Les meilleures imprimantes 3D Tout-En-Un de 2015 : des machines multi-outils qui font plus qu’imprimer en 3D

Par le 11/26/2015 dans Imprimantes 3D, Liste
This post is also available in: English

La fabrication additive (également appelée impression 3D) est une méthode de production qui, si elle existe depuis plusieurs décennies, n’est devenue accessible au plus grand nombre que récemment. Elle est bien souvent complémentaire d’autres techniques de fabrication (moulage, fraisage,…) pour réaliser objets et prototypes.

Il peut être tentant pour des organisations aux budgets limités (Fab labs, universités ou petites entreprises) de s’équiper simultanément de machines capable de produire en fabrication additive ou soustractive. Cependant, si utiliser plusieurs machines multiplie les possibilités, ce choix reste onéreux et requiert des ressources importantes (stockage, durée d’apprentissage pour chaque outil, etc).

 

Dans ce cas, pourquoi ne pas s’équiper d’outils multifonctions ?

Imprimantes 3D Tout-En-Un (All-In-One AIO en anglais), imprimantes 3D équipées de têtes interchangeables, imprimantes 3D multifonctions, fabricateurs personnels ou encore imprimantes 3D hybrides. Tous ces noms décrivent un nouveau type de machines flexibles d’utilisation et aux capacités multiples intégrées dans un seul produit. Ces imprimantes 3D aux hormones proposent des fonctions intéressantes en supplément, telles que scanner 3D, tête de fraisage ou encore laser de découpe et de gravure.

Avec cet article nous souhaitons présenter un tour d’horizon des produits disponibles dans ce marché en plein essor. Nous n’avons pas nous mêmes testé ces machines et ne prétendons pas donner une évaluation complète de leur performance. Notre objectif est davantage de fournir une liste à jour et objective des imprimantes 3D capables d’offrir plus de fonctionnalités que l’impression 3D.

Bien entendu les stars de la catégorie sont listées, mais nous avons aussi dégoté quelques surprises intéressantes qui devraient éveiller votre curiosité.

Et maintenant, voyons la liste des meilleures imprimantes 3D multifonctions et Tout-En-Un de 2015 !

 

Les imprimantes 3D de bureau équipées d’un scanner 3D intégré

3D printers with 3D scanning capacities

Ces imprimantes 3D de bureau sont équipées d’un scanner 3D. Bien sûr la qualité des scans 3D reste moyenne et il est impossible d’obtenir des fichiers haute résolution. Cependant, pour répliquer un objet en l’imprimant en 3D la qualité reste satisfaisante. Au delà de la précision du scanner 3D, un autre facteur limitant est le volume de scan 3D, qui dépend des dimensions du boitier (ou chassis) de l’imprimante 3D.

La Da Vinci 1.0 AIO par XYZPrinting – 799 €

Cette imprimante 3D fabriquée à Taiwan a pour principaux avantages son prix, sa simplicité d’utilisation et sa bonne qualité d’impression 3D. Son scanner 3D reste cependant très moyen et ne fonctionne pas bien pour restituer les détails d’un objet complexe. Ce modèle à contribué à rendre le terme Tout-En-Un (All-In-One en Anglais) connu, bien que la Da Vinci 1.0 AIO ne propose finalement que l’impression 3D et le scan 3D, contrairement à des machines équipées de davantage de fonctionnalités, comme celles citées en fin d’article.

La Zeus by AIO Robotics – 2,499 €

AIO Robotics est un fabricant basé aux Etats-Unis et son nom annonce clairement la couleur en reprenant l’acronyme “All-In-One” (Tout-En-Un). Ses utilisateurs ne tarissent pas d’éloges pour le design compact et la qualité correcte des scans 3D. Les commentaires sont globalement meilleurs que pour la Da Vinci 1.0 AIO, mais il faut tout de même considérer que la Zeus coûte quasiment 3 fois plus cher que sa concurrente. Un des reproches fréquemment formulé est la difficulté à démonter l’imprimante 3D pour effectuer sa maintenance et le manque de disponibilité des pièces détachées.

 

Desktop 3D printers with a built-in 3D scanner and additional tools

3D printers with 3D scanning capacities, and more

Personal Fabricator by FABtotum – 1,050 €

Cette imprimante 3D hybride au design élégant nous vient d’Italie et se présente comme une machine multifonction, un “fabricateur personnel”. Elle est capable d’imprimer en 3D, de scanner en 3D, de fraiser, graver et découper. Il reste cependant difficile d’accéder à des commentaires d’utilisateurs et de donner une évaluation objective de la Personal Fabricator. Deux problèmes connus et abondamment discuté sur son forum sont le bourrage fréquent de l’alimentation en filament et le bouchage de l’extrudeur. Globalement la proposition de valeur reste cependant très alléchante. Peut être trop belle pour être vraie?

