faire fonctionner le Smart

  • RangeVision ScanCenter qui est utilisé pour réaliser les captures, et donc les scans 3D.
  • RangeVision ScanMerge qui est utilisé pour générer les fichiers 3D à partir des scans 3D.
RangeVision ScanMerge 3D software, used for reconstructing 3D models from multiple 3D scans.

Le logiciel 3D RangeVision ScanMerge 3D software, qui permet de reconstruire des modèles 3D à partir de multiples scans 3D.

  • Matériel – 3.5/5

Le RangeVision Smart est très bien conçu et fini. Son coeur se compose d’un projecteur DLP Asus et de deux caméras. Son trépied articulé est simple d’utilisation et muni d’un niveau à bulles très utile. Le scanner est particulièrement léger et facile à manipuler.
Bon à savoir : Le RangeVision Smart peut fonctionner sur batterie interne pendant une heure. Au dela de cette durée sa luminosité diminue pour éviter la surchauffe et les scans 3D deviennent plus difficiles à effectuer.

  • Mise en route – 2/5

L’assemblage matériel est simple à effectuer. Il suffit de connecter l’alimentation, le câble HDMI et les deux USB. Cependant le préchauffage nécessaire des caméras afin d’obtenir une bonne résolution de scan est très long. 10 minutes sont annnoncées mais nous avons régulièrement dépassé les 12 minutes.

Une Youtube demo video nous a été envoyée pour nous faciliter la calibration et mise en route du scanner. Cependant si celle-ci est relativement explicative elle est exclusivement en Anglais et une musique horripilante à tendance à meubler dès que le démonstrateur cesse de parler. Frustrant, on vous laisse juger :

RangeVision propose des vidéos supplémentaires sans son pour aider leurs utilisateurs. Elles sont pratiques mais sont peu didactictiques et il faut s’accrocher pour suivre. Le processus de calibration est lui même relativement simple mais prend un certain temps.

Voici les principales étapes requises pour produire un scan 3D:

  • Calibrer le scanner 3D.
  • Positionner l’objet à scanner en face du scanner, sur le plateau tournant si vous disposez de celui-ci.
  • Lancer la fonction de scan de RangeVision ScanCenter.
  • Répeter l’opération jusqu’à avoir capturé tous les côtés de l’objet.
  • Importer les scans 3D dans RangeVision MergeCenter grâce à la fonction intégrée de ScanCenter.
  • Aligner et fusionner les multiples scans en un seul fichier 3D dans MergeCenter.

Le RangeVision Smart est capable de générer des scans 3D couleurs (avec texture). Il peut scanner en 3D des bojets dont les dimensions vont de 1m à 5 cm, ce qui nécessite des calibrations spécifiques.

 

EXPERIENCE

Expérience note : 3/5

  • Logiciel – 2/5

La suite logicielle du RangeVision Smart ne porpose qu’un nombre limité de fonctions, peu intuitives à découvrir et à utiliser. Après plusieurs essais il devient plus facile de réaliser des scans 3D mais les manipulations restent complexes et un didacticiel plus poussé aurait été le bienvenu.

Le logiciel ScanCenter sert à générer les captures 3D avant de les exporter dans MergeCenter. MergeCenter permet ensuite de nettoyer et simplifier les meshes avant de les réaligner et les fusionner.

RangeVision ScanMerge 3D software, used for reconstructing 3D models from multiple 3D scans. Aligned 3D scans create a nice 3D model.

Le logiciel 3D RangeVision ScanMerge 3D software,qui permet de fusionner et nettoyer plusieurs scans 3D.

Aligners les meshes est une fonction simple pour des objets peut complexes mais peut rapidement s’avérer long et difficile à gérer lorsqu’il faut manipuler simpultanément plusieurs captures incomplètes d’un même objet.

  • Scan 3D – 4/5

Le Smart propose une expérience utilisateur facilitée par l’emploi de la plateforme tournante automatisée. L’utilisateur peut lancer une opération de scan à 360 degrés sur simple pression d’un bouton, ce qui va capturer plusieurs scans 3D de tous les côtés d’un objet.

3D scanning with the automatic turntable of the RangeVision Smart simplifies the whole experience and process.

Scan 3D automatisé avec le RangeVision Smart accompagné de son plateau tournant.

Sans plateau tournant ce processus devient manuel, et l’utilisateur doit systématiquement repositioner l’objet à scanner avant d’effectuer une capture. 6 à 8 scans peuvent suffire pour proposer un scan simple à 360 degrés d’un objet.

La principale contrainte d’utilisation est que le Smart en mode automatique mobilise en permanence 4 ports USB : un par caméra, un pour la clé de licence des logiciels et un pour la plateforme tournante.