Flux – 699 € (pré-commande)

De nombreuses Startups ambitieuses ont tenté de proposer des imprimantes 3D Tout-En-Un abouties. La plupart n’y ont pas survécu. La Flux pourrait bien être une des rares exceptions. Après un financement particulièrement réussi sur Kickstarter (plus de 1.6 millions de Dollars collectés durant la campagne) la jeune société ambitionne de révolutionner le marché en proposant une machine performante et complète à un prix défiant toute concurrence. Baptisée “machine numérique multifonction”, la Flux est conçue autour d’une architecture Delta et propose en plus de l’impression 3D un scanner 3D ainsi qu’une tête de gravure laser. Nous espérons que maintenant la campagne Kickstarter achevée, la Flux va pouvoir rentrer en production pour satisfaire les nombreux Backers!

 

Desktop 3D printers with multiple tools (but no built-in 3D scanner)

3D printers with multiple tools (but no scanning capacities)

PowerWASP EVO CNC Mill – environ 2,100 €

Cette imprimante 3D de bureau est proposée par le fabricant Italien WASP, expert dans la production de modèles à l’architecture Delta. Ce modèle est d’un design plus classique, semblable à une Prusa I3. Cette imprimante 3D est équipée d’une fonction de fraisage et peut également recevoir une tête d’extrusion pour des matériaux visqueux (impression 3D de chocolat ou céramiques par exemple).

MakerArm – 2,899 € (pré-commande)

Ce bras robotique qui fait imprimante 3D semble tout droit sorti d’un film de science fiction. Le MakerArm dispose d’une liste impressionnante d’outils et de fonctions et semble bien parti pour s‘imposer comme une des solutions les plus complète du marché. Le MakerArm est capable d’imprimer en 3D avec les technologies FDM ou SLA (si équipé d’un projecteur DLP additionnel). Ce bras robotisé peut également extruder des matériaux visqueux, réaliser du travail de fraisage, de la découpe de précision ou encore de la manipulation de précision. Cependant, il ne sera livré qu’à l’automne 2016 dans le meilleur des cas. Espérons que la société ne rencontre pas de désillusions d’ici là.

ZMorph 2.0 S – 3,795 € (pack complet, ajouter €499 pour le scanner 3D externe)

La ZMorph 2.0 S est une imprimante 3D multifonction aux caractéristiques très intéressantes. Cette machine qui vient de Pologne propose ses fonctions par le biais d’outils interchangeables. Elle est capable d’imprimer en 3D plastique et matériaux visqueux, de réaliser de la découpe laser et de la gravure ou peut encore être équipée d’une tête de fraisage. La ZMorph 2.0 S peut également être connectée à un scanner 3D externe (mais pas directement intégré à la machine, d’où notre classification dans cette catégorie). Ce scanner 3D est basé sur la technologie de triangulation laser et d’un plateau rotatif.

5axismaker – environ 7,700 €

La 5axismaker vient du Royaume-Uni et porte bien son nom. Elle propose pas moins de 5 axes de travail et s’accommode d’une tête d’extrusion pour l’impression 3D, d’une fraiseuse, d’un palpeur 3D qui permet de réaliser des modèles 3D ainsi que d’un adaptateur multifonction permettant de recevoir des outils sur mesure. Son volume de travail de 40 x 40 x 40 cm est un véritable atout.

Gaja Multitool – 8,650 €

En proposant un arsenal complet de fonctions la Gaja Multitool du fabricant Tytan 3D est une imprimante Polonaise particulièrement intéressante. Elle dispose de plus de 10 outils différents disponibles sous la forme de têtes interchangeables qui permettent d’imprimer en 3D, de fraiser, de dessiner, de graver ou encore de découper dans un volume de travail impressionnant.

 

Cette sélection d’imprimantes 3D multifonctions fait le tour des machines disponibles en 2015 et de celles qui seront prochainement sur le marché. Cependant, si vous avez connaissance d’une machine qui remplit ces critères n’hésitez pas à nous contacter (martin@aniwaa.com) pour que nous la rajoutions à cette liste.

Nous avons volontairement fait le choix de ne pas inclure dans cet article les imprimantes 3D industrielles multifonctions qui s’adressent à une audience différente et qui disposent de fonctionnalités bien spécifiques. Nous en parlerons dans un prochain article.

Nous espérons que vous avez autant apprécié lire cet article que nous avons aimé l’écrire !

Commentaires
Partager