La durée de préchauffage est également problématique par sa durée et le fait que dès qu’on sort du logiciel ScanCenter de nombreuses minutes sont à nouveau nécessaires.

Comme tous les canners 3D le Smart n’aime pas les surfaces brillantes, transparentes ou trop sombres, un spray matifiant peut venir résoudre ce problème.

 

RESULTATS DE SCAN 3D

Résultats de scan 3D note : 4/5

1. Maquette de main en bois

3D scan of a wooden hand with the Smart.

Scan 3D d’une main en bois réalisée avec le Smart.

Ce type de main est généralement utilisé comme référence par les apprentis artistes. Elle est exclusivement en bois mais présente de nombreux détails complexes, avec des trous entre les doigts par exemple et des détails pour les articulations. Le modèle est petit avec seulement des dimensions de 120 x 70 x 40 mm.

Scan Wood Hand Model
by aniwaa
on Sketchfab

3D scan of a human hand with the Rangevision smart 3D scanner.

Scan 3D d’une main humaine avec le RangeVision Smart.

 

 

2. Main humaine

Nous avons effectué un scan 3D de notre main. Avec seulement 3 captures et des conditions difficiles le résultat est plutôt convaincant. Ainsi le Smart pourra donner des résultats intéressants pour des partes spécifiques du corps humain.

 

4. Chaussure

Nous avons scanné en 3D une chaussure (de type basket). Celle-ci est toute blanche et en cuir, avec une texture reflective. C’est typiquement le type d’objet qui est impossible à scanner avec la technologie de photogrammétrie et compliqué avec un scanner 3D à triangulation laser. Le champ de vision du scanner est un peu plus petit dans cette configuration que la chaussure entière mais on peut apprécier la qualité du résultat. Seule l’étiquette noire n’a pas été capturée.

3D scan of snicker shoe.

Scan 3D d’une chaussure.

5. Figurine

3D scan of a small figurine.

3D scan d’une petite figurine.

La figurine est un cas d’usage classique des utilisateurs de scanner de bureau et particulièrement difficile à réaliser en raison de la petitesse des détails, des différentes textures et couleurs et de la la reflectivité du plastique en certains endroits. LE Smart s’en sort encore une fois avec les honneurs avec un résultat de conne facture.

Le niveau de détail et très bon et l’opération de réalignement et de fusion sur ScanMerge s’est effectuée sans encombre. Un meilleur résultat aurait pu être obtenu en réalisant des scans 3D suplémentaires du dessus et du dessous de la figurine.

 

RAPPORT QUALITE PRIX

Rapport qualité prix note : 5/5

Le RangeVision Smart est un scanner 3D de bureau abordable qui propose une performance très intérressante.

CONCLUSION

L’avis d’Aniwaa : 3.6/5

Notre note globale reflète notre expérience avec le scanner 3D RangeVision Smart, pour les cas d’usage spécifiques indiqués.

Coeff Note
Packaging 1 5/5
Mise en route 2 2.5/5
Expérience 2 3/5
Résultats de scan 3D 2 4/5
Rapport qualité prix 1 5/5
NOTE FINALE 3.6/5

Les scanners 3D sont en général des produits complexes d’utilisation et le Smart ne fait pas exception, principalement en raison de ses logiciels peu intuitifs. Cependant à ce niveau de prix il reste une des meilleures offres du marché, capable de proposer des scans 3D de très bonne qualité plutot rapidement. Pour un public averti il s’agit d’un excellent scanner 3D abordable.

PROS :

  • Rapport prix performance
  • Accessoires fournis et qualité de fabrication
  • Utile pour de nombreux cas d’usage différents

CONS :

  • Logiciel aux capacités limités
  • Compliqué à utilisé

Le RangeVision Smart est un scanner 3D intéressant qui trouvera facilement sa place dans un studio de design ou un laboratoire de recherche pour peu qu’il se retrouve dans les mains d’un utilisateur débrouillard. Même un maker débutant pourra y trouver son compte mais cela nécessitera plusieurs heures d’apprentissage et une patience à tout epreuve. Les scans 3D produits par le Smart RangeVision sont de très bonne qualité et son prix reste très raisonnable. Sa flexibilité est également un séireux atout dans cette gamme de prix.

Comparé au Fuel3D SCANIFY moins cher le Smart RangeVision est beaucoup plus capable et performant. Son plus proche concurrent est en réalité la gamme SLS de chez DAVID, qui coûte cependant nettement plus cher, et reste également complexe d’utilisation.

 

Nous réalisons des tests de scanners 3D, imprimantes 3D et filaments 3D nous mêmes depuis notre laboratoire de Tokyo. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que nous réalisions un essai de votre produit !

Commentaires
Partager